That 70’s show (S05)

Avis : Deux mois. Il m’a fallu deux mois pour voir la saison 4, tellement je me suis perdu en route parce qu’elle était trop longue et ne faisait pas progresser les dynamiques entre les personnages. Beaucoup de répétitions et un certain nombre de blagues ne prenaient plus et j’en retiens surtout qu’elle a été longue.

C’est donc avec une certaine appréhension que je lance ce cinquième volet des aventures d’Eric et toute la bande, qui grandissent saison après saison. Je n’attends pas un changement radical de structure, même s’il y aura forcément un avant et un après fugue de Donna/Kelso, comme on avait eu un avant et un après installation d’Hyde chez les Forman. Il reste à voir ce que ça va donner et si ça avait apporter un souffle nouveau à cette saison.

s05

 Note moyenne de la saison : 16/20

Épisode 1 – Going to California – 18/20
Luke Skylwalker would have buckled down.

Hello Wisconsin ! Je voulais du changement et beh voilà c’est fait : Jackie sort avec un Hyde drôlement barbu et Eric se rend en Californie pour retrouver Kelso et surtout Donna. De jolies retrouvailles sur la plage où les deux s’embrassent. Bien, retour en saison 3 donc, mais en même temps ça donne envie de suivre cette saison. C’était un plaisir de commencer cette saison qui change un peu la dynamique trop établie en saison 4. Kelso se trouve une nouvelle petite amie à la hauteur de son intelligence, Donna est resplendissante dans cet épisode et Fez est… célibataire ? Pas de big Rhonda en vue.

Épisode 2 – I Can’t Quit You, Baby – 17/20
Because you’re breaking up the band, Yoko.

Parce que le 5×01 n’apportait pas assez de changement, Eric se voit confisquer sa voiture et Donna est envoyée à l’école catholique du coin. Quant à Jackie et Hyde, ils ont repris leur relation de saison 2/3 à base de piques constantes. Donna et Eric ne mettent pas longtemps à surprendre le couple secret qui n’est pas des plus discrets… et quand on en est là dans ce groupe, tout le monde le sait, à part Kelso évidemment, car il faut bien prolonger un peu cette situation. J’aime beaucoup ce début de saison qui enchaîne les blagues et a su donner une nouvelle tournure aux dynamiques entre personnages. Ce nouveau souffle était nécessaire et me donne envie à nouveau de tout enchaîner !

Épisode 3 – What Is and What Should Never Be – 17/20
I’m eating for two now, I’m pregnant!

Et donc parce que les deux premiers épisodes n’apportaient pas assez de changement, Kitty annonce maintenant qu’elle est enceinte, contre tout attente. Certes, elle en parlait souvent en saison 4, mais elle paraît un peu âgée quand même. Cette annonce se fait au grand désespoir de Red qui comprend qu’il doit vendre la Corvette. Cela sera peut-être l’occasion de nous ramener la sœur d’Eric et de bouleverser encore un peu plus les interactions entre chaque personnage, comme si cacher Hyde/Jackie à Kelso ne suffisait pas. Et bien sûr, cette intrigue occupe encore une bonne partie de l’épisode et vise à faire culpabiliser Hyde. Certes la crédibilité de tous ces bouleversements se discute, mais ça prend vraiment avec carrément un cliffhanger à la fin de cet épisode. Pardon ? Depuis quand ils font des cliffhangers sur un épisode que je regarde à plus d’une heure du matin ?

Épisode 4 – Heartbreaker – 16/20
Oh, oh Dad, I think you have menopause!

Kelso surprend Jackie et Hyde s’embrasser et ça ne peut plus qu’être sanglant, surtout que Kelso apprend que tout le monde le savait avant lui… Pourtant, il se montre finalement plus raisonnable que ça et cesse les hostilités en premier. Par ailleurs, les grands-parents maternels d’Eric, assez particuliers, débarquent chez les Forman pour apprendre que leur fille est enceinte, mais en fait, évidemment, elle a bien sa ménopause. Les nausées matinales de l’épisode 3 m’ont pourtant fait penser qu’elle était vraiment enceinte et voilà, tout ça pour ça. L’épisode perd en humour pour gagner en intensité dramatique autour de cette intrigue, avec Kitty malheureusement confrontée à sa nouvelle stérilité et à sa mère non-compatissante, en parallèle d’une intrigue Kelso/Hyde tout aussi triste. L’épisode était donc moins drôle, mais après quatre saisons à apprécier autant les personnages, il est dur de ne pas accrocher ou d’être insensible.

