Jessica Jones – S02E02-05

Épisode 2 – AKA Freak Accident – 17/20
L’intrigue principale avance vite et bien, avec des connexions qui se font et des rebondissements quelque peu surprenants. En revanche, tout n’est pas encore lié dans cette saison, et ça me pose quelques problèmes pour la cohérence globale, d’où les points en moins. Après, ça reste bien trop cool comme série.

> Saison 2


Spoilers

02.jpg

Maybe I am a freak, but someone made me this way. And this rat lab got some complaints.

Bon, on n’est toujours pas sur du cinq par jour, mais il ne faut pas que ça m’empêche de passer à côté malgré tout, parce que j’adore cette série et parce que c’est fun d’y revenir pour voir Jessica commencer ce second volet en se bourrant la gueule. Et comme Trish préfère dormir que répondre au téléphone, Jessica décide de craquer pour le premier mec qui la complimente sur son cul. Pas de bol, il s’avère être du genre à critiquer les « monstres » ayant des pouvoirs, alors bon, elle le rejette aussi vite qu’elle l’a emmenée dans les toilettes.

Pour que l’épisode avance malgré tout, elle reçoit donc un appel de Malcolm qui a trouvé des informations sur Kozlov et qui est harcelé par Annette. Je ne sais plus qui est Annette, mais c’est pas grave, ça me reviendra probablement.

Le lendemain, Jessica se rend donc en taxi chez Kozlov, afin de percer le mystère des origines de son pouvoir. Elle essaye de se faire discrète, mais elle est repérée bien rapidement quand elle entre par effraction parce qu’elle tombe là le jour de… son enterrement. Et comme elle est habillée en noir par habitude, elle passe très bien dans le décor.

Kozlov était donc médecin, et il est mort dans un accident de voiture, provoqué par un « monstre », forcément. L’enterrement de Kozlov réveille quelques flashbacks supplémentaires pour Jessica : elle se souvient donc de l’enterrement de sa famille, où elle n’a pas pleuré alors qu’elle aurait dû. Dans le présent, elle enquête comme elle peut malgré tout et se fait repérer par un homme handicapé qui n’hésite pas à l’attaquer. Ce n’est pas franchement une bonne idée car elle n’a aucun mal à prendre le dessus et découvrir que Will Simpson est encore en vie, et que c’est lui qui a tué Kozlov avant de s’enfuir. Pas une bonne chose, ça. Elle essaye de contacter Trish, mais celle-ci ne lui répond pas, et rentre donc chez elle pour faire des recherches, notamment sur la relation possible entre Simpson et Whizzer.

Bien sûr, la mort de ce dernier ne passe pas inaperçue auprès de la police qui vient donc interroger Jessica, choquée de découvrir que son voisin dit ne pas l’avoir vu alors qu’il l’a regardé droit dans les yeux. Ca promet. Bien qu’en période de probation, Jessica n’hésite pas à se casser pour… s’infiltrer chez Whizzer, afin de mener l’enquête. Pas sûr que ce soit la meilleure de ses idées, franchement, surtout qu’il a toujours sa mangouste. Et que les flics sont sur l’affaire aussi.

Elle arrive toutefois sur place avant eux et réussit à s’enfuir avant qu’on ne la coince, avec une vidéo de Whizzer accusant les pouvoirs de l’avoir rendu fou, en réécrivant la citation la plus célèbre de Spiderman. C’est génial, parce qu’il tourne sa vidéo en parlant à quelqu’un… et que ce quelqu’un s’avère être Trish, ce qu’elle découvre une fois connectée à Internet – après s’être pris la tête avec Oscar qui ne veut rien avoir à voir elle puisqu’il a peur de perdre la garde de son fils.

Bon, l’important, c’est quand même que Jessica comprend que Trish est le lien qui lui manquait entre Kozlov et Whizzer. Parler d’IGH, ça met tout le monde en danger, et le problème, c’est que Trish en parle à tout le monde.

