Les séries 2018 que je regrette de ne pas avoir eu le temps de voir

Salut les sériephiles,

On est reparti pour un TFSA aujourd’hui, et franchement, Tequi n’y va pas de main morte avec un sujet hyper large et déprimant : quelles séries voulais-je voir en 2018 sans réussir à trouver le temps ? AH. Il y en a tellement que pour une fois, mon problème n’a pas tellement été de galérer à trouver de quoi parler, mais bel et bien de faire mon tri habituel : je me tiens à respecter la consigne de ne parler que de cinq séries à chaque fois, histoire de ne pas faire des articles interminables (toujours cette question de temps, que voulez-vous ?). Forcément, s’il faut n’en garder que cinq, c’est tout de suite plus compliqué : entre les saisons pas vues, les séries pas commencées et celles dont je n’ai vu que quelques épisodes…

J’ai viré ces dernières de ma liste, pour limiter le chaos : ça permet de retirer The Bold Type, par exemple, comme j’ai commencé… Ou mieux encore, tout l’Arrowverse qui est évidemment là. Et ensuite, j’ai tenté de faire comme je pouvais… Avec très clairement un HS de ma part : je pense que le thème parlait des saisons 1 de 2017-2018 ; mais moi, j’ai aussi envie de parler de toutes les autres que j’ai arrêté sans vouloir pour autant les arrêter.

Image result for blindspot

  1. Blindpsot (S03)

J’ai tenu deux saisons, alors ça m’embête fortement de ne pas avoir vu la saison 3 : c’est dommage d’avoir souffert autant pour ne pas savoir comment ça termine. Je n’irai pas jusqu’à dire que la série me manque, parce que c’était très procédural… mais depuis quelque temps, je me dis que je pourrais tout à fait regarder la saison sans forcément en commenter chaque épisode. Un peu comme les rewatch, elle peut se regarder sans une concentration optimale alors… Je ne sais pas trop encore ce que je vais en faire, mais elle est là, dans un coin de ma tête.

Image result for dietland

  1. Dietland (S01)

Je SAIS que j’aurais adoré cette saison : j’attendais hyper impatiemment la diffusion de la série, parce que l’équipe de production. J’ai entendu beaucoup de retours positifs tout au long de l’été, mais sans jamais avoir le temps de m’y mettre ; et puis… et puis la série a été annulée, a priori sans fin, et je ne sais plus quoi en faire. Regarder ou ne pas regarder, telle est la question.

Image result for la casa de papel

  1. La Casa de Papel (S01)

Ouais, je sais, ce n’est pas super original comme choix : on en entend tellement parler partout que j’ai presque honte de ne pas l’avoir vue. Oui, mais… C’est une série en espagnol, et ça fait beaucoup de temps que je dis que je veux en revoir une. Pourquoi pas celle-ci, du coup ? Je pense que son succès et le matraquage de Bella Ciao lui a finalement porté préjudice : je n’aime pas faire comme tout le monde. Et puis, si on me survend quelque chose, je suis sûr de le détester, moi.

Image result for the rain

  1. The Rain (S01)

On reste sur Netflix avec une nouvelle série dont le projet de base m’intéressait, pour le principe. Le côté post-apocalyptique, je l’adore ; ça m’a rappelé The Walking Dead, en mieux (pas dur), ça m’a rappelé une série espagnole que j’avais regardé, ça m’a rappelé un tas de bonnes choses. Et donc forcément, j’étais motivé à la regarder, et puis je n’ai jamais trouvé le temps.

Image result for les orphelins baudelaire saison 1
I didn’t want to look away
  1. Les Orphelins Baudelaire (S02)

J’adore la saison 1… mais je n’ai toujours pas commencé la 2, près d’un an après. Avec l’approche de la saison 3, je n’arrête pas d’y penser et de me dire que bon, quand même, il va falloir remédier à ça. Bref, surveillez le blog dans les semaines à venir, je me vois tout à fait capable de profiter des vacances pour regarder la saison 2, et peut-être même, soyons fou, commencer la trois. Il est largement temps que je le fasse, non ?

Avant de me faire décapiter par Yodabor, Laura ou Poluss, j’ai pensé aussi à plein de séries qu’elles m’ont conseillées : de The Expanse à One Day at a Time, en passant par The OA ou Happy, il y en a plein d’autres qui mériteraient une place dans ce top, mais voilà, ce sont celles-ci qui me marquent particulièrement en ce moment. Si on m’avait demandé de le faire il y a un mois, la liste aurait été hyper différente. Et inversement, si je dois la refaire dans un mois, ce ne sera probablement pas la même chose. C’est fluctuant, quoi, mais c’est le principe de base des TFSA aussi, on ne parle que d’un moment T.

Bref, ne me décapitez pas. Et passez un bon week-end !

Publicités

19 réflexions au sujet de « Les séries 2018 que je regrette de ne pas avoir eu le temps de voir »

  1. Après avoir lu pas mal de critiques assez négatives sur The Rain, j’ai été surprise d’accrocher autant et de vouloir une deuxième saison même si c’est vrai qu’elle est loin d’être parfaite. Elle possède de grosses incohérences et un personnage tête à claques exaspérant. Mais les autres personnages sont plutôt sympathiques.
    Oui, La Casa de papel est clairement trop reconnue par rapport à sa qualité. J’ai passé un bon moment devant cette série mais la romance prend trop de place et pas mal de retournements sont trop gros ou incohérents. Mais suivre les débordements des braqueurs autour du plan maîtrisé en théorie par le Professeur, c’était vraiment bien.

    Aimé par 1 personne

  2. J’ai vu en entier The Rain, et franchement ben c’est pas fameux. J’oserais même dire que c’est mauvais et que si on retire les lieux de tournage et ton gif du meilleur passage (non pas qu’il y ait des masses de concurrence par la suite, lolilol) de la série, ben il reste franchement plus grand-chose à se mettre sous la dent. A part des personnages creux (coucou Beatrice, Rasmus et Simone, c’est de vous que je parle), des personnages qui sont là pour là pour meubler l’arrière-plan (la preuve, j’en ai même oublié leurs prénoms, les pauvres) et des caricatures de rebondissements parce que c’est pas le tout, mais faudrait quand même réussir à remplir huit épisodes (celui sur la secte devrait te faire particulièrement rire)(et pas en bien)(coucou The Walking Dead). C’est bien dommage parce que les diverses bandes-annonces ultra-minimalistes m’avaient hypée correctement. Et puis non. A ce stade-là, c’est même une déception, c’est une blague, je pense.

    Concernant La Casa de Papel, j’ai tenté. Vraiment, hein. Genre trois ou quatre fois en redémarrant de zéro, en me disant que non mais t’as forcément raté un truc y’a plein de gens qui disent que c’est trop cool et que ça fait que monter en puissance étou, mais sauf que heu… Bah non. Sans compter le fait que tous les acteurs m’insupportent (la palme allant directement à Tokyo et le Professeur)(parce qu’il faut bien désigner des vainqueurs). Pourtant, le pitch de départ me semblait prometteur (l’idée du braquaege prémédité sur des mois, avec le pourquoi du comment que tu le vis de l’intérieur etc.), et arrive les gros sabots de l’épisode 1, où tu te dis que « naaan quand même, c’est trop gros, ils vont pas oseeeer » et puis si, et au bout du dixième « naaaaan » en moins d’une heure de visionnage, tu te dis qu’il serait temps d’abandonner parce que là non vraiment, c »est pas possible, autant de bêtise chez des adultes, ça me heurte.

    Bon courage, du coup 😀

    Aimé par 1 personne

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.