HTGAWM – S05E04-06

Épisode 4 – It’s Her Kid – 16/20
AAAAH. Trois semaines plus tard je reprends la série et elle a toujours autant la capacité de me rendre complétement dingue. J’ai juste envie de savoir la suite, du coup, je ne prends pas trop le temps de résumer ici. C’était bien, mais ça a déjà été mieux, alors hop, j’enchaîne pour avoir des réponses.

Saison 5


Spoilers

04

I’ll let you poop.

Et si j’arrêtais de vivre dans la crainte du spoiler ? Si je profitais du #WESéries pour me mettre à jour dans cette série que j’adore et que je ne regarde plus depuis trois semaines ? Et puis, en plus, dès qu’ils remettent le cliffhanger du dernier épisode que j’ai vu, je me retrouve à hurler parce que je veux la suite. Trois épisodes, ça va avancer ce soir ! Et ça avance déjà par Tegan et Annalise en plein rencard. Bon, ce n’est pas présenté comme ça, mais c’est l’idée.

Après, Annalise n’est pas du tout dans le mood de Tegan voulant danser : elle repense à son engueulade avec Nate à propos de la sœur (jumelle ?) de Bonnie ayant kidnappé son bébé, sans que Bonnie n’en sache rien. Pourtant, c’est top de voir Annalise prendre du bon temps sur la piste de danse, ça, elle sait le faire !

Le lendemain matin, Michaela se réveille en pleine gueule de bois et a la joie de vivre désormais en communauté avec Laurel, Oliver et Connor… et Asher qui squatte tout le temps, logique. Dans cet épisode, il est là pour nous parler des préparatifs du mariage, parce que oui, il faut bien s’en occuper à un moment ou un autre.

Ce n’est pas l’avis de Connor qui préfère s’occuper du père de Nate – et ce dernier est désormais super content de retrouver Annalise. Ils reviennent de loin tous les deux. Le problème, c’est qu’Annalise comprend que Nate ment (par omission) à son père : il pense pouvoir aller vivre chez son fils quand il est juste sûr qu’il ira au mieux en hôpital psychiatrique.

Annalise veut absolument que Nate lui avoue la vérité, et celui-ci rétorque qu’elle n’a qu’à dire la vérité à Bonnie sur son enfant. Euuh ? Ce n’est quand même pas tout à fait la même chose, ni le même niveau de mensonge, hein ?

Qu’importe, l’idée est que le papa de Nate a besoin d’aide et que tout le monde est prêt à lui apporter dans le cercle d’Annalise. Tout le monde ? Beeen, dans son coin, Oliver ne fait pas ça, et il ne prépare pas non plus le mariage… il préfère interroger directement Frank sur la raison pour laquelle il espionne Gabriel. Frank nie, puis utilise un bon plan pour convaincre Oli qu’il fait ça avec tous les étudiants d’Annalise. C’est gros, mais plus c’est gros, plus ça passe apparemment. Cela dit, ça perturbe Oliver qui finit par se demander pourquoi elle a choisit Connor dans son cercle et à faire ses propres recherches sur Gabriel, avec qui les scénaristes s’amusent bien puisqu’il nous parle maintenant de sa mère. Quant à Oli, il m’aura beaucoup trop fait rire à craindre Frank !

En tout cas, les recherches d’Oliver attire l’attention d’Otis, le hacker de Frank. Ce dernier ne prend pas bien de voir que son plan ne marche pas trop… et il choisit donc de menacer Oliver ?? Devant tout le monde ? Comme si c’était un bon plan pour rester discret ! En tout cas, les scénaristes nous plantent clairement l’idée que Connor n’est pas là par hasard et qu’il y a un secret à aller découvrir… comme on connaît déjà ses papas… Est-il le fils de Bonnie ? Je ne sais plus trop ses relations familiales et je suis clairement en train de sauter des étapes, mais… et si ?

