Manifest – S01E09

Épisode 9 – Dead Reckoning – 17/20
L’épisode fait très agréablement avancer l’enquête, tout en prenant le temps malgré tout de soulever de nouveaux mystères. Le suspense est donc à son comble dans cet épisode et les pistes pour la suite sont multiples. Bref, le niveau remonte et un nouveau personnage suffit à redonner du peps à un ensemble qui commençait à manquer de souffle. Reste à voir quelle sera la nouvelle direction de la série désormais.

> Saison 1


Spoilers

09.jpg

I followed a headache, I may as well follow a crayon drawing.

Le flashback habituel nous présente cette fois les interrogatoires des revenants de l’avion, tous en train de péter un câble d’être coincé dans leur hangar. C’est l’occasion de découvrir une nouvelle, qui avait des avis de recherches contre elle. Intéressant pour la suite de l’intrigue, j’imagine.

Dans le présent, Ben continue de vouloir faire cavalier solo et Vance continue de vouloir le voir passer son temps avec sa famille. Cela tombe bien, parce que Grace veut justement profiter du week-end pour passer du bon temps avec Ben et ses amis. Cela nous mène à des scènes un peu chiantes où Ben essaye d’apprendre le basket à son fils, qui n’a pas vraiment besoin d’un coach.

Cela tombe bien, parce qu’Autumn Cox le retrouve. Il s’agit de la criminelle des flashbacks qui débarque chez lui après avoir été torturée par le gouvernement. Et elle dit être là grâce à un des fameux appels, puis elle raconte toute sa torture à Ben ; torture qui a mené à son évasion. Un peu dépassé par tout ça, Ben décide d’appeler Michaela qui lui propose d’amener Autumn au QG. Et juste comme ça, Ben décide de laisser tomber son week-end familial pour ce putain d’avion. Pas très original.

Au QG, il présente Fiona (la scientifique qui faisait sa conférence sur les neurosciences) et Saanvi à Autumn. Elles sont terrifiées de voir l’avancée des théories de Fiona, devenues réalité et expériences glauques de la part du gouvernement. Ben parvient donc à les convaincre de faire confiance à Vance. Il n’en faut pas plus pour que Vance débarque à son tour au QG et découvre toute la réalité de nos rescapés de l’avion.

Ouep, Ben lui parle des appels, Autumn de visions et même Saanvi confirme le tout. Vance apprend aussi la vérité sur Cal et son aptitude à recevoir la douleur d’un des sujets tests. D’ailleurs, c’est justement ce qui est en train de se passer : les sujets sont testés et Cal souffre subitement. Le problème ? Tous les passagers de l’avion entendent le test et ils souffrent tous à la fois. Cal s’en tire plutôt bien cela dit : il se met aussitôt à dessiner ce qu’il a probablement vu dans une mission.

Dépassé par les événements, Vance accepte de partir à la recherche des passagers manquants, en compagnie de Fiona et Ben, Ben qui a totalement oublié son WE familial et ne peut pas savoir que Grace a préparé une fête surprise. La fête se déroule à merveille : elle se fait en l’absence de Ben, que Grace appelle autant que possible, et en présence de drôles d’agents annonçant que Ben a été viré, qu’il a besoin d’un avocat et qu’ils veulent récupérer son badge. Allez, merci pour la fête, Grace.

De son côté, Michaela avance dans son enquête, mais elle continue de la cacher à Jared. Celui-ci n’est pas dupe, surtout quand Michaela se met à avoir une « migraine » torture. Elle accepte donc d’amener Jared sur le lieu de l’opération menée par Vance, Ben, Fiona et tout et tout. Ben oui, ils ont une vague idée de l’emplacement où se trouvent les autres passagers.

Vague idée ? Un entrepôt complétement désert. Par chance, Cal les rejoint et assure que son dessin nous explique où sont les passagers. Oui, Cal se retrouve de l’autre côté de la ville, malgré la torture, la fièvre et le sang tombé de son nez pendant qu’il dessinait. Le sang ? Il pointe directement un emplacement où il n’est rien censé y avoir… mais où la NSA trouve effectivement un deuxième entrepôt, sous-terrain cette fois.

Ils y trouvent l’opération clandestine du gouvernement où les expériences sont toujours menées mais rapidement abrégées dès qu’une fusillade éclate. Abrégées, c’est-à-dire autant détruite que possible, avec encore plus de torture pour nos patients et nos passagers de l’épisode, à l’exception de Fiona. Mouais.

