Station 19 – S02E13

Épisode 13 – The Dark Night – 16/20
Des guests que j’adore aident beaucoup cet épisode à se démarquer des autres, mais je me rends compte aussi que plusieurs intrigues relationnelles de la série ont réussi à me convaincre dernièrement, du coup, je suis curieux de voir ce qu’ils vont nous proposer par la suite pour la fin de saison.

> Saison 2


Spoilers

13.jpg

My dad got Lei’d.

J’aurais dû regarder cet épisode hier soir, mais la flemme l’a emporté et cette série n’est toujours pas assez géniale pour lutter contre mon sommeil. L’épisode reprend avec clairement du temps qui s’est passé depuis la semaine dernière, puisque Pruitt revient de son voyage à Hawaii pour lequel on ne l’a même pas vu partir. Merci pour le point valise du Bingo, comment on fait sans voyage, hein ?

L’idée de la première scène est de nous indiquer rapidement où en est chaque pompier : Maya envoie des piques clairement destinés à Jack, Miller est toujours dans la galère avec les rencards organisés par sa mère, Ben s’occupe de Tuck, qui fait sa crise d’ado et lui reproche de ne pas assez s’occuper de lui, quand au contraire, on n’arrête pas de les voir ensemble j’ai l’impression. Après, il est possible que cet épisode soit censé se dérouler avant le 19 de Grey’s Anatomy, quand on entend leur conversation. Sinon, il y a toujours la même débutante qui débarque pour voir Andy et des problèmes d’électricité dans toute la ville.

De son côté, Sullivan reçoit la visite amicale de Ripley et de Pruitt. Ce dernier ramène des chocolats à toute la caserne, parce qu’il n’a que ça à faire apparemment, et il se retrouve embauché une fois de plus parce qu’il a tout le manuel du générateur en tête. Ben voyons. Ripley les abandonne à leur travail pour mieux espérer quelques vacances          avec Vic et un baiser dans le noir. Ah c’est beau le secret.

Ces coupures de courant ne sont pas que l’occasion de s’embrasser en secret, mais aussi de provoquer quelques accidents en ville. L’intervention n’est pas super passionnante, puisqu’il est question de retrouver une petite fille de six ans qui s’est paumée dans un immeuble sans électricité ; et qui fait des crises de panique et de l’asthme.

C’est plutôt sympa, parce que ça permet d’occuper tout ce petit monde qui ne sait pas quoi faire de sa vie de pompier, clairement. Andy amène même la nouvelle avec elle, ce qu’elle va vite regretter quand celle-ci va proposer de diviser l’équipe quand ils tombent sur Ryan et sa nouvelle coéquipière/copine. Ainsi, Jack fait équipe avec Ryan, alors que Jenna et Andy se retrouvent forcées de travailler ensemble, devant Kat, la recrue. Bizarrement, ça se passe plutôt bien au départ, et c’est assez drôle de voir cette équipe réussir à bosser quand Ryan passe son temps à s’inquiéter.

Finalement, la petite fille, Penny, est retrouvée dans une machine à laver, au sein de laquelle elle est bloquée parce que l’ouverture se fait avec électricité. Pendant ce temps, Ben arrête de chercher la petite fille quand il tombe sur un homme en arrêt cardiaque, avec sa fille qui lui fait le massage cardiaque qu’il faut pour qu’il survive quelques jours de plus avec son cancer en phase terminale. Soit. Bien sûr, quand il se réveille, le vieil homme confie à Ben qu’il est prêt à se laisser mourir et même qu’il avait préparé un papier pour refuser d’être ranimé. Oups. Ben veut immédiatement se mettre à jouer les justiciers, du coup.

Comme si ça ne suffisait pas, Maya, Sullivan et Miller finissent par tomber sur un homme qui dit ne pas se sentir super bien, et pour cause : Maya découvre qu’il y a une fuite de gaz géante, probablement depuis la coupure d’électricité. C’est gênant comme tout : le bâtiment pourrait exploser surtout si Andy, qui n’entend rien aux messages radio depuis la cave où se trouve la machine à laver, se mettait à se servir de sa scie.

Par chance, elle est prévenue à temps et Sullivan débarque pour l’en empêcher. Andy et lui font tout ce qu’ils peuvent pour sauver Penny, alors que le reste des pompiers fait évacuer le bâtiment. Kat ? Andy s’en débarrasse à cause du danger, mais elle semble déjà têtue. Elle finit par accepter malgré tout et est plus maligne que certains habitants de l’immeuble, notamment un qui n’hésite pas à allumer une cigarette quand on lui dit qu’il y a une fuite de gaz. Ah, les gens.

L’évacuation se fait donc avec quelques remous et flammes, et surtout avec une signature de Mila, la fille de l’homme qui a fait un arrêt cardiaque, sur la fiche réclamant qu’il ne soit pas ranimé. Son père veut en effet mourir dans le noir à regarder les constellations avec elle. La scène est prenante, et ça justifie le choix d’un casting d’excellence, avec Jasika Nicole et Sam Anderson, de Fringe et Lost (ou Angel) respectivement. Là, au moins, j’ai mon point de Bingo, et une scène marquante et extrêmement bien jouée.

La petite fille dans sa machine à laver ? Elle s’en tire bien, grâce à la persistance d’Andy et Sullivan. Andy est toute heureuse de sa journée : elle a sauvé la petite fille, remotivée Kat et elle s’est même fait une nouvelle amie en la personne de Jenna. Pauvre Ryan. Maya passe l’épisode à essayer d’être la fausse petite amie de Miller, et elle culpabilise quand Andy la remercie d’être toujours là pour elle quand Kat a vu sa meilleure amie démissionner.

En parallèle, à la caserne, c’est Ripley et Pruitt qui se retrouve à gérer le générateur, parce qu’il est évident que le grand chef n’a que ça à faire. Pruitt en profite pour réclamer un nouveau job. Au secours. Laissez-le à la retraite !

La fin d’épisode se fait au petit matin après cette longue nuit, et on voit donc Andy sympathiser avec son boss, et très clairement, ça dragouille sévère entre elle et Sullivan. Au secours. Maya continue de forcer pour être la petite amie de Miller et ça permet à Jack de faire une description qui est une vraie déclaration d’amour, l’air de rien. Qu’on les mette ensemble et plus vite que ça, sérieusement. Enfin, Ben se débrouille pour rétablir une relation avec Tuck, en lui parlant de l’homme qu’il a vu mourir dans la nuit. Ce pauvre Tuck se retrouve embarqué dans une soirée à chercher les constellations dans le ciel. Mouais.

Le mieux, c’est encore Ripley et Vic qui décident de partir en vacances ensemble, quitte à ce que leur relation ne soit plus un secret bien gardé. Alléluia !

> Saison 2

Publicités

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.