À Caplan & Gold, Michaela est toute heureuse de se faire bien voir du nouveau boss en connaissant déjà par cœur leur nouveau client. Elle ne s’occupe pas trop du cas du père de Nate, parce qu’elle préfère largement se faire bien voir et récupérer si possible l’affection de Tegan. C’est toujours aussi drôle, même si cette nouvelle cliente, une gérante de fast-food, me laisse perplexe. Elle permet à Gabriel de se rapprocher d’Annalise en l’accusant de bosser pour une firme qui travaille avec des racistes, parce que oui, évidemment, cette cliente est liée à des affaires de racisme.

Cette proximité nouvelle de Gabriel avec Annalise lui permet d’être son larbin et d’aller récupérer un dossier pour elle auprès d’Asher et Bonnie. AHA, vient-il de rencontrer sa mère ? Mystère. Puisqu’on en parle, disons d’ailleurs que pendant ce temps, Bonnie retrouve son mec qui est désormais DA… et demande à celle-ci de reconnaître leur relation comme officielle. Cela dit, elle ne le sent pas, et ça se voit, mais bon. Elle n’ose pas le signer sans demander l’avis d’Annalise, et comme celle-ci commence à culpabiliser de lui mentir en traînant avec le bébé de Laurel, tout va bien dans cette intrigue.

Ou pas : Nate retrouve Julie, la sœur de Bonnie, et découvre qu’elle vit avec un ado qui pourrait être le fils de Bonnie. Annalise n’apprécie pas de voir Nate fouiller dans le passé comme ça, surtout maintenant que ça arrive au présent. En parallèle, Bonnie comprend bien que quelque chose ne va pas avec Annalise qui demande à manger avec elle, en solo. Elle comprend bien que le plan d’Annalise est étrange, mais celle-ci se contente donc de lui demander un simple dossier plutôt que de révéler la vérité. C’est tordu…

Mais pas autant qu’une scène qui suit et qui voit Asher se demander s’il n’aurait pas pu devenir plus que l’ex de Bonnie. Et s’il avait été moins con, seraient-ils encore ensemble ? Il est presque chou quand il se ridiculise.

Une autre qui se ridiculise vitesse grand V, c’est Michaela : elle a bien sûr une idée pour récupérer le client du fast-food avant qu’il ne se barre pour une autre firme ; mais elle met au point un dossier de chantage sur ordre de Tegan… qui n’en a pas besoin, mais la teste pour voir si elle peut être une bonne avocate. Et elle peut l’être, donc les voilà qui commence à se réconcilier. Leur relation est cheloue, parce que Michaela est toute heureuse de se faire attaquer par Tegan comme ça. Qui a dit masochisme ?

Sinon, cet épisode se concentre donc sur le père de Nate : il doit passer un entretien pour déterminer s’il est très très fou, ou juste un peu. S’il doit ou non rester en prison, quoi. Ce n’est vraiment pas passionnant, mais ça permet de réunir plusieurs fois Nate et Annalise dans l’épisode, histoire de parler de Bonnie. Le cas du père de Nate avance en tout cas dans la bonne direction cette semaine, et Annalise est toute heureuse de l’annoncer à ses étudiants et de dire à Connor qu’il a été retenu pour la seconder.

Le problème, c’est que Connor a demandé à Oliver de rechercher quel dossier Annalise avait sur lui et qu’il n’a pas apprécié de découvrir pourquoi il était dans son cercle… Du moins, c’est ce que j’espérais. Finalement, il ne fait qu’insister pour savoir la raison après avoir découvert qu’Annalise lui avait menti et fait en sorte qu’il réintègre l’université en écrivant au président alors qu’elle lui avait juré que non. Devinez à qui tout ça profite ? À Gabriel bien sûr, puisqu’il obtient le poste de second que Connor perd en s’engueulant bien bruyamment et visiblement avec une Annalise qui botte en touche. Au contraire, en revanche, elle n’hésite pas à attaquer son nouveau boss puisqu’elle a compris qu’il était probablement accusé de harcèlement. Intéressant, mais pas bien utile pour l’instant.

