Chewing Gum (S02)

Synopsis : Trois mois après les événements de la saison 1, Tracey retourne chez elle avec un nouveau look.

Capture d'écran 2017-05-26 18.43.29.png

Pour commencer, j’ai vu la première saison il y a déjà plus de trois mois, il me semble donc légitime de poursuivre mon visionnage avec cette saison 2, d’autant plus qu’elle a désormais intégré mon challenge séries et qu’elle n’est pas bien longue, ce qui est plutôt parfait dans mon emploi du temps chargé.

Pourtant, je n’ai pas spécialement envie de me replonger tout de suite dans les affaires de Tracey, la saison 1 m’ayant fait rire mais ne m’ayant pas laissé un souvenir impérissable. Je ne suis de toute manière pas d’humeur à regarder quoique ce soit en ce moment, alors je me dis que Tracey va peut-être me décoincer et, au pire, ce n’est jamais que six petits épisodes.

Ma meilleure amie étant partie en Irlande, nous n’aurons pas spécialement l’occasion de la voir ensemble tout de suite, alors je prends de l’avance sur elle (comme pour toutes les autres qu’on a en commun de toute façon mouahaha) et je me lance, surtout parce que Netflix m’a rappelé qu’il me fallait la continuer.

Note moyenne de la saison : 14/20

01.pngÉpisode 1 – WTF Happened ? – 15/20
He drives a Rolex.

L’introduction de la saison ne perd pas de temps à nous remettre dans son ambiance délurée et à resituer son intrigue : Connor a largué Tracey, qui revient après trois mois d’absence et se retrouve face à un comité d’accueil peu chaleureux. Elle se retrouve à squatter le magasin et voilà que les premières minutes sont presque trop longues à la laisser toute seule dans le magasin pour découvrir que Connor est de nouveau en couple.

Il n’empêche que Connor débarque au magasin pour réparer les étagères, ce qui provoque le stress de Tracey. Elle est toujours aussi perchée et s’invente un nouveau petit ami, tombant sur une star, bien jouée, et après s’être maquillée avec ce qu’elle trouvait dans le magasin.

Bon, ce retour gère plutôt bien son retour et le titre est on ne peut plus juste car j’ai passé tout mon temps à vouloir quelques flashbacks – ne serait-ce que pour trouver une tente pour le Bingo Séries 5 (encore en cours quand j’ai rattrapé cette saison, mais les flashbacks n’ont pas servis à grand-chose).

Tracey s’en sort plutôt bien de ses mensonges avec des montages foireux de Stormzy et elle. C’est plutôt marrant.

Les flashbacks ne sont pas si sympathiques finalement : même si c’est à mourir de rire, la rupture est violente avec une Tracey qui se vomit dessus et un Connor incapable d’avoir une érection en sa présence. Il n’empêche que dans le présent, ils finissent par s’expliquer et ont toujours une bonne alchimie. Les acteurs s’en tirent donc plutôt bien malgré la situation totalement tordue.

La fin d’épisode ramène Stormzy dans l’épisode, par l’intermédiaire d’Ola, au courant de toute l’histoire. Cela interrompt un moment qui aurait pu finir autrement pour Tracey et Connor.

Pour une reprise, je dois dire que je n’ai eu aucun mal à retrouver l’univers des personnages, mais que je n’accroche toujours pas à 100% à celui-ci. J’ai aimé découvrir le nouveau générique – ou en tout cas, il m’a paru plus long que dans mon souvenir. Un retour solide, mais moins hilarant que d’autres épisodes. N’avoir qu’une seule intrigue étirée en huis-clos forcé n’a peut-être pas aidé à trouver un rythme parfait, malgré de bons gags.

02.pngÉpisode 2 – Replacements – 15/20
Just so happy that I can dance.

Tracey décide de reprendre sa vie, même si Connor l’a largué tout en la laissant vierge, que Candice ne lui parle plus et que sa mère refuse de la voir chez elle. Grâce à l’aide de sa sœur, Tracey arrive à reprendre cette dernière partie de sa vie un peu en main. C’est d’ailleurs l’objectif de l’épisode : elle doit pour cela effectuer deux missions.

Première mission : distribuer des flyers. Cela lui permet de croiser Connor, puis Ash, un nouveau love interest tellement beau et sexy qu’il s’intéresse forcément à Tracey pour de mauvaises raisons. Le premier rencard le révèle de manière assez évidente avec la conversation sur les origines de Tracey. Clairement uniquement intéressé par sa couleur de peau, il finit par faire flipper Tracey, ce qui était plutôt marrant.

Deuxième mission : soigner un malade par ses prières. Oh, demander à Ola n’était pas la meilleure des idées et elle est forcée de retourner vers Ash.

Candice se venge de l’absence de Tracey en se faisant amie avec sa petite sœur. Marrant, mais bizarrement Cynthia est toujours aussi chiante et stressée de tout. Candice ne savait pas quoi dans elle s’embarquait, clairement. Heureusement pour elle, sa grand-mère sait comment gérer les choses bien mieux qu’elle.

