Charmed (2018) – S01E06

Épisode 6 – Kappa Spirit – 17/20
Même si la série n’explore pas trop la piste que j’aimerais, les intrigues en cours sont assez passionnantes pour donner envie de revenir semaine après semaine. On se marre bien, c’est plein de bons sentiments et ça titille ma curiosité à chaque cliffhanger, ou presque. Je n’arrive pas à mettre de mauvaises notes, alors je surnote. Heureusement que je suis moins influençable avec mes élèves qu’avec les séries, quand même !

> Saison 1


06

Like, they don’t realise they sound like idiot ?

Oh, un nouvel épisode sur la sororité ? J’ai hâte. C’est un peu un épisode que j’attends au tournant en fait : ça va soit être bien parce qu’ils rétablissent leur saut de requin de la semaine dernière, soit terriblement frustrant. Et ça commence comme ça, avec Mel endormie pour une bonne journée. Elle se justifie en disant qu’elle s’est endormie en faisant des recherches sur le meurtre de sa mère. Mouais.

Les filles décident donc de se rendre à une soirée Mojito… Où Maggie et Macy sont heureuses d’avoir réussi à sortir Mel de chez elle. Franchement, avec ce qu’elle vient de vivre, c’est limite du harcèlement tout ça, mais bon. On change vite de sujet, parce que Maggie a des problèmes bien plus importants puisqu’elle s’est fait virer des Kappa, qui sont là. C’est vrai que c’est bien plus dramatique qu’une rupture ou le fait d’avoir perdu son emploi.

Bon, je reconnais que son ex meilleure amie est une connasse : Maggie va s’excuser avec du Mojito dont l’on connaît tous le sort dès qu’elle se lève… Cela ne manque pas, Lucy veut lui renverser dessus. C’est sans compter sur l’intervention de Mel, puis Macy. Le mojito finit par terre plutôt que sur Maggie, et cette dernière peut donc s’en aller tranquillement avec ses sœurs alors que Lucy est critiquée par ses potes pour son manque de calme. Elle rentre à sa sororité pour se faire une séance zen et on sait immédiatement, là encore, que ça va attirer des forces magiques.

Le lendemain, Maggie revient encore s’excuser auprès de Lucy, mais elle rencontre Brenda, le fantôme d’une Kappa qui la suit partout et la menace clairement. Par chance, Maggie retrouve vite Brenda sur Internet et Harry nous apprend alors qu’il existe toute sorte de fantômes. Pour l’identifier, Mel et Maggie, dont c’est l’intrigue de la semaine, se permettent une petite formule… qui les amènent dans les années 80.

Elles y sont deux fantômes pouvant suivre l’horrible vie de Brenda. Loin d’être la Kappa influente qu’elles imaginaient, elle est en fait une Maggie de plus : elle est complétement rejetée par la sororité. Les filles changent vite d’intérêt cela dit : savoir que Brenda est une banshee n’est pas bien passionnant pour elles, parce qu’elles aperçoivent leur mère devant un fond vert (pardon, sur le campus) et que celle-ci confie à une pote qu’elle s’inquiète pour son bébé. Ouep, leur mère, Marisol, qui a des visions, s’inquiète pour la santé de son bébé parce que quelque chose ne va pas. Pas le temps d’en savoir plus cela dit : le sort s’arrête et elles retournent dans leur grenier.

Là-bas, elles peuvent prendre en photo le sort (ça change des notes de Phoebe) et l’apprendre par cœur en route. Ouep, elles se rendent compte que le latin par cœur, c’est pas si génial, mais arrivées à la sororité, elles retrouvent toutes les sœurs prises en otage par Lucy. Celle-ci est partie avec Brenda à la recherche de Jenna, la connasse des années 80. Passionnant. Ou pas.

Jenna a bien vieilli et elle apprend à Mel et Maggie que de nombreuses sœurs Kappa sont mortes en tombant du toit alors qu’elles étaient alcoolisées. Il n’en faut pas plus pour comprendre que Brenda n’est finalement pas une banshee, mais une revenante, un fantôme qui reproduit sa vie. Oui, Mel est soudain une experte en fantôme, allons savoir pourquoi, et Lucy est en danger de mort.

Forcément, tout est bien qui finit bien : grâce à l’aide d’Harry, les deux sœurs arrivent à temps pour tenter de conjurer Brenda. Cela ne fonctionne pas avec le sort de Mel, mais avec les excuses de Maggie à une Lucy complétement bourrée, qui n’hésite pas à sauter du toit sous les conseils de Brenda. Les pouvoirs de Mel et d’Harry suffisent heureusement à sauver Lucy, et Brenda est vaincue par de jolies excuses de Maggie qui comprend qu’elle doit laisser du temps à Lucy.

C’était expéditif comme intrigue, mais ça fonctionnait bien. Sans trop de surprise, ça finit par une nouvelle dépression de Mel qui porte le t-shirt du jour où elle a rencontré Niko depuis plusieurs jours. En fait, elle parle encore beaucoup de Niko et est complétement paumée sans elle, ce qui ne se voit que dans cette scène ou presque. Les scénaristes se simplifient drôlement la vie à éviter de parler trop longuement de ce problème qu’ils se sont créés – ainsi, Mel a un entretien d’embauche qui lui tombe dessus magiquement et est capable de continuer sa vie sans Niko comme si de rien n’était.

