Younger (S03)

Spoilers

Ci-dessous mon article sur la saison 3 de Younger,  écrit semaine après semaine pendant toute la diffusion de la saison 😉

Avis : Pour la deuxième fois de 2016, Liza revient après deux premières saisons très réussies, la dernière atteignant la note de 16/20 sur ce blog. C’est donc sans surprise et avec beaucoup d’impatience que je me suis jeté dès la sortie sur le premier épisode de la saison 3. J’avoue tout de même avoir relu un peu ce que j’avais écrit sur la saison 2 afin de me remettre en tête toute l’histoire.

J’ai beau avoir réaffirmé dans ce bilan que rien ne valait la sensation d’enchaîner tous les épisodes d’une traite pour être toujours à fond dans l’humour de la série, je ne résiste en effet pas à la tentation, d’autant que je suis la série sur snapchat (youngertv) et que j’ai été bombardé tout l’été des photos du tournage. Oui, je suis comme ça.

Bref, je suis pressé de retrouver les différents personnages : Kelsey vient de perdre son fiancé mais se coltine désormais le frère jumeau, Liza voit son secret en danger mais se fait enfin embrasser Charles, Josh a pas mal évolué artistiquement (et rompu avec Liza, avant de lui avouer son amour), Maggie et Lauren sont en couples et la patronne est toujours aussi névrosée.

Il y a déjà assez d’éléments pour remplir une saison 3, mais je ne doute pas que les scénaristes sauront également me surprendre. C’est parti pour la critique des épisodes de cette année !

Note moyenne de la saison : 15/20

01.pngÉpisode 1 – A Kiss is Just a Kiss – 17/20
It’s always sexier when you can’t have them

Comme pour la saison 2, on retrouve la fille de Liza pour ce premier épisode, mais cette fois, elle se barre. Au moins, ça justifiera son absence de la saison si ça doit être à nouveau ça. Je trouve dommage que son personnage soit sous-exploité, mais quand je vois ce qu’ils font à leur principaux (Josh quasi-absent cette semaine), je me dis qu’ils n’ont pas le temps de gérer tout le monde. Le rappel de la saison précédente est habilement fait par Liza expliquant tout à Maggie, c’est assez agréable, en revanche la vingtaine de Liza passe de moins en moins pour crédible : l’actrice vieillit, c’est bien normal. L’épisode prend de fond l’ensemble des intrigues et c’est donc un retour réussit, avec des bons moments d’humour également. Kelsey reconnaît qu’elle n’était pas amoureuse de son futur mari, Diana est humanisée plus qu’au cours des saisons précédentes par une alcoolémie qui tombe bien, Liza comprend qu’elle n’est pas amoureuse de Josh, mais de Charles. Oui, sauf que son secret est en travers de son chemin et que lui sait se fait conseiller par son avocat/ami de ne pas sortir avec une assistante. L’humour vient des quiproquos principalement, ou en tout cas des révélations et manque d’informations de chacun des personnages. Bref, on est dans la comédie pure et c’est un plaisir de retrouver l’ensemble du casting. Josh est totalement mis de côté, ce qui ne manquera pas d’en frustrer plus d’un(e), mais perso, je trouverais ça plus logique qu’elle finisse avec Charles. Je ne me fais pas d’illusion pour autant, c’est une série, il y a des chances pour que ça se termine dans les bras du premier, pour garder l’audience (majoritairement féminine et jeune, j’imagine). Bon, allez, j’arrête de faire mon vieil aigri et je savoure le voyage, c’est un épisode de retour efficace !

02.pngÉpisode 2 – The Marshmallow Experiment – 14/20
Am I the marshmallow?