En parallèle, Trish a son intrigue aussi qui la voit vivre le meilleur des amours en couple avec Griffin, mais se faire quand même juger par sa mère lors d’un déjeuner au cours duquel elle demande de quoi contacter Maximilian. Sa mère a le contact en question, et moi, je ne sais plus qui c’est. En tout cas, il est clair que Trish ne l’aime pas beaucoup ce Max et que sa mère préférerait ne pas lui donner le contact qu’elle demande. Elle le fait quand même, n’ayant pas conscience non plus qu’elles sont observées.

Si je n’ai pas capté immédiatement par qui dans le premier épisode, les yeux bleus de Will Simpson sont rapidement reconnaissables quand Trish reprend le volant après avoir dit au revoir à sa mère. Elle appelle ensuite Malcolm pour obtenir de l’aide dans ses retrouvailles avec Max, mais elle ne veut pas que Jessica soit au courant, évidemment. Quant à Malcolm, il couchait avec Annette.

Trish lui demande de surveiller ce qu’il se passe sur le plateau de tournage où elle le retrouve, et où Malcolm les filme alors qu’elle lui fait du chantage puisqu’il a abusé d’elle quand elle était adolescente. Tout ça ne mène pour l’instant nulle part, mais ça fait que Trish manque quelques rendez-vous immobiliers avec Griffin et inquiète à mort Jessica. Cette dernière fouille donc l’appartement pour mieux trouver un dossier à son nom, sur la mort de sa famille. Elle enchaîne avec un coup de fil à la mère de Trish, mais c’est totalement inefficace.

Elle se rend donc directement chez la mère pour défoncer la porte et si possible la mère, mais celle-ci lui donne finalement les informations dont Jessica avait besoin.

Trish ? Elle est occupée à pleurer après sa confrontation avec Max. Il y a de quoi, surtout qu’elle ne sait pas que Malcolm écoute ses nerfs plutôt que sa raison et n’hésite pas à agresser Max. Le problème, c’est qu’il ferait mieux de rester auprès de Trish : c’est elle qui est en danger en cette fin d’épisode, quand elle entend des bruits de pas suspects. Elle se retrouve nez à nez avec Simpson, et elle n’hésite pas à lui tirer dans la jambe, même si c’est inefficace.

Quand Jessica arrive, elle retrouve le sac de Trish, avec son téléphone portable, et une tache de sang à l’endroit où elle a tiré dans la jambe de Simpson… Cela permet de jouer au Petit Poucet avec son sang, c’est pratique. Jessica découvre donc que Trish gère bien la situation : elle a pris Simpson en prisonnier pour l’interroger. Cela permet donc de découvrir que Trish est encore en vie parce qu’il a protégé Trish de la menace qui planait sur elle à cause de Kozlov.

C’est tant mieux, mais maintenant, Jessica est là pour faire le boulot. Reste juste à gérer le petit problème que la menace qui planait en fin d’épisode n’était pas une menace pour Trish : non, c’est une menace cagoulée avec des superpouvoirs qui voulait juste s’en prendre à Simpson. Comme celui-ci est laissé seul par les filles voulant s’enfuir, il se fait tuer de manière brutale en fin d’épisode. C’était inattendu, si vite… C’est bien la peine de l’avoir fait revenir dis donc ! Au moins, il aura pu se réconcilier avec Trish juste avant.

De son côté, Jeri a du mal à contenir ses émotions suite aux nouvelles apprises lors de l’épisode précédent. Elle est harcelée par Cheng et se retrouve à accueillir une prostituée dans sa voiture sans même savoir comment elle est arrivée là. Merveilleux. Quand on la retrouve, elle est occupée avec plusieurs prostituées, mais a la gentillesse de parler de karma tout en se droguant, ce qui m’aide pour le Bingo Séries. Elle est tout de même poursuivie par Cheng qui veut porter plainte contre Jessica. Cela interrompt sa nuit de fun et elle vire donc toutes les prostituées qui étaient tranquillement en train de boire du vin. Cette intrigue ne me passionne pas pour l’instant, et ça manque de lien avec le reste, vraiment.