En parallèle et au travail, Macy continue de s’inquiéter pour Galvin dont la marque lui apparaît de plus en plus brillante. Elle est aussi forcée de faire des examens, le tout en étant envoyée par Harry faire de la surveillance rapprochée de Galvin… Qui est toujours en couple avec Summer. Harry en profite donc pour se faire inviter à la soirée par Macy. Merveilleux.

La soirée est plutôt marrante, avec un bon gros quiproquo : Galvin et Summer pensent Harry et Macy en couple, puis Summer pense que Macy reluque Galvin quand elle ne fait que chercher à apercevoir sa marque… qu’Harry ne peut pas voir non plus. Elle trouve toutefois une piste sérieuse : pour son anniversaire, il a sorti de vieilles photos, dont une avec sa grand-mère, qui a un collier tout comme sa marque. Franchement, ça tombe bien.

N’empêche que Summer n’apprécie pas de voir Macy à la soirée de son mec et elle la vire donc. De retour dans le grenier, Macy et Harry ont un peu le temps de papoter pendant leurs recherches. C’est l’occasion de rendre Harry attachant en l’humanisant toujours un peu plus. Ainsi, il n’a pas besoin d’être avec les sœurs car les Fondateurs lui ont dit que c’était inutile… Mais il est là avec plaisir.

Mouais. Tout ça mène Macy tout droit chez une sorte de voyante d’une autre religion, celle de la grand-mère de Galvin ; une religion haitienne. Yep, c’est tordu, mais celle-ci reconnaît la marque et annonce à Macy qu’elle a l’Ibi en elle ; c’est-à-dire une sorte de noirceur qui serait en elle… et qu’elle retrouvera dans le pilier sur son chemin.

Tout ça mène à la fin de l’épisode où Macy avoue donc tout ça à ses sœurs qui voulaient lui raconter l’inquiétude de leur mère… mais n’osent plus. C’est plutôt intéressant comme piste. Ce n’est pas du niveau de Phoebe et Cole, encore, mais j’aime bien cette théorie d’avoir une Macy qui pourrait virer du mauvais côté assez facilement. Les filles ne restent pas longtemps dans leur bar favori, le Haunt, préférant organiser une fausse cérémonie de sororité pour Maggie.

C’est mignon comme tout, mais ça termine quand même par le départ d’Harry de chez les sœurs, après son initiation. Du côté des méchants, ça se termine par la mort du boss de Macy (qui va avoir une jolie promotion), tué par un démon (qui ne casse même pas ses lunettes !) venu voler l’échantillon de sang de Macy.

Chez elle, cette dernière étudie un pilier de la maison qu’elle voit sur la photo avec sa mère. Dans celui-ci, derrière un thermomètre se trouve une jolie boîte de Pandore : elle trouve une sorte de clé très satanique qui ne dit rien qui vaille. J’ai hâte !

> Saison 1

Publicités

8 réflexions au sujet de « Charmed (2018) – S01E06 »

  1. « elles aperçoivent leur mère devant un fond vert » => olala j’ai failli t’envoyer un message mais je voulais pas me déconcentrer, mais que c’était laid ce fond vert pour cette scène.

    Bon, pfffft, frustrée parce que Mel a l’air de tourner la page et que j’ai l’impression qu’ils vont rien faire du tout avec Niko *snif* (et puis bon quand elle en reparle en fin d’épisode c’est Maggie qui pleure des vraies larmes – parce qu’elle pense aux Kappas je suppose mais quand même)
    Mais sinon en vrai j’ai bien aimé l’épisode. Oui y a plein de défauts mais franchement j’ai eu quelques fous rires, j’aime beaucoup leur humour et j’ai bien aimé les intrigues.
    Ils essayeraient pas un peu de nous introduire un ship Macy/Harry ?

    J'aime

    1. Immonde le fond vert 😂 😂

      Les tweets de l’actrice jouant niko que tu m’as snappé… J’ai espoir moi!
      J’espère pas pour Macy Harry. J’y ai pensé aussi, mais ça passe pas du tout. Elle le voit comme un frère, stop à l’inceste.

      J'aime

      1. J’arrive pas à savoir si l’actrice essaye juste de regagner sa place dans la série ou si elle fait semblant de pas savoir 😂 j’espère qu’on va la revoir 😔 et pas qu’on va avoir une Mel qui nous fait sa Alex à prononcer le prénom une fois par épisode juste pour remuer le couteau 😒
        C’est vrai que Macy a l’air de le voir comme un frère mais c’est surtout Harry que j’ai trouvé louche dans cet épisode il la regardait avec une tendresse différente…

        Aimé par 1 personne

      2. C’est vrai que ça peut être les deux solutions 😂

        Je te rejoins pour Harry. Puis il se confie à elle et tout… Et si c’est une méchante, elle pourra en profiter XD

        J'aime

  2. Wait en fait je viens de revoir la scène et Maggie pleure parce qu’elle attrape le bras de Mel et qu’elle peut sentir à quel point elle est triste ?! 😭

    J'aime

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.