L’épisode résout le problème de l’ordinateur de notre jumeau mort préféré (je déconne, c’est toujours du côté d’Harry Potter que je me tourne pour ça) de manière marrante, mais pas exceptionnelle, en le faisant finir dans une piscine. De quoi soulager Liza. Kelsey tourne définitivement la page, d’autant qu’elle apprend qu’elle a couché avec les deux frères, sans même le savoir. Je suis un peu surpris de voir ces problèmes résolus si vite, mais en même temps, il fallait bien ça pour que la série évolue vers autre chose. L’épisode remet en avant le couple Josh/Liza au détriment de Charles et introduit un nouveau personnage secondaire que j’imagine récurent pour la saison. J’ai ri quelques fois, mais j’ai l’impression qu’on a connu de meilleurs épisodes auparavant, celui-ci est un peu mou. La meilleure scène se trouve au tout début quand Liza est une fois de plus confrontée à son passé dans la promotion du livre pour lequel elle a accepté d’être un objet d’étude. J’espère que cette thématique deviendra fil rouge car j’ai de plus en plus envie que son secret soit découvert une bonne fois pour toute. Je sais que c’est ce qui donne son concept à la série, mais les quiproquos deviennent de plus en plus lourd et je suis prêt à les suivre dans le drama que cette révélation implique moi…

03.pngÉpisode 3 – Last Days of Books – 17/20
He’s my age, he’s hetero, he’s a doctor… Oh my god, am I basic?

Une ancienne amie de Liza l’appelle pour l’informer que leur bar à lecture s’apprête à fermer faute de profit. Elle ne se rend même pas compte de l’énorme piège que ça représente évidemment de s’impliquer dans quelque chose qui a trait à l’édition, du coup, elle en parle à Charles et ça se retourne contre elle. De son côté, Kelsey apprend à ses dépens qu’un fiancé mort n’est pas si évident à afficher lors de nouvelles rencontres, mais le plus drôle vient de Lauren qui trompe Maggie et de Diana qui tombe de la grande muraille de Chine. Il fallait y penser. Cet épisode était plutôt bien foutu dans son ensemble : bien que peu de choses avancent sur l’intrigue à long terme, les blagues fonctionnent toutes. Kelsey reprend confiance en elle, Lauren comprend qu’il ne sert à rien de vouloir être intéressante et qu’elle peut tout à fait sortir avec un docteur alors que Maggie la trompait déjà, ce qu’elle ne sait pas. C’est du pur soap, mais après tout, c’est aussi ça qui forme une comédie : au moins, on avance dans les intrigues mineures… et en plus de manière surprenante, car je n’aurais pas imaginé cette évolution pour Lauren.

04.pngÉpisode 4 – A Night in the Opera – 13/20
No what you need is to get —-

La série accentue encore un peu plus le décalage générationnel avec le sexe pendant les règles et la folie Youtubeur. Sur ce dernier point, ce n’est pas si étonnant que la série suive cette tendance qui est de plus en plus gênante du point de vue de l’édition. Cet épisode n’était pas au top et je dirais même que la série s’essouffle un peu, avec une Liza qui ne s’avoue pas être clairement attirée par Charles et plus par Josh. Il y avait bien quelques scènes marrantes mais l’ensemble était très prévisible (le plombier, quoi). Je reste totalement sur ma faim à la fin de cet épisode, pourtant c’est vrai qu’entre la convention, la rencontre avec le médecin et les décisions de l’actionnaire adolescent dont je n’ai toujours pas retenu le nom (oups), il s’est passé pas mal de choses. Seulement, pas de vrai fou rire cette semaine, or c’est vraiment ce que j’attends de Younger. Le problème est peut-être aussi que j’étais totalement imperméable à la caricature de Youtubeur qui était dessiné dans ces vingt minutes. Pas encore de quoi s’inquiéter, je vais attendre le prochain épisode avec impatience et puis c’est tout. En tout cas, cette saison paraît vraiment en dents de scie niveau qualité pour le moment.

05Épisode 5 – P is for Pancake – 14/20
I’m always on the market for a new hat

Oh un épisode qui parle au littéraire que je suis, ça faisait longtemps ! Cette fin où Charles crache à la tronche de l’ado est génialissime, cela faisait plusieurs épisodes que j’espérais que ça arriverait ! Je veux dire, en tant que littéraire, je ne peux pas approuver les décisions qu’il voulait prendre pour les livres et donc, c’est parfait. Le reste de l’épisode traitait principalement du personnage de Kelsey, qui recommence les rencards avec beaucoup de succès. La théorie du bad pancake est plutôt géniale tant elle sonne véridique (surtout pour un accro de séries comme moi), en revanche, la raison pour laquelle elle l’abandonne est tellement naze que j’espère qu’il va se battre un peu plus que ça (même si son égo doit en avoir pris un sacré coup). J’ai moins aimé quand même l’intrigue autour de Maggie qui sort de nulle part, mais il y avait de bonnes blagues. Une saison qui continue d’être solide selon moi, ça fait plaisir.