Épisode 5 – Ramble On – 14/20
You know what? You’re stubborn, underqualified and you barely speak English. Welcome to the DMV!

Donna offre une bague à Eric pour symboliser leur retrouvailles en tant que couple. Problème : Eric n’aime pas du tout l’idée. Il semblerait qu’on rentre bien dans une nouvelle routine qui sera celle de la saison 5 et qui ressemble un peu à la troisième du coup. En revanche, Hyde et Jackie est une dynamique qui fonctionne à merveille dans le groupe pour l’humour, notamment avec Kelso qui leur en veut encore. Pendant ce temps, Kitty est encore plus dingue que d’habitude grâce à la ménopause (pardon, à cause) et Fez vole la fameuse bague pour son entretien d’embauche (et ça fonctionne).

Épisode 6 – Over the Hills and Far Away – 16/20
And menopause makes another unwelcome appearance at the diner-table

La menopause de Kitty est en passe de devenir l’un des meilleurs running gags de la série, car elle sied parfaitement au personnage qui était déjà excellent par ses sautes d’humeur et son rire si particulier. Du côté intrigue, c’est assez classique encore : Eric et Donna ont peur d’être séparés à l’université, surtout Eric d’ailleurs car sa visite lui montre à quel point les mœurs universitaires sont libérées. Quant à Hyde, il se montre plus fidèle à Jackie qu’il n’aurait pu le croire ou le vouloir alors que Jackie s’en inquiète justement. Sympathique de voir ces deux-là développer des sentiments.

Épisode 7 – Hot Dog – 17/20
I guess I would have told you how beautiful you are, that… You mean everything to me. And then I would have got down on one knee, you know, like this.

Red décide d’offrir un chien à Kitty pour l’aider à gérer sa ménopause. Excellente idée d’ajouter un animal à Kitty, surtout s’il déteste Red. La situation est on ne peut plus classique dans une sitcom, et c’est bien pour ça que ça passe tout seul. J’aime beaucoup cette saison qui remue souvent la routine établie et ajoute ainsi le mouvement qu’il manquait souvent auparavant. Les personnages ne s’encroûtent plus dans les mêmes situations (bon à part Kelso et Fez). Eric, lui, décide d’offrir un bijou à Donna… avant de carrément choisir une bague de fiançailles, situation qui provoque pas mal de remous humoristiques et la scène la plus romantique de la série.

Épisode 8 – Thank you – 18/20
Hey Lori, long time no doing it.

Eric et Donna sont en pleine phase honeymoon et Kitty parle de Laurie pour Thanksgiving ! Alléluia, de la cohérence ! C’est comme si la série réparait intentionnellement toutes les erreurs des dernières saisons dans ces épisodes et EN PLUS Laurie débarque pour de vrai ! C’est juste brillant de la voir revenir, elle manquait tellement, surtout que c’est une réunion de famille avec les grands-parents, mais aussi la prof de maths d’Eric qui sort avec Kelso, qui avance donc à son tour dans l’intrigue. Fez se bourre et Eric ne parvient pas à annoncer ses fiançailles à cause de ses notes catastrophiques en mathématiques qui sont dévoilées au cours du dîner de Thaksgiving parfaitement réussi. Encore un excellent épisode donc.

Épisode 9 – Black Dog – 18/20
You’re right! I mean this is America, the rich are treated differently here.

Le père de Jackie se fait arrêter ! Attendez, mais ils ont pris quoi les scénaristes cette année-là pour pondre autant de bouleversements ? Bref, Jackie se retrouve sans son père (en prison) et sa mère (à Acapulco), Hyde lui dit la mauvaise chose et provoque une dispute entre Donna et Eric qui ne sont pas d’accord sur la marche à suivre pour la soutenir et vont demander à Red et Kitty, eux aussi en désaccord sur le sujet. Kelso, lui, tire par accident sur Hyde (ouep, une série américaine). Quant à Fez, il trouve l’amour au boulot, mais Nina ne lui rend qu’en partie. Bref, ça part dans tous les sens et c’est tant mieux, même si avoir une barbe allait mieux à Hyde.

Épisode 10 – The Crunge – 13/20
Senator ? I think the word you are looking for is janitor.