Comme le cas de son père avance bien, Nate est également forcé de lui avouer qu’il va finir en hôpital psychiatrique s’ils gagnent. Pas fou. Il finit en larmes, mais reçoit au moins un appel de la laborantine qui accepte de faire toutes les analyses qu’il souhaite, y compris celle de l’adolescent vivant avec Julie. Il n’est pas le fils de Bonnie, mais Annalise décide tout de même de révéler la vérité à Bonnie – alors que Gabriel fait des recherches sur Bonnie, dis donc, mais aussi sur Wes. Bonnie finit en larmes et c’est long, inutilement long.

Tout ce que je veux, c’est savoir si Oliver est en vie. Heureusement, la série en revient enfin au mariage dans le futur où Michaela propose à tout le monde d’appeler Oliver… pour mieux en profiter pour appeler Nate. Le portable de Nate ? Dans la poche de Bonnie qui en sait beaucoup trop. Quant à Annalise, elle rentre chez elle et s’écroule, en larmes. CA PUE. CA PUE DE OUF, et on ne sait toujours pas Oliver. Humph. Et ça commence à sentir mauvais pour Nate, parce qu’il y a eu pas mal de temps d’écoulé si Annalise rentre chez elle, pas vrai ? Et d’où c’est le premier réflexe de Michaela ? AAAAH.


Épisode 5 – It Was The Worst Day Of My Life – 15/20
Ben mince, c’était plus long que prévu. La série a tenté une nouvelle méthode pour raconter son épisode et ça n’a pas trop pris sur moi. Je me suis surtout ennuyé à attendre les scènes que je voulais voir arriver et qui n’arrivait pas. Après, le suspense est toujours à son comble (même si ça traine en longueur) et je reste beaucoup trop fan des dynamiques mises en place dans cette série. En plus, ce n’est pas comme s’il y avait trois ou quatre cliffhangers pour me faire enchaîner sur l’épisode 6, diffusé justement aujourd’hui, ça tombe bien.

Saison 5


05

I’m sorry if this is… too much.

Le procès de papa Nate s’est mal passé AHAHA. Et la série prend le parti de nous proposer un épisode avec plein de flashbacks de la semaine passée où le procès a commencé, alors qu’on est à un mois du mariage problématique de Connor et Oliver. Humph (c’est le son que je fais quand je grogne, hein).

Bon, alors Annalise demande donc à ses étudiants de trouver quelles erreurs elle a bien pu faire et cela permet à Connor d’être aussi insupportable que toujours, ce qui est excellent. Il est agressif avec Annalise, à la fois en cours et une semaine avant, et il me fait bien trop rire. Il attaque Annalise sur sa préparation et notamment sur celle de Nate qui était incomplète : par le passé, il a écrit une lettre demandant à ce que son père reste en prison. Il avait alors 16 ans et se sentait plus en sécurité en sachant que son père était derrière les barreaux. C’est du beau.

La série en profite pour travailler ses dynamiques entre personnages, et notamment celle de Connor et Gabriel. Ce dernier déteste cordialement Connor désormais, parce qu’il a passé la semaine à se déchaîner sur lui – normal, il y a de quoi être énervé si on se met dans les baskets de Connor. Il y a aussi de quoi comprendre la haine de Gabriel envers Connor qui est juste insupportable avec lui. C’est malin. Le premier acte se termine sur ces deux-là à deux doigts de se frapper, et sur Annalise qui a une autorité tout de même limite et pas trop respectée.

Pour le deuxième acte, Connor se rassoit et c’est le reste de la classe qui prend la parole… C’est à Laurel de passer à la critique, mais franchement, elle ne fait pas vraiment les choses. On découvre au passage que Michaela et Asher ont recommencé à coucher ensemble, mais juste ça, surtout pas plus. Mouais. Il demande quand même des nouvelles de Bonnie, en arrêt maladie et ne donnant plus signe de vie. Faut dire, elle est en pleine dépression, elle demande à Nate de s’expliquer sur la non-destruction du dossier sur son bébé. Elle passe le reste de l’épisode à se cacher chez elle où Frank s’occupe d’elle et empêche son petit-ami de venir lui rendre visite. Il lui propose aussi l’option de recommencer sa vie heureuse et sans prendre en compte qu’elle a désormais découvert qu’elle avait un enfant, quelque part.