Et comme Cal a assuré que seul Ben pourrait les voir, il s’y rendu lui aussi dans ce sous-terrain où il a réussi à libérer tout le monde. Il confie tout le monde à Fiona et pense que tout va bien. En plus, Vance parvient à arrêter les instigateurs de cette torture… Oui, mais lui et Jared sont toujours dans le sous-terrain quand le labo clandestin explose ; laissant Michaela, Cal et Ben inconscients.

Les choses ne vont pas bien du tout, finalement : Michaela retrouve un Jared salement amoché et il finit à l’hôpital, officiellement, à cause d’une opération anti-terroriste. Vance ? Le boss de Michaela lui annonce qu’il est mort – mais nous sommes dans une série, alors tout ce qu’on ne voit pas à l’écran est sujet à caution. Ce qu’on voit bien à l’écran, par contre, c’est Michaela qui craque complétement.

Sinon, Grace est heureuse de retrouver son fils dont elle avait appris la fugue, mais elle en veut sacrément à Ben désormais. C’est ridicule, il n’a pas fait grand-chose lui, mais il n’a pas non plus renvoyé Cal chez lui, ce qui énerve Grace. Elle en profite pour rappeler à Ben qu’elle a dû enterrer Cal une fois déjà, et ça la fait toujours souffrir.

Il est enfin temps pour Grace de comprendre que Ben n’est pas le même qu’il y a cinq ans et qu’elle n’est plus la même non plus : leur couple ne fonctionne plus, leur famille non plus. C’est beau. Et bien évidemment, Olive espionne la conversation de ses parents, sinon ce ne serait pas drôle. Ben accepte de se barrer de chez lui, mais il veut partir avec Cal, parce qu’il est le seul à pouvoir le protéger. Bien sûr, Grace est contre, et Ben finit par rapidement accepter de partir sans son fils… mouais, niveau construction de personnages, on a connu mieux.

Ben se barre donc de chez lui – alors que la maison est immense et héberge toujours Michaela ?? C’est du grand n’importe quoi de le voir dire au revoir à ses enfants. Et j’ai du mal à être du côté de Grace ; ouais elle a perdu son fils pendant cinq ans, mais Ben a aussi dû s’adapter aux cinq ans supplémentaires de sa fille, hein. À l’hôpital, Jared finit par se réveiller pour le plus grand soulagement de Michaela… surtout qu’il ne veut pas voir Lourdes.

Après tout ça, Michaela se rend au QG où elle retrouve son frère qui désormais y vit. Elle lui avoue qu’elle est persuadée que Vance est mort parce qu’ils lui ont parlé des appels, mais aussi qu’elle a réussit à sauver Jared en priant pour lui. Ouep, elle a supplié les « appels » de lui sauver Jared, et c’est ce qu’il s’est passé.

Saanvi et Autumn, tout aussi tristes de voir Vance mort, débarquent à leur tour dans le QG pour partager ce deuil. Partager ce deuil, oui, mais aussi nous révéler qu’Autumn n’est pas du tout aussi innocente qu’on le pensait jusqu’ici : elle utilise un portable qui lui permet de contacter le chef de l’opération de torture pour qui elle travaille. Oui, elle a été torturée (les cicatrices sont claires), mais son passé de criminelle a intéressé le boss qui en profite pour l’envoyer enquêter sur Ben et ce qu’il sait. Tout ne fait donc que commencer, comme on s’en doutait, mais une grosse partie de l’intrigue est désormais derrière nous avec la libération des patients et avec la (soi-disant) mort de Vance.

> Saison 1

Publicités

2 réflexions au sujet de « Manifest – S01E09 »

  1. Ha ha, j’ai aussi pensé à la règle « pas de corps, pas de mort » pour la mort de Vance 😀 On verra bien. Et je ne sais pas où était la pauvre Lourdes mais ils ont eu le temps d’extraire Jared des tunnels, de l’emmener à l’hôpital, de le soigner, qu’il se réveille et jamais elle n’a été là… C’est un peu gros quand même, même si c’était pour faciliter le craquage de Michaela.

    J'aime

    1. C’est marrant cette règle n’empêche, parce que je suis devant Veronica Mars et ils les enchaînent les morts sans corps, je me souvenais pas !
      J’ai pensé pareil pour Lourdes… On va dire qu’elle remplissait les formulaires d’assurance qui doivent être interminables, hein !

      J'aime

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.