Heureusement, Cynthia finit par comprendre le problème de Candice, qui se rend soutenir Tracey chez Ash. C’est là la meilleure partie de l’épisode, Ash étant aussi père de deux petits métis – alors qu’il était censé ne jamais avoir été avec une noire auparavant. Le pétage de câble de Tracey sauve l’épisode qui se conclut avec des réconciliations entre Tracey et Candice, ainsi que Tracey qui peut revenir chez elle après avoir toute la vérité sur les trois derniers mois. Facile, mais il n’y a que six épisodes en même temps.

03.pngÉpisode 3 – I Just Need Some Company – 13/20
But I want to be Rihanna.

Tracey déprime un peu de son célibat et Connor n’arrange rien en la présentant à Emma comme sa meilleure amie. Elle décide donc de se mettre à draguer, mais Candice et le reste du groupe la critiquent sur son physique et son look, ce qui lui provoque une nouvelle crise.

Une deuxième intrigue de l’épisode voir l’oncle de Tracey débarquer avec Boy Tracey. Les deux parents s’amusent à prêcher dans la rue mais sont interrompus par une femme du Conseil (municipal, j’imagine). Même si cette dernière finit par trouver la foi grâce à la mère de Tracey, elle décide de faire fermer son « église ».Cette intrigue m’a un peu blasé je dois dire, elle n’était pas aussi drôle qu’elle aurait pu l’être. Heureusement qu’il y avait les deux Tracey pour remonter le niveau.

Ils se rendent donc à une soirée avec Candice et Aaron, Candice ayant auparavant relookée Tracey. Sur place, Tracey découvre que Boy Tracey l’a invitée à une soirée porno, mais elle est excitée d’avoir été acceptée sur photo, donc elle se précipite dedans. Le club est un déferlement de nudité, avec un double full frontal et beaucoup d’humour, voyant même Boy Tracey coucher avec Penelope, bien trop jolie pour lui. Son but ? Rendre Tracey jalouse…

Aaron et Candice s’attirent toutes les faveurs du club, bien sûr, sinon ce ne serait pas drôle. Tracey finit par créer un scandale dans le club et je n’ai pas du tout accroché à la fin d’épisode, malgré quelques bonnes trouvailles, comme le dildo volley. La série me fait souvent sourire, mais je n’arrive pas à retrouver les fous rires de la première saison.

04.pngÉpisode 4 – Orlando – 13/20
We’re practically twins

Tracey est invitée à dîner chez Connor et Emma, ce qui est aussi gênant que prévu, mais ne vaut pas le dîner de famille de la saison 1.

En parlant de famille, la mère de Tracey cherche désespérément une occupation où elle peut guider des âmes perdues vers sa religion. Marrant, mais pas exceptionnel. C’est juste très marrant car Cynthia retrouve la piste de Ronald grâce à une vidéo en ligne. Voilà la sainte Cynthia confrontée à une secte qui ne lui ressemble pas du tout. Cela apportait quelques bons gags et surtout ramenait Ronald dans la série. L’air de rien, il manquait beaucoup à cette saison, car il apporte un humour excellent.

Ronald a désormais un copain, Cleveland, mais il décide de le tromper avec son gourou.

La grand-mère de Candice, pendant ce temps, se retrouve par accident en plein milieu d’un rencard avec un homme qui pense retrouver Candice. Comme tout se passe bien malgré sa blackface, il est assez évident que quelque chose cloche… et c’est le cas : il est aveugle. On passe alors de la scène mignonne à la scène de cul, juste parce que.

Tracey se décide à devenir dog-sitter parce que… euh parce qu’il fallait bien une intrigue à cet épisode. Je dois dire que cela permettait quelques bons gags, surtout dans la découverte des différents chiens. Après, bien sûr, il a fallu que ça vire, une fois de plus, sur des histoires de sexe, avec un chien, Orlando, entraîné à lécher des vagins. Bien évidemment, Tracey était à ça de se faire avoir avec sa naïveté. Les grands classiques. Elle donne finalement le chien à Connor et Emma.

Quant à moi, je comprends qu’au fond ce qui me dérange le plus avec la série, c’est qu’elle ne tourne qu’autour du cul pour le cul cette saison. C’était un peu le cas l’an dernier et c’est dans le ton du premier épisode, mais tout l’humour ne venait pas que de là avant, alors que maintenant, tout semble prétexte à aller sur ce terrain-là. C’est un peu dommage.

05.pngÉpisode 5 – Road Trip – 14/20
Uh no, it could be your dad. My dad signed the birth certificate.

L’épisode commence par Tracey qui regarde un porno et critique tout ce qu’elle y voit, trouvant que c’est plus de la comédie qu’un porno. Oh l’ironie quand cette comédie vire au porno dérangeant de temps à autres.