En troisième acte, c’est parti pour Michaela et son avis : elle choisit de garder le positif du procès plutôt que le négatif. Grâce à elle, Annalise a pu discréditer l’expert psychiatrique embauché pour descendre Nate Sr. Comment a-t-elle fait ? Elle couche avec Asher, rappelez-vous. Elle joue donc sur son humanité pour permettre à Asher de lui apporter l’info dont elle a besoin.

Asher ne le fait pas pour Michaela, ni même pour Annalise, mais il le fait quand même… espérant obtenir des nouvelles de Bonnie. Bon, ça ne mène pas à grand-chose, car il obtient juste un sous-entendu de la part d’Annalise. Apparemment, ça lui suffit.

En parallèle, on voit que Laurel se rapproche à son tour de Gabriel – et ils paraissent même amis puisqu’elle lui vient en aide. Gabriel ? Il a enregistré Annalise comme « Elle » sur son portable. C’est étonnant. C’est tout aussi étonnant de voir l’amitié entre Laurel et Gabriel. Elle se rend chez lui sans être plus perturbé que ça d’être dans cet appartement. Ils ne savent pas, évidemment, qu’ils sont observés par Frank. Les deux échangent sur l’absence du père de Chris et sur l’absence du père de Gabriel. Humph, c’est un rapprochement.

On retrouve aussi Connor et Oliver au lit, ce qui permet de savoir que Connor est violent au lit, à défaut de l’être pour récupérer son poste. Mouais. Cet épisode ne parvient pas à me convaincre quand même. Le plus touchant reste Bonnie lisant le dossier sur son enfant… mais ça aussi, ça semble tomber comme un cheveu sur la soupe.

Dans le même genre, Annalise prend la décision d’interroger à la barre son client, ce qui ne se fait pas normalement quand un client est reconnu mentalement insuffisant. Comme on est dans une série, ça ne pose pas vraiment de problème cela dit. Le témoignage est censé être tout touchant, mais comme je n’ai jamais accroché à cette intrigue, je passe à côté.

Comme je le disais, c’est Bonnie qui m’intéresse dans cet épisode (comme quoi, tout arrive) et elle prend la décision de révéler la vérité à… son mec. Ouep, elle retourne le voir pour lui dresser le charmant portrait de famille. Et en plus, elle s’excuse parce qu’elle a conscience que ça fait beaucoup. Moui, mais bon, ce n’est pas non plus comme si c’était sa faute. Non mais que se passe-t-il ? Je suis vraiment en train d’apprécier de plus en plus Bonnie ?? Elle craque désormais dans les bras de son DA.

Quant au procès, ça se passe bien mal, mais il n’est en fait pas terminé : Nate Sr raconte de la merde à la barre, parce que l’avocat qui l’interroge est assez malin pour lui faire reconnaître une forme de regret. En cours, tout le monde en arrive donc à la conclusion que la dernière intervention d’Annalise devrait être de laisser tomber et de s’appuyer sur une erreur de l’avocat ayant dit que Nate Sr avait vendu du crack.

Tous les étudiants sont d’accord ? Pas Annalise. Elle refuse de suivre cette bonne idée venant de Gabriel, préférant un audacieux bluff : elle demande à Gabriel de lui dessiner au scotch une cage, représentant celle dans laquelle a passé un an Nate Sr avant de devenir meurtrier. C’est puissant, la série s’ose une presque complète minute de silence, qu’elle avait déjà proposé en début d’épisode également. C’est audacieux, en 2018 à la télévision.

Quant à la brillante idée de Gabriel, elle vient en fait de Connor, ce qu’elle a bien sûr repéré tout de suite. Lui seul pouvait connaître ce genre de détail. Elle s’excuse auprès de lui, ce qui explique pourquoi elle est invitée au mariage. Quant au jury, il rend son verdict : Nate Sr est innocent, parce qu’il était fou. C’est beau et c’est exactement ce qu’Annalise avait besoin d’entendre : c’était son premier cas post-Cour Suprême et si elle l’avait perdue, elle aurait eu l’air bien con. Tout finit donc bien dans ces intrigues, avec même Nate et Nate Sr qui se réconcilient. C’est dire.