Eric a planté ses SAT, test permettant de déterminer l’entrée en université. Il a même fait pire que Kelso. Bim. Pourquoi ? Parce qu’il était trop occupé à mater Donna pendant le test. C’est un peu mauvais, mais ça s’arrange quand Eric gaffe et révèle à tout le gang qu’il est fiancé par accident. Il est tout bonnement insupportable dans cet épisode avec ses insécurités et sa peur panique d’être moins intelligent que Donna. Cet épisode est nettement moins bon que le début, mais il fallait bien que ça se calme un peu.

Épisode 11 – The Girl I Love – 13/20
No, I still have my cojones. My lonely, lonely cojones.

Kitty organise un diner pour tous les couples, ce qui exclue aussitôt ce pauvre Kelso, mais inclus Fez qui présente Nina. Keslo vient néanmoins quand Hyde refuse de se rendre au dîner, mais que Jackie veut absolument y être et s’y rend avec… pour deux secondes. Le tout se transforme en division des sexes : les filles restent toutes chez les Forman alors que les mecs fuient à la cave avant de revenir en mode guerre des sexes. C’était assez sympa de voir tous ces couples se disputer et ça fait un épisode qui développe un peu plus Nina, le love interest de Fez.

Épisode 12 – Misty Mountain Hop – 15/20
And there’s gonna be heavy lifting…you better bring Donna.

Jackie doit débarrasser le plancher de la maison de vacances de son père, en prison, et se fait aider dans sa tâche par les Forman et Donna. Mentant à Steven sur son planning, elle ne s’attend pas à ce que celui-ci y organise un week-end avec Kelso et Fez. Donna et Eric se perdent toutefois en route et ratent ce quiproquo marrant. Pas de grand bouleversement dans cet épisode, car je crois que ça y est on retombe dans une routine, mais beaucoup de situations marrantes.

Épisode 13 – Your Time is Gonna Come – 17/20
Oh my god, she’s Jackie!

Annette rend visite à Kelso en souvenir de leur escapade en Californie et ça promet de nouveaux bouleversements car évidemment Jackie est jalouse. Le vrai problème ? Annette a le même caractère que Jackie… C’est pourquoi elles deviennent bien rapidement bonnes amies. Les Forman, eux, ont la visite spontanée des parents de Kitty, ruinés et sans maison… Ce qui ne dure que peu de temps, car malheureusement le grand-père d’Eric meurt au passage. Difficiles moments d’émotions du coup… Bien vite ruinés par Jackie finalement encore amoureuse de Kelso puisqu’elle l’appelle « Boyfriend » devant à peu près tout le monde. Way to ruin a funeral.

Épisode 14 – Babe I’m Gonna Leave You – 16/20
Well I guess this is a small town.

L’épisode gère les conséquences de la sortie de Jackie à l’enterrement du grand-père d’Eric, et il y a de quoi faire pour ce pauvre Hyde complétement anéanti. Kitty doit quant à elle gérer la présence de sa mère, toujours ruinée et toujours aussi aimante (attention, c’est du sarcasme). L’épisode est une vraie réussite qui teste le couple Hyde/Jackie avec brio et qui laisse finalement Kelso sur la touche pendant le bal de la fin de la Saint Valentin. Joli. Le seul problème, c’est Kitty moins fun qu’avant et Kelso qui continue à être pote avec Steven.

Épisode 15 – When the Levee Breaks – 16/20
Eric and Donna are engaged?

Bob s’en va pour le week-end et Donna et Eric en profitent pour se faire un week-end en amoureux, même si le groupe aurait préféré une bonne fête. Pas de chance, pendant ce temps, Kitty découvre à la bijouterie que son fils s’est fiancé. Quant à Eric, il passe une bonne partie de l’épisode à chercher des toilettes plutôt que de profiter de Donna. Mouais. Cela provoque quelques scènes marrantes heureusement et Eric finit par cracher le morceau sur les fiançailles.

Épisode 16 – Whole Lotta Love – 15/20
What’s the point of getting married if Red is gonna cut that out?

Bob, Red et Kitty ont une longue conversation sur les fiançailles de leurs enfants, espionnés par tout le gang. Ce n’est toutefois pas le plus important de l’épisode et le résumé Netflix l’a bien compris : spoiler alert. C’est l’anniversaire de Jackie et Kelso lui offre un cadeau alors que Steven ignorait carrément que ça l’était. Bien joué. Pendant ce temps, Red refuse de parler à Eric et Fez développe sa relation amoureuse avec Nina… et couche enfin avec. Une saison après que ça soit devenu lourd comme running gag. Tout ça pour que ça se passe mal et pour le voir galérer. Eric se fait virer du boulot par son père et tout finit bien pour Jackie et Kelso.