06Épisode 6 – Me, Myself and O – 14/20
And you are diabolically clever

Les difficultés financières d’Empirical continuent et tout le monde cherche le livre qui sera le prochain grand succès d’édition. Par chance, leur faux Georges R. Martin a écrit un nouveau livre sous pseudonyme et sous l’identité d’une jeune femme. Liza et Kelsey font tout ce qui est en leur pouvoir pour obtenir le livre. De son côté, Maggie essaye un peu trop d’être dans les bonnes grâces de sa nouvelle petite-amie et ça se répercute évidemment sur sa relation avec. Côté coeur, Liza est toujours paumée entre Charles et Josh, surtout que ce dernier est un peu trop needy et réclame des choses qu’elle ne peut lui donner, comme une relation sexuelle chez son boss. Pas facile tous les jours la vie d’une fausse vingtenaire. Ce triangle amoureux continue donc de maintenir la majorité des intrigues de la série, se transformant d’ailleurs en quadrilatère avec la nouvelle compagne de Charles qui se montre bien jalouse de Liza. L’épisode n’a rien de révolutionnaire et n’est pas aussi drôle que d’autres ont pu l’être, mais la série reste marrante à suivre cette semaine. J’attends maintenant un peu plus d’avancées dans les semaines à venir, j’avoue.

07.pngÉpisode 7 – Ladies who Lust – 15/20
I am Aubrey Lexis

Cette saison continue de traiter les difficultés financières de la boîte avec la parution de Me, Myself and O qui est un vrai succès d’édition. Problème : Liza, Kelsey et Charles craignent maintenant la révélation de l’identité de l’auteur. Et ce n’est pas bien dur de les comprendre franchement. De son côté, Maggie poursuit sa relation avec une juive, une sous-intrigue qui décidément n’arrive pas à me convaincre, avec la rencontre des amies cette semaine. C’est mieux du côté de Liza & Josh dont la relation n’est toujours pas fonctionnelle sur le long terme et surtout du côté de Kelsey, qui n’est en fait toujours pas remise de la mort de son ex-fiancé. Tu m’étonnes. Cela dit, les choses s’arrangent pour elle quand elle se fait draguer lourdement par un journaliste. La magie des séries. Et même si l’on n’avance pas vraiment cette semaine non plus et que j’attends toujours, comme la semaine dernière, que cela se fasse, cet épisode m’a un peu plus convaincu. Le vent de fraicheur de la saison 1 est toujours présent et ça fait drôlement plaisir de retrouver ces personnages chaque semaine.

08.pngÉpisode 8 – What’s up, Dock? – 15/20
Liza, don’t interrupt my moment with your plans

Toujours aussi bon cette semaine : Liza se casse la clavicule et souffre le martyr (comme je la comprends pour avoir été à sa place), Kelsey vit un vrai rêve éveillé avec son nouveau copain journaliste/auteur et Diana se prend un nouveau râteau, grâce à un parfait inconnu charmant qui la drague mais s’avère être marié à un mec. Bim badaboum. Tout un tas d’humour dans cet épisode et surtout tout un tas d’avancées majeures dans la vie sentimentale de Liza qui se retrouve au cœur de l’affection de trois hommes. Bon courage. J’ai vraiment apprécié cet épisode qui ramène son (ex) mari dans le mix déjà bien trop compliqué qu’est sa vie (de loin la meilleure partie de l’épisode), autant que l’intrigue autour de Maggie étant sa famille. C’est triste, mais Maggie est bien plus intéressante quand elle n’est pas en couple et que les scénaristes n’essayent pas à tout prix de lui donner quelque chose à faire. Josh est bien mignon, mais en définitive, je continue d’être persuadé qu’elle est bien plus faite pour terminer avec Charles une fois que la vérité éclatera. Ce qui j’espère ne tardera pas trop maintenant que Charles a rompu avec sa copine qui va clairement vouloir se venger de cette trahison. Et puis, cette scène de l’accident de vélo reste l’une des plus drôles. Bien sûr, l’amnésie est un grand classique, mais comme souvent dans ces cas-là, ça fonctionne plutôt bien et l’enchaînement est joyeusement mis en place, alors je vais fermer les yeux dessus et attendre impatiemment la semaine prochaine.