Épisode 3 – AKA Sole Survivor – 17/20
Les épisodes sont longs, mais franchement, c’est une série passionnante à suivre. Je trouve qu’on est pour l’instant loin de la complexité d’autres séries Netflix/Marvel ; l’intrigue se suit vraiment toute seule. En plus, j’aime vraiment une grande majorité des personnages, alors ça aide à ne pas décrocher, et ça, c’est plutôt nécessaire pour s’éviter des problèmes de compréhension.

> Saison 2


03.jpg

Well, IGH does have a type.

Difficile de ne pas enchaîner, là, quand même. L’épisode reprend au grand large, parce que Jessica a emmené Trish à la plage pour jeter le corps de Simpson à la mer sans laisser de trace. Jessica ne peut pas, en effet, se permettre d’être retrouvée avec un corps. Trish culpabilise malgré tout de ce qui est arrivé à Simpson, et elle garde en souvenir de lui des armes et de quoi se protéger.

Après tout ça, Jessica doit désormais essayer de retrouver ses souvenirs pour enquêter sur IGH. Trish lui conseille donc un hypnotiseur qui s’avère aussi être psy, ce qui est juste une bonne idée pour une scène comique, mais ça n’apporte rien de plus. La scène qui suit voit Jessica et Trish être interrompues par l’arrivée de Griffin. Jessica ne l’a pas prévenu qu’elle avait retrouvé Trish, et il est donc encore mort d’inquiétude. Le truc, c’est que Trish aussi est inquiète pour lui, parce qu’elle a peur de le mettre en danger avec leur relation.

De son côté, Jessica rentre chez elle pour mieux découvrir qu’elle va être virée. Elle n’a pas le droit d’avoir un bureau dans un immeuble résidentiel alors Oscar décide de la faire jeter de son appartement, et il en a le droit car il gère la copropriété et qu’elle fait de la merde. Jess a donc trente jours avant de devoir quitter les lieux, c’est gênant.

Forcément, elle ne peut laisser faire ça, donc entre son enquête sur IGH et ses cauchemars où elle voit un monstre la poursuivre, elle envoie Malcolm enquêter sur Oscar dont elle se doute que la peur des flics cache quelque chose. Elle a bien raison : c’est un ancien arnaqueur. Avec Malcolm, elle arrive donc à la conclusion logique qu’Oscar a eu son poste en ayant une information sur le propriétaire. Reste à savoir quoi, donc.

Du côté de l’intrigue IGH, Jessica retourne dans le bâtiment de l’épisode 1 afin de retrouver une porte qui lui rappelle quelque chose. Après quelques minutes d’un psy qui voulait la voit ouvrir une porte imaginaire, c’est pas mal du tout de la voir ouvrir cette porte de son passé qui la met sur la piste d’une certaine Dr Leslie Hansen.

Jess recontacte donc Trish, qu’elle ne peut que remercier pour le psy qu’elle a traité comme de la merde en l’aidant à gérer sa vie sentimentale. En effet, elle a fait des recherches sur Griffin et affirme à Trish qu’il est un type bien. Les deux ont toujours une super relation l’air de rien, et elles mènent l’enquête ensemble sur Leslie, pour mieux découvrir qu’elle a déménagé la semaine précédente en emmenant un carton à la cave. Là-bas, les deux femmes découvrent que le four (cheminée ?) a servi récemment… et retrouvent à l’intérieur de celui-ci un crane humain. C’est merveilleux.

Par chance, Jessica sait exactement quoi faire : elle emmène la tête à la morgue de l’hôpital, l’enregistre dans les dossiers et envoie Trish faire le reste du travail, un peu plus social. Elle fait souvent ça Jessica : par exemple, elle envoie aussi Malcolm faire son boulot auprès du propriétaire, même si l’idée est évidemment de faire en sorte que le propriétaire flashe sur lui.

Pas de bol, le propriétaire est amoureux d’un cambodgien, donc ça ne marche pas. En revanche, ça met Jessica sur une nouvelle piste concernant Oscar qu’elle soupçonne de fabriquer de faux papiers d’identités. Et comme il est sous surveillance judiciaire, c’est gênant si c’est vrai ; même s’il affirme que c’était juste pour de l’art.