Épisode 17 – The Battle of Evermore – 16/20
– I need a four-letter word for ‘disappointment’.
– Eric.

Oz !! Red continue de faire de la vie de son fils un enfer et Kitty les inscrit de force à un concours père/fils lors duquel ils se retrouvent confrontés à Seth Green, autrement dit Oz de Buffy. Yihaa. Kitty finit totalement ivre devant Donna et Red/Eric arrivent à communiquer autour de ce concours stupide. Tout n’est donc pas perdu. Le reste du gang découvre que Leo a quitté la ville dans une intrigue un peu bof. Dommage, Leo apportait quelques trucs et un brin d’humour à la série. J’espère qu’on le reverra.

Épisode 18 – Hey, Hey What Can I Do? – 15/20
Dude, I hit a cop car.

Kelso rentre dans la voiture d’une flic sexy en se rendant au forum des métiers de la ville, alors qu’Eric apprend que Red refuse de payer ses études s’il ne rompt pas ses fiançailles avec Donna. Du coup, il se cherche désespérément un travail auprès d’une banque. Kelso y revoit sa policière méconnaissable sans uniforme et Hyde y retrouve une vieille connaissance. L’épisode est sympa sans plus toutefois, mais les blagues y sont toujours meilleurs qu’en milieu de saison 4 et Kelso se trouve un nouveau boulot avec un employeur toujours aussi particulier.

Épisode 19 – Bring It On Home – 16/20
This just in : your weirdo boyfriend sleeps in the nude.

Les Forman découvrent que Jackie dort chez eux, avec Hyde, depuis deux semaines. Ils commencent alors à lui chercher un toit sous lequel vivre car sa mère s’est enfuie une fois de plus : elle finit par devoir avec Donna et Bob, ce qui ne plaît pas franchement à la rousse dans un premier temps, puis à Jackie… puis ça convient à tout le monde, évidemment. Fez doit de son côté rencontrer les parents de Nina, ce qui est un facteur de stress car la première impression qu’il renvoie n’est jamais la bonne. Et c’est encore plus vrai quand les parents de Nina s’avèrent racistes.

Épisode 20 – No Quarter – 16/20
Jackie read my diary, Mrs Forman. She even wrote little comments inside.

Jackie s’installe dans la chambre de Donna et est une coloc absolument imblairable, forcément. Eric s’inquiète de ne pas pouvoir payer la bague de Donna après un nouveau rappel de la bijouterie. Pendant ce temps, Kelso continue de vouloir devenir policier. Pour le faire, il arrête d’être mannequin et bosse avec Hyde : c’est sûr qu’il est temps de s’intéresser à ce que les personnages vont pouvoir faire de leur avenir une fois le lycée terminé, mais cette saison s’en tire plutôt pas mal. Les voir travailler ensemble malgré tout le conflit qui les oppose est plutôt bien vu.

Épisode 21 – Trampled Under Food – 16/20
You know what? At least, Fez has a social life. Look at us, we’re hanging out with my parents.

Le gang s’ennuie de sa routine et de faire toujours les mêmes choses. Dommage qu’ils ne se soient pas dit ça il y a une saison et demi, quand ça devenait vraiment chiant. Cette saison est heureusement plus active, mais cela dit il est vrai qu’ajouter quelqu’un au gang pourrait être une idée sympa, au moins pour un arc. Il est peu probable que ça arrive sur une sitcom aussi installée cela dit et l’arrivée d’un nouvel acteur se termine par une fuite du gag pour réconforter Fez et lui e nseigner comment être moins needy. Au moins, il parvient ainsi à se venger.

Épisode 22 – You Shook Me – 17/20
You gotta think like a lion and pick up the weakest member of the herd

Fez fait un rêve cauchemardesque : Kelso habillé en infirmière qui le drague. Et il fait l’erreur de le raconter à Donna, Eric et… Kelso torse nu. Perturbé, il court se plaindre dans les bras d’une Jackie qui avait promis de se tenir éloigné de lui mais le console quand même et est surprise par Hyde. C’est reparti pour la crise. L’épisode se termine mal : Eric & Donna sont pris au piège par Red qui veut organiser le mariage pour la semaine suivante (bim) et Hyde accepte de tromper Jackie, persuadée qu’elle couche depuis des semaines avec Kelso. Oh oh.

Épisode 23 – Nobody’s Fault But Mine – 19/20
So I just cheated on Jackie for nothing?