Capture d'écran 2016-12-04 22.13.05.pngÉpisode 9 – Summer Friday – 13/20
It’s us. Living in the now.

Épisode un peu moins drôle cette semaine, mais qui permet d’avancer. Quand je pense qu’ils ont inondé de snapchats autour de la piscine fin août pendant une semaine juste pour une scène ou deux… C’est donc l’arrivée de l’été et Maggie continue de totalement stagner puisque les scénaristes ne savent pas trop quoi en faire. Liza, elle, évolue selon la direction attendue, à savoir que son couple avec Josh consiste désormais en une longue suite de crises qu’elle essaye de résoudre avec plus ou moins de bonne volonté. Cet épisode n’est de ce point de vue pas hyper intéressant. C’est à peine mieux du côté de Diana qui, à défaut d’un râteau, se retrouve à sortir avec l’ex de son psy. Niveau emmerdes à venir, on peut difficilement envisager situation plus propice. Le meilleur de l’épisode vient une nouvelle fois de Kelsey qui agit de manière précipitée et totalement conne en permettant à son mec de gagner un meilleur chèque chez la concurrence… Au risque de griller sa carrière, ce qui ne ressemble pas trop au personnage. Quelques blagues enveloppent le tout, c’est sûr, mais c’est un épisode moins cool que le reste de la saison… peut-être aussi à cause de l’absence de Charles, parti en vacances histoire de ralentir encore un peu le reste de la série.

Capture d'écran 2016-12-08 15.00.30.pngÉpisode 10 – Pigeons, Parrots and Stork – 15/20
I don’t think I said this enough but I love you

Équilibre rétabli cette semaine entre humour et avancée de l’intrigue avec une énorme crainte en début d’épisode : Liza se pense enceinte. Crainte, oui, mais uniquement pour elle et Maggie. C’est assez clair que Josh lui aurait bien aimé être papa et c’est une évolution sympa de la part des scénaristes. Tout ça nous prépare à une fin de saison qui va être très cool, Liza finissant l’épisode avec une envie de le larguer très claire. C’est plutôt une bonne idée, mais toute cette saison aura été étiré pour en arriver là où on aurait dû être dès le début. Les épisodes étaient drôles et la série fraîche comme à son habitude. Autrement, l’épisode continue de s’attarder sur Diana et son nouveau nuisible de mec, et je suis mitigé pour le moment. Elle paraît heureuse alors qu’il apparaît clairement qu’il va lui tirer dans les pattes et lui poser pas mal de problèmes dans la suite de la saison/série. Kelsey entre en confrontation avec Charles, mais tout finit bien pour elle, ce qui est peut-être le côté le moins crédible dans cet épisode qui a réussi à bien gérer Liza/Josh pour une fois. En effet, après l’énorme bourde qu’elle a fait la semaine dernière, c’est étrange de ne pas la voir au moins se faire blâmer d’une manière ou d’une autre. Charles reste hyper nécessaire à l’ambiance de la série et son retour est une très bonne chose, d’autant qu’il participe aussi au comique du personnage de Diana qui me plaît énormément cette saison quand elle avait tendance à m’énerver au départ.

11.pngÉpisode 11 – A Book Fair to Remember – 16/20
He told me he wants to have kids, Maggie, I think I have to end it