Pendant ce temps, Griffin revient au près de Trish qui fait des recherches sur Whizzer et il la surprend. La scène est cool car ça permet de les voir fonctionner un peu plus en tant que couple, mais ça finit sur le mec qui n’hésite pas à fouiller son ordinateur en y branchant une clé USB, probablement pour en savoir plus. Elle est belle la confiance.

Le lendemain, Trish se sert de son émission de radio pour appeler les amis et collègues de Leslie Hansen à la contacter avec des infos. Et elle obtient mieux que ça : un appel direct de Leslie, avec un rendez-vous le soir même pour parler. Jessica refuse de la laisser faire, préférant la pourrir avec des paparazzis et Malcolm pour la surveiller. C’est donc Jessica qui se rend interroger Leslie, et ce n’est pas aussi fou que ce que j’aurais voulu.

J’ai largement préféré voir Malcolm venir interroger Trish sur leur petit détour de l’épisode précédent et se retrouver à l’aider à fuir les paparazzi, parce qu’elle a appris que le Dr Hansen était morte. Or, Jessica est censée être en train de lui parler et de l’entendre lui dire qu’elle devrait être heureuse d’être encore en vie, parce qu’elle aurait dû mourir.

Un paparazzi parvient à choper Malcolm et Trish, ce qui est cool pour la suite, et il les prend en filature. Cela lui permet de les prendre en photo quand Malcolm se fait renverser devant le bar par la fausse Dr Hansen. Cette dernière s’avère être une super de plus et elle n’hésite pas à en venir aux mains avec Jessica quand elles ne s’entendent plus sur le miracle qu’est le fait d’avoir été ramenée d’entre les morts.

Sans trop de surprise, Jeri cache donc sa maladie au travail, mais ses collègues la découvrent bien vite et lui expliquent donc qu’elle ne peut conserver son poste. Elle a signé un contrat très clair qui dit qu’elle doit prévenir de ses changements de santé pouvant affecter son travail. Il serait temps de savoir ce qu’elle a, mais bon.

Elle a toujours Franklin pour l’aider, mais il le fait après avoir rédigé de quoi la virer et avant de se faire engueuler par Jeri qui veut rester seule face à la catastrophe qui l’attend… mais qui finit par contacter Jessica en plein épisode pour la prévenir de la possible attaque de Cheng à son encontre et pour lui demander de l’aide pour rester en poste.

Il est enfin temps d’apprendre, donc, qu’elle a une maladie appelée ALS qui est une maladie dégénérative ; et c’est pour cela qu’on veut la virer. Jeri a donc une bonne vie de merde, parce qu’elle a accumulé du pouvoir et l’argent, mais qu’elle va se retrouver seule et malade quand même. Jessica est touchée et fera ce qu’elle peut, en parallèle de tout le reste.


Épisode 4 – AKA God Helps the Hobo – 17/20
La qualité reste constante, et c’est une bonne chose. Je suis investi dans cette saison et je trouve qu’elle fonctionne vraiment bien, mais les épisodes sont tellement construits sur un schéma similaire que je ne sais plus quoi dire dans ces introductions sans spoilers : je ne peux que me répéter, là où eux ne le font pas en restant toujours surprenant. Si ça, ce n’est pas un gage de qualité.

> Saison 2


04.jpg

I should have punch him in the Tesla years ago.

Cet épisode reprend de manière quelque peu hors sujet par rapport aux épisodes précédents, puisque Jessica est dans une sorte de réunion d’alcooliques anonymes, et elle y est forcée pour apprendre à gérer ses nerfs et pour obtenir une signature pour le tribunal. Cela permet un petit résumé de la saison qui me fait prendre conscience que Netflix avait probablement conçu cette saison pour être vue par trois épisodes.

