Semaine 40 : du 2 au 9 octobre

Bonsoir tout le monde !

Semaine très chargée du côté du blog, je n’ai pas vraiment chômé. Oui, j’ai enfin pris le temps de commencer la dernière production Netflix et d’en faire un article, mais j’en reparle plus bas (même si en revanche, toujours pas de Stranger Things ou de The Get Down pour moi… mais un jour, un jour). Comme d’habitude, commençons par…

00Les inédits de la semaine

Je n’ai toujours pas pris le temps de rattraper Atlanta et Better Things. Promis, il ne s’agit pas d’abandon, mais je les reprendrais dans un moment, quand il y aura moins de choses à voir chaque jour. ABC semble compatir : pas d’Agents of S.H.I.E.L.D, pas de This is us et pas de Quantico demain. J’ai du mal à comprendre tout à fait la diffusion, j’avoue que je ne cherche pas spécialement non plus les raisons du pourquoi. TVshow time est tellement pratique dans ces cas-là !

Côté nouveauté, il faut noter les débuts de Westworld et Conviction ; côté départ, j’ai dit au revoir à Fear the Walking Dead lors de leur double épisode final. C’était grosso modo une semaine un peu molle je trouve : maintenant que les saisons sont reparties, les épisodes se font plus tranquilles et moins dramatiques.

Tant pis, ça reste passionnant dans la majorité des cas :

Fear the Walking Dead (2×14), 18/20
Fear the Walking Dead (2×15), 17/20
The Last Man On Earth (3×02), 14/20
Westworld (1×01), 18/20
Quantico (2×02), 15/20
Once Upon A Time (6×01), 11/20
Conviction (1×01), 15/20
You’re the Worst (3×05), 18/20
Blindspot (2×04), 13/20
Younger (3×02), 14/20
American Horror Story (6×04), 13/20
The Good Place (1×05), 15/20
Grey’s Anatomy (13×02), 13/20
How To Get Away With Murder (3×03), 14/20
Notorious (1×03), 12/20
Superstore (2×03), 15/20

Travis.pngLa performance de la semaine

Sur le modèle de certains blogs américains (et de TVline), j’ai décidé de me mettre en quête du meilleur acteur de la semaine.

Pour une fois, je choisis de me concentrer sur un acteur que je déteste, mais qui mérite largement de recevoir mon attention après sa performance dans l’épisode 14 de Fear the Walking Dead : j’ai nommé bien sûr Cliff Curtis, alias Travis, le gentil prof découvert en saison 1 et totalement insupportable depuis.

L’acteur a une longue carrière de films plus ou moins réussis à son actif et quelques rôles secondaires dans des séries, mais grosso modo, je l’ai vu pour la première fois dans cette série et avec ce rôle.

Travis donc, c’est un peu le personnage insupportable par essence (spoiler saison 1) : il n’y a rien à en sauver. Quand on nous le présente, il est en couple avec Madison, mais il a encore un crush pour son ex (bon, je le comprends quand on compare les deux personnages féminins…) avec qui il élève (ou pas) leur fils. OK, on passe aux spoilers saisons 2. Le personnage est forcé d’évoluer lorsqu’il se retrouve père célibataire (façon de parler, il y a toujours Madison). Problème : son fils est le stéréotype du petit con. C’est donc plutôt soulagé que j’ai appris (attention, là, spoiler sur l’épisode final, je peux plus rien pour vous) que Chris était mort.

Le problème, c’est que bien sûr, sa mort ne pouvait pas rester non-vengée. Travis pète un boulon total lorsqu’il apprend que son fils s’est fait froidement assassiné. Pour la première fois en deux ans, l’acteur semble se réveiller, en même temps que le personnage donc, et ça fait du bien de voir un très bon jeu de sa part : la rage et le désespoir sont lisibles sur son visage, de même que la fatigue extrême dans l’épisode 15.

Cette scène de pétage de câble est de très loin l’une des meilleures de la série, l’une des plus violentes aussi. Psychologiquement autant que physiquement, le personnage ne va pas pouvoir s’en remettre si vite et il donne un exemple qu’Alicia suit immédiatement. C’est excellent de les voir sombrer du côté des « méchants », ça m’a plus convaincu que quand The Walking Dead l’a fait, et Cliff Curtis avait la carrure pour ce rôle… Il est juste dommage que les scénaristes ne lui aient pas donné de quoi jouer ça auparavant, même si au moins, ça nous a préservé le choc !

Le Coup de Cœur Musical

Chaque fois qu’une chanson me plaira dans ma semaine série, je prendrais le temps de vous la partager. Attention aux spoilers dans le paragraphe qui accompagne. Cette semaine, il y a de quoi faire avec mon visionnage de Luke Cage, dont l’ensemble de la soundtrack est excellente pour mettre dans l’ambiance de la série. Bref, sélection musicale !

