Star Wars, les derniers Jedi & moi

Salut les sériephiles,

Résultat de recherche d'images pour "star wars"

À court d’inspiration pour l’article du jour, je me suis tourné vers le grand-écran pour l’article d’aujourd’hui où je vais parler du dernier Star Wars, mais aussi de mon rapport à cette saga. Après tout, c’est un sujet à la mode et j’ai déjà parlé plusieurs fois de films dans mes articles 500 mots, alors autant vraiment rentabiliser la place de cinéma au prix exorbitant (ah, Paris !) de samedi dernier avec cet article. Oui, j’ai pris le temps de digérer avant d’en parler.

Bon, avant toute chose, il faut savoir que je fais partie de cette drôle de générations de non-fans de Star Wars qui vont quand même les voir au cinéma parce qu’ils ont été biberonnés à Star Wars. Je m’explique : quand j’ai vu les deux premières trilogies, j’étais déjà beaucoup trop spoilé puisque je savais les gros rebondissements (du « je suis ton père » au « nous sommes frère et sœur, oups », en passant par la main coupée). Pire que tout, je me suis farci une rediffusion en VF sur M6 – la VO peinant à charger sur mon petit boîtier TNT de l’époque. Oui, j’ai découvert Star Wars si tard que ça.

Résultat de recherche d'images pour "buffy star wars trio"

À ce moment-là, j’avais déjà vu la sixième saison de Buffy qui y fait très régulièrement référence, mais aussi un nombre incalculable de scènes de séries ou films parlant de la saga. Autant le dire cash, ça n’aide pas du tout à rentrer dedans et je n’ai pas vraiment apprécié les six premiers films – je ne sais même plus dans quel ordre j’ai vu tout ça.

Toutefois, j’en ai aimé certains aspects, l’univers étendu en premier lieu, l’imagination qu’il y a derrière et la simplicité de cette chronique familiale qui paraît si complexe au premier abord. Du coup, quand il a été question du Réveil de la Force il y a deux ans, et par JJ Abrams en plus, je me suis comme tout le monde précipité au cinéma pour tomber amoureux de Rey. Comme tout le monde.

Résultat de recherche d'images pour "rey star wars trio"
Comment résister à ce personnage ?

Après un détour catastrophique par Rogue One (speedwatché et pour ainsi dire zappé), j’ai passé un an loin de l’univers Star Wars, évitant les bandes annonces autant que possible… au point d’en oublier la date de sortie du film, malgré un marketing qu’on m’a dit imposant (et il faut bien le reconnaître : j’ai des chaussons stormtroopers au pied, juste parce que).

Résultat de recherche d'images pour "star wars poe et finn"

Quid des Derniers Jedi (avec quelques spoilers) ? Ce fut interminable, tout simplement. J’ai passé la première heure du film à aimer replonger dans cette histoire et à savourer certains clins d’œil (les fameuses transitions, la musique du générique initial, etc), tout en sentant rapidement l’ennui se pointer… Il faut dire que le film traîne en longueur, avec un scénario ironiquement coincé dans l’espace… ou sur une île. Très vite et comme Rey, le film se met à tourner en rond et à proposer des intrigues qui m’ont parues pompées ailleurs, ou en tout cas déjà trop vues (Rey/Kylo deviennent ainsi un peu Potter/Voldy, quoi).

Résultat de recherche d'images pour "the last jedi rey kylo"

Les enjeux sont ennuyeux pendant une grosse partie du film et j’étais content de voir l’action arriver à sa fin. Vous vous souvenez quand j’ai dit m’être tenu éloigné du marketing ? J’avais raté l’info que le film durait 2h30. Du coup, ce que je pensais être sa fin a dû se produire à genre 1h45 de film, et j’ai eu droit à 45 minutes de rab… où je n’en pouvais plus.

Pourtant, c’était là le meilleur du film. En fait, je supprimerai bien quelques scènes de la première heure pour en arriver plus vite à ces scènes d’action plus jouissives… et avec cette fois une référence évidente à Matrix et surtout un Luke Skywalker qui se la joue Vieux Maître des Chevaliers du Zodiaque. Alors, oui, il y a eu des surprises et celle-ci en fait partie, mais ça m’a juste trop paru pompé.

Résultat de recherche d'images pour "saint seiya vieux maître"
Luke, c’est toi ?!

Et dois-je parler de cette intrigue « libérons les animaux » qui semblait tout droit sortie d’Okja ? Gênant.

Pour compléter la critique, je suis comme toujours avec Star Wars totalement perdu dans les couples que je suis censé shiper (c’est un bon point je crois) et je suis reconnaissant au scénario d’avoir inclus tout un tas de gags à la blockbuster post-Avengers. Je sais que c’est probablement une hérésie pour les puristes, mais ça m’a permis de tenir tout le film.

Résultat de recherche d'images pour "the last jedi luke"
Rien à redire sur le casting, en revanche, y compris Kylo Ren dont le dessous d’œil me stresse à bouger tout seul #sachezle

Du coup, je suis extrêmement mitigé, car je l’ai trouvé beaucoup trop long, souvent ennuyeux, parfois expéditif (le retour final de Rey dans le vaisseau avec Chewbacca, quelqu’un pour m’expliquer comment elle a fait ? ou d’où Leia maîtrise aussi bien la Force pour se sauver la vie comme si de rien n’était dans une scène qui était, pour ma part, plus ridicule que poétique ?)… mais que la magie a malgré tout opéré ! Je sais que j’irai voir le suivant avec un intérêt toujours égal, une curiosité de retrouver ces personnages, qui ont pour certains mal évolués (Rey a tourné en rond pendant 2h, Snoke & Plasma n’ont servi à rien dans la trilogie…).

Ah, et pour terminer, grosse déception quand le nouveau personnage que j’ai préféré, c’est Paige, pas Rose, et que les pertes n’ont pas été suffisamment ressenties. Vivement la suite, quand même.

Résultat de recherche d'images pour "the last jedi"
Quant au trailer, il spoile joyeusement la bataille finale du film. Au moins, si je l’avais vu, j’aurais su qu’il me restait encore beaucoup à voir quand j’ai cru que le film se terminait !
Publicités

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.