En tout cas, ça fonctionne bien d’avoir Jessica qui s’énerve sur son groupe censé l’aider à gérer sa colère. Elle rentre ensuite pour virer Malcolm, parce qu’il a mal fait son boulot en laissant Trish sortir de l’appartement. Forcément, tous les magazines de la ville la disent donc en couple avec Malcolm. Il lui faut donc gérer à nouveau les paparazzis pour faire taire ces rumeurs idiotes, mais en même temps, ça veut juste dire embrasser Griffin en public, il y a pire.

Elle aide ensuite de nouveau Jessica qui s’est rendue compte que leur nouvelle ennemie portait une perruque. Comme toute l’adolescence de Trish donc. La piste ne les aide pas vraiment : elles retrouvent bien le magasin où a été achetée la perruque, mais elles apprennent juste qu’elle était chauve. Ce n’est pas super utile et ça les laisse donc forcées de reprendre la piste de Max.

Comme il n’a pas suivi la deadline donnée par Trish, celle-ci amène Jessica sur le plateau de tournage, ce qui est loin d’être une merveilleuse idée vue toute la colère accumulée. Toutes les deux parviennent à faire démissionner l’actrice principale du film de Max, avant de le confronter directement pour obtenir ce qu’elles veulent de lui : plus d’informations sur IGH. Bon, Jess explose sa voiture au passage, et elles apprennent aussi que Malcolm a pété le nez de Max. Ce dernier dit d’ailleurs avoir été amoureux de Trish et assure que c’était la seule adolescente avec qui il a couché. Mouais.

Une autre intrigue voit Jessica se rapprocher dangereusement d’Oscar, juste après avoir croisé son ex-femme en bas de l’immeuble. Bon, allez, pour préciser les choses, c’est Vido, le fils, qui fait de la merde et manque de se tuer en se défenestrant par accident. Par chance, Jessica l’en empêche et lui sauve la vie, alors forcément Oscar est reconnaissant et redevable après ça.

Cela mène Oscar tout droit dans l’appartement de Jessica pour partager quelques verres d’une bouteille et apprendre à mieux se connaître, et à se sourire, et à dragouiller. Fun. Je préfère largement ce ship à la relation Jessica/Luke, donc j’étais plutôt content de la voir se jeter sur lui. Cela dit, il n’est pas si content que moi et il refuse de coucher avec, considérant que leur relation n’est pas normale. Pff.

On peut ensuite reprendre sur l’intrigue de la saison : Trish appelle Jessica car Max a bien fait son boulot. Outre Jessica et Whizzer, il y a donc aussi une Inez Green qui a été traitée par IBH. Reste à savoir si c’est elle la tueuse qu’elles cherchent ou non. C’est bien de mener l’enquête pour la retrouver, mais il faudrait quand même que Trish se montre plus prudente elle aussi : Griffin est clairement en train de la trahir, répondant à des coups de fil nocturne qu’il ne peut pas prendre comme elle est dans la pièce d’à côté et qu’il ne peut pas parler librement.

Bon, en tout cas, la recherche de cette Inez Green coûte encore de l’argent à Trish qui n’arrête pas de raquer dans cet épisode, la pauvre, juste pour obtenir des informations pas bien dingues. Cela leur permet toutefois d’entrer dans un bâtiment dans lequel elle est censée vivre, le tout avec un taser modifié par Simpson avant sa mort – déjà oublié ce pauvre Simpson, d’ailleurs.

Finalement, tout ça nous mène à une petite scène d’action un brin bâclée qui voit Trish se servir de l’inhalateur de Simpson pour obtenir une clarté d’esprit et d’attaque supérieure, lui permettant d’aller électrocuter cette pauvre Inez qui n’est pas la tueuse recherchée. Inez finit par se réveiller et révéler que la tueuse recherchée était en fait une patiente IGH, alors qu’elle n’était qu’une infirmière qui s’est fait mutiler par elle car elle a utilisé des pouvoirs pour l’attaquer et tuer son autre infirmière.

