Manifest – S01E08

Épisode 8 – Point Of No Return – 16/20
Je crois que je m’attache de plus en plus aux personnages, et c’est tant mieux. Le fil rouge n’est clairement pas aussi palpitant qu’il l’était au début de la série, s’égarant sur ce qui ressemble à une fausse piste qui ne nous apprendra rien. C’est frustrant comme tout, mais heureusement, les intrigues secondaires sont réussies et maintiennent une autre part de mystère.

> Saison 1


Spoilers

08.jpg

I failed. I failed the calling.

C’est reparti pour Manifest, mais vite fait avant que Dix pour Cent reprenne quand même. De manière originale, nous reprenons en flashback… cette fois avec l’atterrissage de l’avion et Cal qui annonce à son père qu’il ne voulait pas rentrer à New-York parce que c’est là qu’il va mourir. Sympa.

Dans le présent, on retrouve Michaela en train de manger dans la cuisine et entraînant Ben dans sa fringale nocturne. Je crois que c’est encore mort pour mon point régime du Bingo Séries ! Ce n’est pas bien passionnant comme scène, parce que c’est juste un rappel de la situation : ils décident de faire comme si tout allait bien au cas où ils seraient surveillés. Ailleurs, on demande à un pauvre scientifique débordé d’accélérer ses expérimentations avant que Vance ne détruise leur projet en l’exposant. C’est embêtant.

Le lendemain matin, Ben amène le petit-déj à Grace et lui avoue qu’il trouve que c’est une bonne idée que Cal reprenne l’école. Je ne sais pas dans quel monde ils vivent, mais Cal va vite déchanter quand tous ses potes auront pris cinq ans et que lui va se retrouver dans une classe qui va le rejeter. Enfin bon ! Laissons-les dans leurs illusions et regardons-les être heureux dans leur vie de couple, à s’imaginer déjà un rendez-vous romantique au restaurant.

Ils prennent la décision le matin au petit déj et aussitôt il est décidé que Cal retourne à l’école le jour-même. C’est beau ça quand même ! C’est Olive qui insiste pour l’emmener avec elle ; parce que non, l’école n’a pas besoin du moindre avertissement parental pour un élève pareil, cancéreux et avec cinq ans de disparition, c’est un profil très peu atypique finalement.

Pas de quoi s’inquiéter cela dit : Olive a son téléphone et peut donc téléphoner à sa mère depuis les couloirs du lycée, en visio, pour tout lui raconter. Cela dit, Grace est interrompue par l’arrivée inattendue de Lourdes, venue dans le même supermarché pour acheter un test de grossesse qu’elle laisse bien en vue dans son panier. Et beh !

À l’école, Cal décide de traîner avec sa sœur et ses anciens amis, et c’est presque mignon comme tout, même si c’est bizarre de voir un enfant traîner avec des adolescents comme ça. Enfin, ça ne pourra pas durer quoi.

En arrivant au boulot, Michaela reçoit un nouvel appel lui disant de ne pas le perdre, juste avant d’apprendre qu’un suicidaire veut sauter d’un immeuble… et qu’il faisait partie du vol 828, évidemment. Elle s’y rend avec Jared et est clairement touchée par ce cas de la semaine. Faut dire, elle reconnait Harvey, le suicidaire, et elle aimerait bien le sauver. Forcément.

Elle s’approche donc autant que possible de lui pour lui dire qu’elle le comprend et qu’elle veut l’aider. Oui, mais il dit que des gens meurent, et il a l’air de se sentir responsable, et… il se suicide. L’enquête de routine suite à un suicide semble impliquer que Michaela et Jared fouillent l’appartement d’Harvey. Ils y trouvent une jolie piste en lettres de sang, puis des coupures de journal : Harvey se sentait responsable de la mort de deux autres personnes, croisées dans un pub. Il a eu des appels et en a parlé à deux de ses amis… qui sont donc morts juste après. Jared prouve toutefois à Michaela qu’elle fait fausse route : les deux autres morts sont on ne peut plus accidentelles.