Le lendemain, Kelso voit Hyde embrasser une autre fille dans l’hôtel où tous les deux travaillent alors que Jackie cherche son copain partout pour lui expliquer que non, elle ne l’a pas trompé. Aïe. Mitch (Seth Green) est de retour et apprend que Fez a eu un rêve érotique avec Kelso ce qu’il s’empresse d’aller répéter à tout le monde via le journal du lycée, photo à l’appui. Hyde découvre que Jackie ne l’a pas trompé et se fait larguer après avoir tout avoué. Aïe. Ils finissent l’épisode séparés. Pendant ce temps, Donna et Eric s’avouent qu’ils ne sont pas prêts à se marier alors que leur parents organisent vraiment le mariage. Du coup, Donna et Eric avouent tout et décident d’emménager ensemble. Oh, et le plus important : Laurie est de retour et elle est gentille avec Eric & Donna ! Qu’est-ce que c’était que cet épisode ? Wow.

Épisode 24 – Immigrant Song – 20/20
You’re a man now and you have my blessing.

Kitty vit très (très, très) mal le départ programmé de Donna et Eric alors que Kelso vit très (très, très) bien la rupture de Jackie et Hyde. Il tente du coup de la séduire à nouveau alors que Donna passe sa dernière journée dans l’uniforme de son école, au grand désespoir d’Eric et Fez. Ce dernier, Kelso et Hyde escaladent la tour du château d’eau, encore. Kelso tombe, encore et Fez se fait arrêter, quoi ? Jackie se précipite à l’hôpital, inquiète pour Hyde, juste après que celui-ci ait finalement fait la paix avec Kelso. Mon dieu, que j’aime le couple Jackie/Steven. De son côté, Red approuve finalement le comportement de son fils qui, selon lui, se comporte en homme. Kitty tombe alors dans la pire des dépressions nerveuses à l’idée de ne plus avoir son fils chez elle. Mon dieu, que j’aime Kitty. Quant à Fez… la police le prévient qu’il lui reste une semaine aux USA avant d’être rapatrié une fois diplômé. Excellentissime épisode, ça faisait longtemps que je n’avais pas autant ri.

Épisode 25 – Celebration Day – 19/20
It’s like our last night all together.

C’est enfin l’épisode de la remise de diplôme ! Fez s’inquiète de retourner dans son pays alors que Donna et Eric reçoivent les clés de leur appartement. Kelso et Steven continuent de se battre pour Jackie, mais Fez les arrête pour leur demander d’aller camper avec lui. Tout le gang et Laurie se retrouvent donc au lac voisin à se raconter des histoires d’horreur, à aller se baigner nu (jamais le bon duo cela dit) et à se battre pour Jackie. Fez réussit à coucher avec Laurie qui n’a donc vraiment pas changé tant que ça. Tous se réveillent en retard pour la cérémonie… mais Fez et Laurie ont disparu, avec le van. Kitty est mise sous antidépresseurs un peu trop fonctionnels, mais cette intrigue teinte l’épisode d’une nuance moins drôle et plus lente pendant un peu trop longtemps. Jackie ne décide finalement pas entre Michael et Kelso, Fez et Laurie se marient et Red a une crise cardiaque. C’est ce que j’appelle un final.

 s052

EN BREF – Excellente saison qui débute sur un grand bouleversement : aucun changement dans le casting, mais la moitié des rôles est redéfini du tout au tout dans les quatre premiers épisodes. Ces bouleversements (la ménopause de Kitty, Donna/Eric, Jackie/Hyde) font beaucoup de bien à la série qui repart sur un souffle nouveau et peut désormais explorer de nouvelles situations et dynamiques. Certes, elle retombe un peu dans une nouvelle routine, mais il y a parfois des changements (le chien, les fiançailles, Laurie, la mort du grand-père…) pour la casser avant qu’elle ne s’installe durablement. Il y a un sacré paquet de changements dans ces 25 épisodes. C’est donc exactement ce que j’aime dans les sitcom qui se déroule dans ce début de saison : du mouvement, de la cohérence, de l’humour, des dynamiques entre personnages. Franchement, il se passe tellement de choses dans cette saison que je me demande vraiment ce que les scénaristes attendaient avant et/ou pourquoi autant de changements d’un coup. L’épisode final ne déroge pas à la nouvelle donne et au nouveau virage qu’a pris la série. Exceptionnelle saison.

Publicités

Une réflexion au sujet de « That 70’s show (S05) »

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s