Et pendant qu’Annalise fait son discours de victoire, la Gouverneur Birkhead décide de la rencontrer pour s’opposer frontalement à elle. Une autre opposition frontale ? Celle de Laurel et de Frank : Laurel n’est pas conne, elle enquête à dessein sur les parents de Gabriel parce qu’elle sait bien que Frank lui a filé l’appartement. Et c’est trop louche pour elle.

La fin d’épisode voit Bonnie être emmenée par Ron auprès de sa sœur, probablement pour connaître enfin la vérité. Et puis bien sûr, on passe une minute un mois plus tard, toujours à la recherche d’Oliver, que Connor menace de tuer s’il ne le retrouve pas vite. Tout ce qu’il trouve à la place ? Asher qui couche avec la mère de Connor. NON MAIS SERIEUX ? #dead

Ah et Michaela et Asher ne couchent pas ensemble : ils organisent l’enterrement conjoint de vies de jeunes garçons de leurs amis. Voilà qui promet.


Épisode 6 – We Can Find Him – 16/20
De très bonnes sous-intrigues viennent peupler cet épisode autrement trop prévisible. Si je suis toujours à fond dans cette saison, je commence à me dire que les réponses ne vont pas forcément me plaire, surtout que les scénaristes savent vraiment comment tourner en rond autour des vrais points d’intérêt. Le suspense est à son comble. Et maintenant, il faut que j’attende.

Saison 5

06

Mom finally die ?

L’épisode reprend dans le futur, qui avance enfin un peu, merci bien ! Ron envisage d’y demander Bonnie en mariage, avec une jolie bague de fiançailles assortie à son horrible robe. C’est une avancée, promis.

Un mois plus tôt, Julie reçoit la visite de sa sœur et espère qu’elle est là pour annoncer le décès de leur parent. C’est sympa, ça, après dix ans sans se parler. D’ailleurs, après dix ans sans lui parler, Bonnie découvre que sa sœur a eu un fille, Skyler. Elle ne le savait pas, mais Frank si et il ne lui avait pas dit, ne voulant pas lui donner une raison d’y aller. Il rassure Annalise en lui disant qu’elle est partie avec Ron, mais le problème, c’est que Bonnie congédie rapidement Ron.

Julie est désormais sobre et vit une bien jolie vie… mais tout s’arrête quand elle voit la photo que lui montre Bonnie, elle-même en train de se barrer de l’hôpital. Julie avoue tout : son père a vendu le bébé et elle a décidé de lui dire qu’il était mort, parce que c’était plus simple. C’est si triste. Bonnie décide de rester plus longtemps malgré tout et elle découvre que sa sœur va en réunion pour addict anonyme, parce qu’elle prendrait bien une petite dose après tant de révélations.

Qui est à cette réunion ? Frank, bien évidemment. Et il enregistre tout au téléphone, parce que c’est rigolo de violer la confiance des gens dans cette série. Tss. Bon, après, Julie a brisé la confiance de Bonnie en cassant sa promesse d’adolescente de protéger le petit quoiqu’il arrive.

Bonnie trouve chez Julie un flingue, mais cette dernière est assez convaincante quand elle s’y met. Quant à Annalise, elle décide de laisser tomber son babysitting habituel de Bonnie, décidant, pour une fois, qu’elle est adulte et peut bien gérer tout ça toute seule. Je ne suis pas convaincu moi. Et Frank non plus : il s’arrange donc pour tout dire à Bonnie et pour faire des recherches supplémentaires. Il découvre ainsi que le fils de Bonnie est toujours en vie : il s’appelle Jake, il est blond comme elle et nous serions bel et bien sur une fausse piste avec Gabriel. Je ne veux pas croire que Frank mente encore à Bonnie à ce moment-là, moi.