Fear the Walking Dead (2×15) – Goodnight, Mirel Wagner

Pas du tout le type de musique que j’écoute habituellement et très franchement pas quelque chose que je me suis empressé d’aller télécharger aussitôt après l’épisode… mais c’est quand même un moment très marquant de la série qui se déroule sur cette petite musique toute douce. En effet, le montage final sous la forme d’un cliffhanger pas sympathique nous propose l’intégralité de cette chanson qui nous souhaite une bonne nuit de quelques mois avant de retrouver nos héros qui sont dans de sales draps (surtout Nick et Luciana, OK). Efficace. Les autres chansons de Mirel Wagner sont dans le même style, ça fait une jolie playlist pour s’endormir.

How To Get Away With Murder (3×03) – Better, Soto Voce

Plus perchée mais déjà bien plus dans mon style, cette chanson aurait pu passer inaperçue au milieu d’un épisode d’HTGAWM. Pourtant, elle a rapidement accroché mon oreille pendant que Connor repoussait les avances d’un gros lourd qui, en plus, critique Oliver. Il est où le respect ? Il s’en passe des choses sur cette chanson, mais ça ne m’a pas divertit assez pour ne pas me dire qu’il fallait que je cherche ce que c’était ! Un peu trop longue sur ces débuts, cette chanson n’en reste pas moins très cool.

Luke Cage (1×01) – Dap Walk, Ernie and the Top Notes, Inc.

Tadaa, l’ambiance de Luke Cage ne peut être mieux résumée que par cette chanson excellente qui a toutes les bonnes vibes bien comme il faut pour donner envie de bouger devant son écran. Dès le pilot, elle met la barre bien haute en ce qui concerne la soundtrack et, heureusement, c’est un exemple du brio des pistes choisis pour la série, pas une exception !

Luke Cage (1×11) – Son of a Preacher Man, Dusty Springsfield

C’est difficile de n’en choisir que quelques-unes, mais celle-ci j’ai tout de suite que j’allais la réécouter après la série. Elle a tout, le côté jazzy, le rythme, le refrain entêtant… et elle est liée en plus à un très bon épisode de prise d’otages, forcément marquant. Que demander de plus ?

Luke Cage (1×13) – 100 Days, 100 Nights, Sharon Jones & The Dap Kings

Et voilà, la série nous fait terminer avec cette excellente chanson en tête. Montage final parfaitement réussi, avec ce qu’il faut de suspens et d’amertume pour savoir qu’on reviendra dès la sortie de la saison 2. Je suis très content de cette fin en demi-teinte, qui a l’avantage de ne pas donner envie de dévorer la suite immédiatement. Je vis très bien l’attente entre maintenant et les prochains épisodes, même si je suis pressé de découvrir un peu plus l’univers que l’on retrouvera dans Iron Fist.

Luke Cage – Opening Credits

Je ne pouvais pas terminer sans le générique. Si je l’ai trouvé fade au premier abord, j’ai appris à l’apprécier au fil des treize épisodes et il reste drôlement en tête. Du coup, je l’apprécie vraiment beaucoup maintenant. Je me dis qu’il est sacrément bien trouvé car il colle à merveille au personnage de Luke… que je trouvais sacrément fade au premier abord !

01Les autres actus du blog

Alors je l’ai longuement dit plus haut du coup, j’ai donc publié en début de soirée un article sur la première saison de Luke Cage. J’ai une bonne semaine de retard dans le visionnage de cette série, mais ça va, je m’en suis tiré sans spoiler et j’ai pu apprécier à juste titre un retour dans l’univers Netflix/Marvel. J’en parle plus longuement dans l’article concerné, je vous laisse aller découvrir ça !

Plus tôt cette semaine, j’ai aussi diffusé un article sur la seconde saison de One Tree Hill. Mardi, je publierai donc mon avis sur la trois (pas de faux espoirs concernant la quatre la semaine suivante en revanche, je n’ai pas encore commencé à la voir, alors c’est peu probable).

Mercredi, j’ai publié un rapide bilan de la rentrée des séries, n’hésitez pas à aller y jeter un coup d’œil si ce n’est pas déjà fait. C’était l’un des articles les plus consultés de la semaine, juste devant celui sur Westworld et derrière mon résumé de mon mois de septembre concernant le challenge séries.

Et pour la semaine à venir, je parlerai bien sûr du retour de Supergirl et je ferai un rapide retour analytique sur l’unique saison de Containment.

Retrouvez par ici les articles des semaines précédentes

Publicités

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s