De son côté, Ben arrive au boulot et tombe directement sur une alerte incendie qui lui permet de retrouver Vance. Celui-ci explose le portable de Ben de son pied, ce qui suffit apparemment à détruire le micro qui l’écoute (non). La conversation entre ces deux-là, attendue depuis un moment, peut donc commencer. Vance veut obtenir l’aide de Ben pour décrypter le mystère de l’avion. Il lui laisse donc un ordinateur avec le contenu de la clé USB de la semaine dernière.

Grâce à celle-ci, Ben obtient l’info qu’il cherchait : il appelle la professeur de la semaine dernière (décidément, tout est lié), avec un portable qui sort de… allons savoir où ; et elle lui explique que les scientifiques essayent de recréer les appels que reçoivent les passagers, artificiellement. C’est tordu et expéditif, mais ça passe.

A eux trois, Ben, la prof et Vance forment une bonne équipe : ils arrivent à mettre un micro dans le bureau d’un type qui leur apprend qu’il y a bien onze passagers qui ont été déplacé dans une facilité de Brooklyn. Merveilleux. Ben se fait quand même rembarrer bien vite par Vance qui veut lui laisser l’occasion d’aller au resto avec Grace.

Celle-ci s’occupe vite fait de ses gosses, puis de révéler à Michaela que Lourdes essaye d’avoir un bébé avec Jared. Merveilleux. Elle enchaîne avec le restaurant romantique, et tout se passe à merveille entre eux. Ils sont si amoureux… c’est juste triste que Ben soit en train de mentir à sa femme quoi. La soirée se passe bien pour eux, alors que Michaela est en pleine déprime devant des photos avec Jared.

Celui-ci lui envoie un SMS pour lui dire que quelque chose d’autre s’est passé au pub : effectivement, une troisième personne est morte. C’est gênant, à force. Michaela se met à vraiment flipper pour Jared, surtout qu’elle a de nouveau un appel lui disant de ne pas le perdre. Terrifiée, elle se barre après lui avoir dit qu’elle voulait qu’il fonde une famille avec Lourdes. Mouais, on a connu mieux comme conclusion.

En parallèle, Vance passe sa soirée à traquer les rescapés de l’avion, ordonnant à son assistante des recherches illégales. Ben, lui, continue aussi son travail en pleine nuit ; prenant le temps d’un crochet par Cal, encore réveillé. Il le réconforte vite fait puis va voir Vance. Là, ils se mettent en état d’urgences en décryptant rapidement le plan complexe du gouvernement. J’avoue n’avoir suivi que d’un œil cette partie qui m’intéressait moins. Je suis plus là pour les persos maintenant, le mystère ne me maintient pas vraiment – ce fil rouge est long et ne mène à rien de bien intéressant jusque-là.

Ben comprend en tout cas qu’il doit retourner au travail, au beau milieu de la nuit, pour fouiller discrètement dans les fichiers d’UDS à la recherche de « Red Hook ». Il n’a aucun mal à trouver ce qu’il cherche, mais côté discrétion, on repassera quand même. Il parvient toutefois à sortir du bâtiment comme si de rien n’était.

Le lendemain matin, on est bon pour la fin d’épisode : Cal et Olive regardent la télé ensemble et sont heureux, tout comme Grace. En revanche, Michaela est flippée et en parle à Ben, alors que tous les deux bossent désormais avec Vance. Ils décident de se rendre au plus vite à Red Hook pour retrouver les passagers… mais les expériences reprennent et affectent bien sûr Cal. La suite au prochain épisode, comme on dit !

> Saison 1

Publicités

2 réflexions au sujet de « Manifest – S01E08 »

  1. Ah tiens c’est marrant, je préfère de loin l’enquête de Vance et Ben au reste. A vrai dire, les personnages et la famille m’indiffèrent un peu…

    J'aime

    1. Ben l’enquête est bien mais disons qu’ils se montent le chou sur une intrigue qui aura résolution à court terme et qui ne durera pas bien longtemps avant d’évoluer vers autre chose. C’est un joli moyen de détourner l’attention des vraies questions !

      J'aime

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.