Quant à Jake, Julie sait parfaitement qui il est puisqu’elle s’est infiltrée dans la maison de ses parents quand il avait un an. Oups. Bonnie est ravie de découvrir tout ça… sauf que Julie a une histoire encore différente : elle dit avoir enterré le fils de Bonnie. Tout ça n’est pas clair, mais Bonnie finit par rentrer chez elle, conduite par Frank. En chemin, elle envisage de dénoncer sa sœur qui a une arme, mais il l’en empêche, lui affirmant qu’elle le regretterait le lendemain. Pas faux. M’enfin quand même.

En ville, Oliver et Connor cherchent des lieux pour le mariage, avec leurs mamans respectives. Bon, Connor a donc une maman, a priori, ça ruine ma théorie. Les choses ne se passent pas bien du tout, évidemment : les mères sont hyper nosy comme on dit en anglais, ils ne sont pas dans la merde. La mère de Connor est faussement cool, la mère d’Oliver veut absolument leur prêter de l’argent et critique tout… et Asher passe tout son temps avec la mère de Connor, qu’il veut appeler maman (merveilleux après le cliffhanger précédent) et qu’il invite à l’enterrement de vie de jeunes garçons. L’angoisse.

L’angoisse ne fait que commencer en fait : la mère d’Oliver tente de faire des coups dans le dos des mariés, et la mère de Connor en parle à son fils qui reconnaît que son futur mari est effrayé par sa mère. Et comme si ce n’était pas assez dramatique comme ça, on nous rappelle soudainement qu’Oliver a été testé positif il y a quelques saisons et qu’il a un nouveau coming-out à faire. Outch.

Et c’est d’autant moins facile à faire que la mère d’Oliver déteste Connor, parce que depuis qu’ils sont en couple, Oli ne parle plus à sa mère. Et il finit par avouer la vérité à sa mère, rappelant qu’il déteste décevoir les gens, et tout spécialement sa mère. C’est violent tout ça, mais ça permet une réconciliation entre mère et fils, alors c’est mignon tout plein. Après tout ça, ils n’ont pas intérêt à nous tuer Oliver, sérieusement. Ils ne peuvent pas de toute façon, ce serait trop évident et mal vu à la fois.

Sinon, après ça, on a aussi droit à la mère d’Oli faisant comprendre à Connor que son fils a toujours voulu un grand mariage, même s’il n’ose pas lui dire. Oui, ben on sait que ça va le mener à disparaître ce grand mariage, merci bien !

N’empêche que cette petite conversation suffit à convaincre Connor d’appeler son père pour lui demander de l’argent, au beau milieu de son enterrement de vie de jeunes garçons. Voilà donc comment on en arrive là dans le futur, au moins.

A Caplan and Gold, Laurel fixe intensément Gabriel, parce qu’elle sait désormais le grand secret qui l’entoure. Elle voudrait l’oublier, mais nous, on voudrait juste le savoir. On apprend rapidement que Tegan est la nouvelle prof de tout le monde parce qu’Annalise a pris la décision de s’absenter. Tant mieux, Tegan me manquait ! Et la manière qu’a Michaela de vouloir en permanence être bien avec Tegan est top aussi.

Laurel s’en rend bien compte d’ailleurs, et un peu comme moi, elle commence à soupçonner Michaela de vouloir être en couple avec. Tu m’étonnes. Les deux passent l’épisode à se chercher des noises là-dessus, pour finalement partager la solution miracle que Laurel trouve à leur client. C’est un peu gros, mais ça passe bien, même si c’est une sous-intrigue qu’on oubliera vite.

Annalise ? Elle est avec la Gouverneur, ça va de soi. Celle-ci essaye de la convaincre de travailler pour elle. Elle a 48h pour se décider et surtout pour trouver le piège de la Gouverneur. Je veux dire, c’est évident qu’il y en a. Et le premier, c’est que ça lui met son nouveau boss à dos quand il s’en rend compte.

Il fait tout pour garder Annalise, qui flirte avec le diable sans le moindre remords, allant jusqu’à demander un pardon pour Nate Sr. Ouep, je pensais qu’on en avait fini avec Nate Sr, mais finalement, toujours pas : il est toujours là à parler à son fils. Bon, ils ont pourtant prouvé ce qu’ils avaient à prouver avec, je ne comprends pas. Ron s’arrange pour qu’il ait une place en hôpital assez proche de chez Nate, et les deux sont en train de devenir meilleurs amis, c’est tout choupi.