Cynthia continue son exploration de sa sexualité dans cet épisode, avec masturbation et relooking. Elle invite même un homme chez elle et s’en sort tellement mieux que Tracey que c’en est triste. Bon, son mec s’avère en toute logique être un voleur qui embarque avec lui la moitié de l’appartement pendant qu’elle dort. Magique et ça sauve un peu l’épisode, je dois dire.

Dans cet épisode, Tracey décide de squatter Aaron et Candice qui partent en vacances pour rencontrer les parents d’Aaron. Normal. Elle est un boulet mais ils n’osent pas lui dire, mais comme le père d’Aaron est aussi un putain de boulet, tout va bien. Tracey fantasme sur le père d’Aaron qui vient de se faire larguer par sa mère, et c’est parfaitement gênant.

Tracey lui avoue ses sentiments avant de découvrir Candice dans ses bras. C’est juste assez horrible pour partir encore plus en vrille quand c’est le père d’Aaron qui avoue tout… au point de faire croire à son fils qu’il a couché avec Candice, après la demande en mariage d’Aaron à Candice, bien sûr.

Quant à Ola, il se retrouve à être hébergé chez un couple gay et il a sa petite aventure dans son coin avec un homme marié… mais tout va bien, car c’est un fantasme du couple, du coup c’était juste une histoire sexuelle de plus, histoire de.

06.pngÉpisode 6 – Age Ain’t Nothing but a Number – 14/20
Oh no, no, no, we’re definitely having sex.

Cette fin de saison repart là où l’épisode précédent nous a laissé, avec une Tracey qui découvre l’histoire de sa sœur. Si elle agit parfaitement et gentiment devant elle, elle est en fait en train de mourir de jalousie. Au passage, la série nous présente aussi le père de Tracy et Cynthia, comme si de rien n’était et Tracey s’inscrit à un club de lecture.

Pourquoi pas, ça marchait plutôt bien comme gag et ça lui permet de rencontrer un mec.

Elle découvre aussi qu’Emma a 45 ans et ça la dérange visiblement. Du coup, c’est marrant quand elle se rend compte que le type avec qui elle vient de coucher avait 16 ans. Quand elle raconte tout à Connor, elle se retrouve à l’embrasser mais ils sont interrompus par Emma, qui ne voit rien heureusement.

L’épisode s’intéresse aussi à Aaron et Candice avec leur problème non résolu, même si elle n’en a aucune idée. Du coup, il lui détruit ses affaires, mais elle trouve qu’il n’est toujours pas très viril. Elle le défie donc de lui couper les cheveux et, bien sûr, il le fait.

Le truc fou, c’est que ça lui va grave bien. En revanche, Tracey décide de faire de même  et ça lui va tout de même moins bien, donc c’est assez triste. En revanche, les actrices donnent du leur et c’est beau à voir.

L’épisode se termine avec le départ d’Aaron et lors du baptême de Caramelle, le bébé de Karly qui a finalement accouché – même si personne n’en a parlé de la saison. Oh, la révélation finale est toutefois que Cynthia a couché avec Ryan, le nouveau beau-fils de… son père. Bien joué. Absolument pas crédible, mais bien joué. Voici donc comment ces deux-là perdent leur virginité après deux saisons, avec un ado et avec un membre de la famille. C’est osé et très british, mais pas si délirant, finalement.

07.png

EN BREF – Je suis déçu par cette seconde saison qui avait pour elle d’être rapidement regardée, mais c’est un peu tout. Peut-être que j’avais trop oublié la saison 1, mais j’ai trouvé qu’elle était trop tournée vers le sexe uniquement pour tenter d’être drôle, mais tout le problème était qu’elle tentait sans y arriver. Une grosse partie de l’humour s’en est allée avec Ronald, Connor qui n’apparaît plus qu’en tant que personnage secondaire et l’ignorance des personnages qui n’est plus. L’humour de la saison 1 reposait presqu’uniquement sur le manque d’éducation sexuelle de Tracey et Cynthia ; la saison 2 s’appuie uniquement sur leurs expériences tordues et rarement complètes de la chose. C’est un changement de ton qui n’a pas su me convaincre.

Au-delà de ça, le côté sériel qu’avait réussi à prendre la fin de saison 1 est perdu cette saison. Les personnages sont trop souvent isolés les uns par rapport aux autres : Tracey rencontre trop de personnages pour avoir une vraie relation suivie avec qui que ce soit. Même son amitié avec Candice paraît bien fade (ce qui était voulu dans les deux premiers épisodes) alors qu’elle était au cœur de la première saison.

Je continue à bien aimer pour quelques scènes marrantes, mais je n’ai pas retrouvé les quelques fous rires de la saison 1. Dommage.

Cette fin de saison voyait Tracey perdre sa virginité et c’est sans trop de surprise que j’ai découvert que la saison 3 n’allait probablement pas se faire. Les grosses intrigues sont réglées et ce n’est peut-être pas plus mal, même si j’aurais aimé retrouver certains personnages. Si elle devait se faire, je la regarderais d’un œil discret, mais mieux vaut s’arrêter avant que ce ne soit catastrophique.

 

Publicités

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s