Jeri, de son côté, recommence cet épisode en cherchant de quoi se soigner et en étant de nouveau harcelée par Cheng. Il refuse de laisser tomber ses attaques contre Jessica, donc il se contente de couper ses liens avec Jeri pour ensuite aller faire chier Malcolm sur son lieu de travail où il est plutôt occupé à rencontrer tout un tas de filles sur internet. Bien sûr, Cheng fait bien les choses : il vient là pour proposer un poste à Malcolm et en profiter pour faire tomber Jessica.

Malcolm ne l’entend pas de cette oreille, et il fait sa petite crise pour convaincre Jess de lui donner du boulot et de l’argent. Et ça marche, contrairement à la vie perso de Malcolm. Il enchaîne les rencards avec des filles qu’il ne connaît pas bien tout ça pour terminer l’épisode avec encore une autre voulant simplement trouver une bouteille dans le bureau de Jess et découvrant qu’elle a été cambriolée.

En parallèle, Jessica gère aussi le dossier donné par Jeri, mais elle n’avance pas bien vite, n’arrivant pas à trouver de quoi faire tomber ses partenaires. Par conséquent, Jeri s’organise un rendez-vous avec son médecin, pour trouver une manière de survivre, quitte à ce qu’elle soit illicite. Malheureusement, son médecin ne peut pas grand-chose pour elle. Elle se retrouve donc à acheter n’importe quoi sur Internet.

La fin d’épisode voit Jessica se faire arrêter pour le meurtre du cambrioleur de son bureau. Eh oui, il parlait tranquillement avec Cheng quand la super-tueuse a décidé de l’attaquer et de le tuer de manière bien violente. Jess est donc immédiatement suspectée, Trish la défend trop vivement et c’est finalement Malcolm qui se retrouve à s’occuper d’Inez que les filles ramenaient au bureau. Le tout se passe bien sûr sous le nez d’Oscar, qui doit être bien content de ne pas avoir cédé à ses envies la veille.


Épisode 5 – AKA The Octopous – 18/20
Cette saison continue et les épisodes respectent vraiment tous l’exact même schéma. Seulement, cette fois, les liens entre les différentes intrigues sont un peu plus clairs et les avancées des différentes relations entre personnages plus intéressantes. J’ai vraiment aimé les rebondissements de l’épisode qui mènent à de bonnes révélations et un cliffhanger qui donne envie de continuer.

> Saison 2


05.jpg

Bummer! You didn’t get to shoot me.

Jessica commence donc cet épisode dans une toute petite cellule, et elle le prend très mal, s’énervant contre ses murs. Cela n’est pas bien vu de la police, ni de son avocate. Jeri agit en effet comme une avocate, mais pas la meilleure possible : elle refuse carrément d’aider Jessica tant qu’elle continuera d’être bornée et insultante.

Cela fonctionne : Jessica accepte de confier ALIAS à Malcolm, puis de raconter tout ce qu’elle sait sur IGH aux flics… le tout devant une Jeri très clairement intéressée par IGH. Tu m’étonnes. Contre toute attente, Jessica est libérée assez rapidement et avec les remerciements d’un des flics sur l’affaire qui se souvient qu’elle a tué Kilgrave, ce qui lui a fait sortir d’horribles cauchemars.

En attendant le retour de Jessica dans un bureau vide, Malcolm fait son travail comme il peut et interroge Inez qui en sait plus qu’elle ne veut bien le dire, puisqu’elle a peur de ce qui lui arrive et de ses anciens employés. Jessica rentre au bureau avec la ferme intention de boire, mais avant ça, elle doit déjà demander une maison de secours pour Inez et se confronter à Cheng qui l’accuse du meurtre de son pote.

Comme Malcolm a géré sans mal Alias Investigation en son absence, Jessica décide de lui offrir une promotion, mais c’est sans se douter que pendant qu’ils parlent, Inez s’enfuit en emportant la télé de Malcolm. C’est plutôt marrant à voir, parce que Malcolm déchire malgré tout et réussit à convaincre Inez de le suivre, avec le bon bluff. La rencontre Malcolm/Jeri est expéditive, mais c’est sympathique.