À deux épisodes de la fin, le casting s’exporte dans les Hamptons pour une petite fête sur la plage et un salon d’édition. C’est une bonne opportunité pour s’éloigner un peu de Josh et voir Liza enfin galérer à garder son secret : quelqu’un l’a finalement trouvé sur internet et, pas de bol, c’est une assistante d’EW qui a un intérêt à garder son secret. Voilà qui explique pourquoi elle n’arrête pas de popper comme un pokémon depuis quelques épisodes. Pokemon Go, auquel les scénaristes font référence ce qui prouve la rapidité des effets de mode en 2016, tout de même (et ce n’est pas la première fois que j’en entends parler depuis septembre). Cela fait trois ans que ce type d’intrigue devrait exister, c’est donc une très bonne chose, surtout pour un season finale. Liza galère donc à tenter de convaincre Kelsey de vendre un bouquin qui hurle au désastre rien que par son résumé. Malgré tout ça, Liza prend encore le temps de (se faire) draguer Charles, dans un ensemble de scène un peu gênantes, mais certainement pas aussi gênantes que la situation dans laquelle se retrouve Diana, voulant faire des photos sexys pour son mec et terminant à poil sur la plage. Tout cela mène à un slow magique sur Take my breath away, avec enfin le premier baiser Charles/Liza, et l’arrivée dramatique de la demande en mariage de Josh. OH OH, bordel, on se croirait dans une série américaine !

bonus12.pngÉpisode 12 – Get Real – 19/20
Your lies are hurting everyone around you

Cet épisode final bénéficie d’un effet explosif grâce au cliffhanger qui le précède et le gère plutôt bien : Josh demande donc Liza en mariage en écrivant Marry Me sur son lit, avant de la surprendre en train d’embrasser Charles ; inutile de dire que c’est violent. Josh disparaît donc et le retour à New-York est donc plein de surprises avec une Lauren qui réapparaît enfin après une disparition de plus d’une demi-saison. Bon, bizarrement, elle ne me manquait pas tant que ça alors j’imagine que la série avait trouvé son équilibre sans elle. Son retour est surtout prétexte à retarder la confrontation avec Josh, alors que Liza est face à une nouvelle situation à risque : son ex-mari qui veut la récupérer, encore et toujours, et qui l’appelle lors d’un show sur le bien-être auquel elle assiste avec Kelsey. Quant à Diana, elle tente de faire parler son perroquet, ce qui s’avère évidemment la mauvaise idée du siècle quand elle le ramène au boulot et qu’il se met à déballer ses ébats sexuels. Sans surprise, pour le coup. Tout cela mène à LA fin que je voulais et attendais depuis trois saisons : Kelsey galère avec son mec et décide de squatter l’appart de Maggie et Liza où cette dernière lui révèle enfin la vérité. La suite en 2017. Oh you bastards ! La dernière scène est chargée en émotion puisqu’elle suit une rupture entre Josh et Liza, puis entre Kelsey et son mec. Autant dire que c’est très fort et que ça fout les nerfs comme cliffhanger. Je suis heureux de ce renouvellement anticipé pour une saison 4, j’aurais pas supporté de devoir attendre la confirmation d’une saison supplémentaire !

bonus12 copie.png

EN BREF – Si la série en impose toujours autant en terme de fraîcheur et joie de vivre, il faut bien reconnaître que cette saison 3 se perd en route dans ses multiples intrigues : certains épisodes se font sans Charles, d’autre sans Lauren, certains se concentrent sur la relation un peu étrange de Maggie avec sa nouvelle copine à laquelle je n’ai pas accroché, d’autres zappent les histoires perso de Kelsey ou Diana, etc. C’est un peu dommage que tout ne soit pas abordé de front, surtout que c’est clairement fait pour retarder au maximum les révélations sur le secret de Liza. Qu’importe, dans le fond, le niveau général se tient quand on prend un peu de recul, tant du côté de l’humour que de l’intrigue de fond qui mène à la confrontation que j’attendais depuis trois ans. La rupture avec Josh est une bonne chose, mais pas autant que l’aveu à Kelsey, qui ouvre de belles perspectives pour la saison 4. C’est une scène-clé de la série à laquelle nous assistons, puisque rien ne sera plus comme avant désormais, mais en même temps, c’est mené d’une main de maître. Je suis vraiment curieux de voir ce que réservera la prochaine salve d’épisodes – et un peu intrigué sur le prolongement à plus long terme d’une série qui arrive, l’air de rien, un peu au bout de son histoire. Bref, une saison dans l’ensemble maîtrisée, mais pas exempte de défauts, qui apporte une nouvelle pierre à l’édifice que sont ses personnages et qui grandissent tous (plus ou moins vite) cette saison. Vite, la suite !

Publicités

5 réflexions au sujet de « Younger (S03) »

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s