Et pour en revenir un fois de plus à Annalise, son boss fait tout ce qu’il peut pour la garder et la convaincre qu’il n’est pas aussi atroce qu’elle peut l’imaginer. Il se dit tout sympathique avec elle et prêt à détruire n’importe qui d’autre. Cela suffit à convaincre Annalise qu’elle peut rejeter l’offre de la Gouverneur. Celle-ci l’écoute refuser le poste, puis lui explique que si elle l’accepte, Nate Sr sera libéré. Gloups.

Elle choisit donc la liberté de Nate Sr, qui est occupé à écrire une lettre d’excuse au frère de l’homme qu’il a tué. Le problème, c’est qu’on sent tout de suite qu’il y a une couille dans le pâté, et ça ne rate pas. Alors qu’on vient le chercher pour son transfert en HP, alors que Nate apprend d’Annalise la libération de son père à venir, celui-ci se fait tuer en prison. Ben voyons ! Elle est forte la Gouverneur, et le beau sourire d’Annalise s’évanouit directement ! C’est violent comme elle n’a pas le droit au bonheur…

Ah et sinon, Gabriel révèle avoir menti à Laurel (sans blague) en lui expliquant qu’il savait pour Wes. Il assure ne pas la draguer car elle n’est pas son type (mais quel est son type alors, surtout au beau milieu de l’enterrement de vie de jeunes garçons ?), mais Laurel demande à ce qu’il arrête de lui parler. Et on n’a même pas d’avancée sur le futur en fin d’épisode, ce qui est super frustrant car j’en voulais plus – j’avais besoin de plus ! Allez, dans deux épisodes, j’aurais toutes mes réponses !

Saison 5

 

Publicités

4 réflexions au sujet de « HTGAWM – S05E04-06 »

  1. Ahah tu vois qu’elle est louche la Michaela à courir après Tegan comme ça ! Ça fait 4 épisodes que je le pense 😂
    Bon sinon je suis perdue. La sœur de Bonnie n’est pas du tout sa jumelle ?? Alors que sur la photo elle lui ressemble comme deux gouttes d’eau. Et puis on n’avance pas du tout sur l’intrigue du mariage dans le dernier épisode donc ça me perturbe !

    J'aime

    1. Oui c’était déjà étrange dans le 3, on en avait parlé, mais c’est encore plus marrant maintenant que Laurel le dit.
      Sinon, j’ai pas insiste assez, mais dans le 6, Tegan dit quand même « I love her for that » En parlant d’Annalise ! Sacré trio.

      Je trouve que Julie ressemble un peu à Bonnie malgré tout, mais oui, je m’attendais à une jumelle aussi histoire que ce soit elle dans le futur 😂
      Pour le mariage, on avance quand même avec la présence de Ron. Je pense qu’Oliver reste une fausse piste et je m’inquiète plus pour le sort de Nate pour l’instant 🤔 Oliver sera témoin de quelque chose, mais il peut pas mourir. Bonnie l’aime bien et elle n’a pas l’air si triste pendant le mariage 🤔 aaaah je veux savoir. En tout cas, Bonnie n’a pas de bague donc Ron n’a pas dû lui demander ou elle a dit non. 🤔

      J'aime

      1. Lol oui j’ai oublié de l’écrire dans mon commentaire mais Tegan est clairement à fond sur Annalise (je l’avais dit après le 3 il me semble).
        J’espérais vraiment une sœur jumelle qui la remplace dans le futur mais du coup c’est pas ça. Je me méfies de Bonnie et de ses réactions face au drame, elle peut être tellement froide quand elle a un intérêt derrière !

        Aimé par 1 personne

      2. Oui, on en avait aussi parlé dans l’épisode 3 quand Tegan invite Annalise à danser !
        C’est vrai que c’est une des raisons pour lesquelles je n’aimais pas Bonnie. M’enfin quand même, elle peut pas tuer Oli 😭

        J'aime

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.