Unreal (S03)

Synopsis : Après une fin de saison 2 catastrophique à gérer du côté de la production, Rachel s’est une nouvelle fois exiler pour son propre bien. C’était sans compter sur Quinn qui la rappelle pour une saison supplémentaire d’Everlasting, cette fois avec non pas un bachelor, mais une bachelorette !

Saison 2Saison 3Saison 4

01.jpg

Pour commencer, je trépigne d’impatience face à l’arrivée de cette saison 3. Attendue pour l’été 2017, elle ne revient en effet qu’en mars 2018 (à deux jours près, je peux dire qu’on est en mars). Autant dire que depuis le mois d’août 2016, j’ai eu le temps de m’imaginer la saison 3 dans tous les sens et que j’étais en manque d’une de mes séries préférées – surtout que j’adorais la regarder sur la terrasse au soleil, ça se prêtait bien à l’ambiance, je trouve.

Bon, clairement, avec -4° dehors, ressenti -7, ce n’est pas aujourd’hui que je la regarderai en terrasse ; je suis plutôt au coin du feu à ignorer la masse de révisions qui m’attend. Pour en revenir à la série, j’ai pris le temps d’en concocter un rapide résumé ce matin, histoire de se remettre en tête tout ce qu’il s’est passé en fin de saison 2, et histoire de me souvenir des noms de chacun j’avoue (Coleman, quoi).

Cette intro s’éternise sans vraie raison, donc je vous propose de passer sans plus tarder aux résumés sans spoiler de chaque épisode, semaine après semaine. Pour les critiques complètes, il suffit de cliquer sur les titres, comme toujours, c’est assez simple !

Moyenne de la saison : 18/20

S03E01 – Oath – 16/20
C’était un premier épisode de saison tout à fait classique pour Unreal. L’effet de surprise des deux premières saisons s’est évanoui, mais ça n’empêche pas de savourer ce début de saison qui promet déjà quelques bonnes pistes à explorer par la suite et une critique toujours aussi au point. Si j’aime beaucoup Serena, je ne suis pas trop convaincu pour l’instant par les candidats… j’en attends un peu plus, mais c’est d’avoir trop attendu cette saison, ça !
S03E02 – Shield – 18/20
Oh lala, tant de drama, ça promet une suite de saison sanglante, alors que Serena ne sait déjà plus franchement où elle en est. Moi, je le sais, j’ai retrouvé tout mon amour d’Unreal, même s’il lui manque encore un petit quelque chose. Je ne doute pas que les tensions ramèneront une intrigue sur les conséquences de l’an dernier, et là, ce sera du méga-boum en perspective !
S03E03 – Clarity – 17/20
Même s’il s’agit déjà du troisième épisode de la saison, on sent que celle-ci continue de se mettre en place et que les intrigues ne sont pour l’instant qu’effleurées. Qu’importe, il y a déjà assez à faire avec le développement de certains personnages, également mis en avant par la réalisation. Le fond et la forme s’accordent assez bien, et ça fait toujours plaisir de regarder cette série !
S03E04 – Confront – 17/20
Cette série est un vrai guilty pleasure à chaque épisode, mais avec de la qualité, et cet épisode ne déroge pas à la règle, malgré un épisode à la structure peu claire tant il partait dans tous les sens. Peu claire, certes, mais néanmoins très captivante tout du long, j’ai tout simplement adoré et je me suis laissé balader par des révélations plutôt inattendues en fin d’épisode.
S03E05 – Gestalt – 18/20
La mi-saison fait avancer les différentes intrigues à grande-vitesse et semble proposer plus de résolutions que de problèmes. J’ai toutefois l’habitude d’être surpris par les épisodes 6 de cette série, alors je trouve que les personnages feraient mieux de rester sur leurs gardes tout du long, et ce n’est pas les cliffhangers qui me feront dire le contraire. Un excellent épisode, comme toujours, au titre énigmatique à première vue, mais très révélateur après quelques recherches Google.
S03E06 – Transference – 18/20
Si la construction d’un épisode n’a plus grand-chose de surprenant à ce stade de la saison, ça reste toujours beaucoup trop plaisant de retrouver ces personnages à la moralité plus ou moins douteuse selon les situations. C’est d’ailleurs exactement ce que montre cet épisode, avec également des mises en garde plus générales et habituelles sur les manipulations beaucoup trop simples de la (télé)réalité pour le bien des audiences.
S03E07 – Projection – 17/20
Si tous les épisodes de cette saison sont bons, la série commence à tourner en rond je crois car je n’arrive plus à retrouver l’adrénaline des débuts. Tout est toujours aussi brillant qu’avant, mais ça ne parvient plus forcément à monter en tension et les enjeux sont finalement assez similaires d’une saison à l’autre, malgré des fils rouges passionnants. Bref, c’est excellent, mais pour perdurer, il faudrait que la série parvienne à se renouveler et, peut-être, à changer d’émission. Ce n’est pourtant pas faute d’essayer de se renouveler avec de nouvelles configurations pour chaque saison, mais dans l’ensemble, on a de plus en plus fait le tour. Est-ce que cela me prive de l’envie de revenir ? Certainement pas, car c’est top. C’est juste que c’est un peu frustrant car il manque une toute petite étincelle à laquelle j’étais habitué jusqu’ici !
S03E08 – Recurrent – 18/20
L’univers d’Unreal semble continuer de s’agrandir d’épisode en épisode, mais celui-ci parvient en parallèle à revenir au cœur de ce qu’est la série ; avec des manipulations pour arriver à ses fins qui partent dans tous les sens. C’est tordu, c’est vicieux, c’est exactement le cœur de la problématique, et par conséquent, c’est excellent à regarder pour comprendre le fonctionnement complétement perché de ces programmes. C’est loin de faire rêver, mais cette troisième saison surfe toujours aussi bien sur le principe de base : si la télé-réalité fonctionne grâce aux pulsions voyeuristes des téléspectateurs, il suffit de jouer sur les mêmes principes avec les coulisses de la télé-réalité pour nous faire revenir chaque semaine.
S03E09 – Codependance – 19/20
Nous ne sommes vraiment pas loin de la perfection avec cet épisode, mais je retire un point car j’ai vu arriver le rebondissement final à des kilomètres à la ronde. Malgré tout, c’est un excellent épisode qui prend un peu de hauteur sur le fil rouge souvent peu discernable de la saison. Cette fois, Everlasting se mêle aux péripéties des coulisses et le travail autour de la psychologie de Rachel continue, le tout avec des manipulations de télé-réalité parfaitement menées.
S03E10 – Commitment – 20/20
Oh, je crois qu’ils n’étaient pas au courant du renouvellement à l’écriture de cet épisode qui sonne comme une fin de série. Je reviendrai malgré tout en saison 4, même si le trailer a l’air un peu perché. Pour commenter l’épisode, tout de même, je dirais qu’il avait tout ce qu’on attend d’une bonne fin de saison, avec des répliques excellentes, des rebondissements bien amenés et une réflexion crue et acerbe sur notre société – et il était temps que la série se souvienne qu’elle est capable de proposer ce genre de scènes. Difficile aussi de ne pas remarquer la pertinence d’écriture de l’un de ces rebondissements au regard de l’actualité qui a suivi son écriture, mais précédé sa diffusion…

Saison 2Saison 3Saison 4

Publicités

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.