FPCFPC (S08)

04

Avis :

Les Bouley et les Lepic sont enfin de retour pour une huitième saison toujours trop courte de six petits épisodes. La vie continue à Sèvres pour les Bouley, qui ont accueilli chez eux Charlotte depuis le départ de sa famille en Sologne, où ils ont ouvert un gîte géré par Tiphaine et Christophe. La saison n’offrira pas cette année de fil conducteur très clair et se concentrera surtout sur les personnages de Fabienne et Valérie, développant en parallèle de leurs histoires les autres personnages, malgré le sacrifice regrettable de certains.

De manière générale, la série souffre un peu dans cette huitième saison, c’est vrai. Elle était plus drôle avant, c’est vrai aussi. Toutefois, difficile de bouder son plaisir devant le retour de ces très bons personnages souvent un poil caricatural mais jamais faux. La série est moins drôle, mais elle n’est pas pour autant ennuyante, bien au contraire.

Ces six épisodes proposent de très bonnes choses et un humour toujours présent, avec des trouvailles excellentes. À voir et à revoir avec plaisir.

Note finale de la saison : 15,5/20

Retrouver les critiques brèves de chaque épisode dans les articles à la semaine :

Bienvenue en Sologne (8×01), 13/20
Tous pour Tous (8×02), 16/20
La surprise du chef (8×03), 16/20
La chenille et le papillon (8×04), 18/20
Une souris et des hommes (8×05), 14/20
Au Nord, c’était les pingouins (8×06), 15/20

 

 

Publicités

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s