Le refuge d’Inez ? L’appartement de Jeri. Bien sûr, Inez n’est pas stupide et comprend rapidement que Jeri veut quelque chose, et cette chose, c’est savoir un maximum d’informations sur les expériences d’IGH, avec la ferme intention de les reproduire pour se sauver de son cancer. Cela permet de nous expliquer pourquoi on a eu cette intrigue détachée sur les premiers épisodes au moins !

De son côté, en début d’épisode, Trish se réveille 26h plus tard avec une horrible envie de vomir. Sa mère est là pour s’occuper d’elle, mais les effets secondaires de sa prise de l’inhalateur sont assez violents tout de même. Sa mère l’embarque vers un gros entretien d’embauche qui s’avère finalement être une demande en mariage devant toute la famille de Trish, y compris Jessica, appelée par Griffin au tout dernier moment. Bon, cette demande en mariage suffirait à expliquer la trahison annoncée depuis quelques épisodes, mais le plus rigolo, c’est encore que Trish ne réponde pas oui, mais… Merci. Oups.

Elle décide donc de larguer Griffin parce qu’elle comprend que ce qu’elle veut, ce n’est pas sortir avec lui, mais être lui. La mère le prend hyper mal et elle s’énerve contre sa fille, au point de l’insulter. De manière assez compréhensible, Trish décide donc de la baffer, ce qui fait deux personnes de moins dans sa vie pour le prix d’une. Malheureusement, cela la pousse ensuite à recommencer à se droguer avec l’inhalateur de Simpson. Voilà donc à quoi il servait dans cette saison.

Après tout ça, Jessica se rend chez Oscar qu’elle a revu plus tôt dans l’épisode pour lui faire faire de faux papiers d’identité afin d’infiltrer un hôpital psychiatrique. Il lui suffit de trois heures pour faire ça, et donc Jessica peut déjà aller interroger l’homme qui est accusé du meurtre de Luanne, la collègue infirmière d’Inez. Au départ, ça semble mener nulle part d’avoir cette interrogation de Jessica se faisant passer pour une psy, mais en fait, rapidement il est question d’Octopus, et plus précisément de l’ADN unique de ces animaux. Jessica comprend qu’elle tient une piste, surtout quand il parle d’un certain Dr Karl.

De manière étonnante, Jessica recontacte le flic qui a pris le temps de la remercier pour partager avec lui l’avancée de son enquête. Elle n’en raconte qu’une partie, parce qu’elle n’est pas dingue, et se rend dans un aquarium, à la recherche de ce Dr Karl. Elle y passe la journée et tombe finalement sur lui. Voir son visage lui remet en tête de bien mauvais souvenirs qu’elle avait oublié, prouvant qu’elle est sur la bonne piste.

Les dossiers d’Alias Investigation ? La tueuse n’hésite pas une seule seconde à les cramer dans un parc, avant de se déshabiller et de cramer ses vêtements. On découvre ainsi qu’elle a une sacrée maison et qu’elle suit des cours de piano sur sa tablette… elle est loin d’être le monstre qu’on attendait, donc. C’est reparti pour un schéma Netflix que je n’aime pas trop, celui qui s’attache un peu trop à suivre la vie des méchants.

Même si elle paraît normale comme ça, elle l’est d’un coup beaucoup moins quand la voisine passe et lui confie son bébé qu’elle a réussi à calmer uniquement avec la musique jouée au piano. La scène est sympathique et nous montre comment la tueuse passe de l’état de femme normale à cinglée capable de détruire son piano après avoir fait fuir la maman et son bébé. Le piano finit donc à son tour dans les flammes.

Toutefois, elle finit l’épisode dans le même aquarium que Jessica : elle y a rendez-vous avec Karl qui s’avère finalement être son amant. Oh, c’est un rebondissement que je n’avais pas vu venir, contrairement au cliffhanger assez prévisible du coup : Karl reconnaît Jessica qui est en train de les prendre en photo, et la femme le vit extrêmement mal de voir Jessica. Elle donne un coup dans une vitre de l’aquarium, l’évacuation commence et la vitre… explose, bien sûr.

Publicités

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.