Shadowhunters – S03E18

Épisode 18 – The Beast Within – 14/20
L’écriture est franchement paresseuse, le jeu des acteurs toujours pas au top après trois saisons quasi-complètes au point qu’on ne sache plus s’il y en a trois ou quatre sur Netflix, mais eh, c’est toujours aussi addictif. En plus, il y a des avancées dans l’intrigue qui commencent à vraiment me questionner sur la manière dont ils vont devoir tout conclure en quelques épisodes.

> Saison 3


Spoilers

18.jpg

You are the source of all his suffering.

Joyeux Halloween les amis ! En plein mois d’avril, oui. Il faut bien se mettre dans l’ambiance de l’épisode qui voit la sœur de Simon débarquer pour faire la fête alors que des enfants dans la rue sont attaqués par un monstre – un démon Drevak – et sauvés de justesse par les Shadowhunters. Bon, d’accord, donc dans cette série, Halloween est l’occasion pour les monstres de se faire plaisir face à des passants peu effrayés – ou effrayés trop tard.

Simon prévient sa sœur que le monde de l’ombre est dangereux et qu’elle ne devrait vraiment pas le considérer à la légère, parce qu’il y a des humains qui sont morts simplement à cause de leur connaissance de ce monde. Par conséquent, il s’amuse donc EN TOUTE LOGIQUE à amener sa sœur dans le bar de Maia où il n’y a que des sorciers, loup-garous et autres vampires. Quelle bonne idée pour qu’elle s’éloigne de ce monde ! Il lui révèle aussi que les fées existent, parce que pourquoi pas ne la renseigner encore plus sur ce monde dont il veut qu’elle ne sache rien ? Belle écriture de personnage.

Magnus se réveille en pleine nuit après son craquage de l’épisode précédent, et il inquiète Alec. Du coup, il lui propose d’aller organiser une fête d’Halloween chez sa mère. C’est sûr que quand t’es en manque d’un truc génial comme la magie, une fête d’Halloween chez ta belle-mère, c’est le premier truc qui te passe par la tête comme envie.

Je vous rassure, Alec reste amoureux et est prêt à à peu près tout pour le prouver. Il cherche donc à contacter le père de son mec, Asmodeus, auprès d’une sorcière se faisant passer pour une médium aveugle. Comme quoi, elles ne sont pas toutes des arnaques ! On retrouve vite le papa sorcier qui accepte de rendre sa magie à Magnus… seulement si Alec accepte de rompre avec.

Oui, c’est un énorme soupir que vous entendez de ma part, mais c’était pourtant un dilemme sympa de l’épisode, je trouve, surtout pour un type qui était prêt à le demander en mariage.

En parallèle, on continue aussi sur l’intrigue Clary/Jonathan, parce qu’il faut bien faire disparaître cette rune jumelle. Par chance pour Clary, le test d’Isabelle se fait en présence de Luke, libéré de prison. Personne ne s’en étonne ou pose de question et tout le monde assiste à l’échec du retrait de la rune sur Jonathan et Clary. Cela donne une occupation à Isabelle : elle doit mettre au point une nouvelle formule.

Alors qu’elles patrouillent ensemble pour retrouver d’autres démons Drevak qui attaquent de pauvres victimes, Isabelle se rend surtout compte que Clary est affectée par sa rune : elle déclare carrément que Jonathan est une victime. Ah lala.

Bien sûr, Alec continue pendant tout l’épisode à réfléchir au dilemme proposé par Asmodeus : il en parle de manière hypothétique à son parabatai en lui demandant jusqu’où il irait pour Clary, puis à Isabelle à qui il commence par dire qu’il veut se marier. Au moins, il lui expose toute la situation, et même ses doutes : Magnus a perdu sa magie pour lui, alors il peut bien rompre avec en retour. Admettons.

Sinon, Jordan est de retour à la vie et on ne dirait pas qu’il a failli mourir il y a genre deux épisodes. Les avantages d’être un loup-garou, j’imagine. Pourquoi je mets ça au pluriel ? Parce qu’il peut aussi recommencer à draguer Maia comme si de rien n’était. On notera aussi que Maia n’en a plus rien à faire de la mort de sa meute. Le deuil est rapide dis donc.

Pas assez rapide au goût de Jordan cela dit, parce que Maia essaye de le caser avec la sœur de Simon, alors que celle-ci ne sait même pas que Maia n’est plus avec son idiot de frère. Idiot de frère ? Ben oui ! Il la laisse téléphoner seule dans la contre-allée du bar. Genre, vous savez, l’endroit le plus mal famé de toute la série ? La nuit d’Halloween. Alors qu’elle est mortelle. Et seule. A proximité d’un bar plein de dangers.

Elle est heureusement sauvée d’un démon Drevak par Alec et Isa qui patrouillaient par là. C’est l’occasion pour Isa et Simon de dragouiller à nouveau, devant la sœur qui s’arrange alors pour les forcer à passer la soirée ensemble. Ainsi donc, Simon abandonne de nouveau sa sœur dans un bar plein de dangers alors que je cherche encore la raison pour laquelle Isa et Alec se sont décidés à exposer tout le plan de leur soirée à Simon et sa sœur qui n’avaient pas besoin de tant d’infos.

Finalement, il est révélé que Jace et Clary ont trouvé un nid de démons Drevak. Forcément, Alec se rend les aider et il fait bien, parce que Clary est sacrément mal en point… elle finit inconsciente et son inconscient est terrible : elle choisit en effet d’ignorer les appels de son subconscient positif représenté par Jace pour au contraire céder aux appels de Jonathan. Et hop, juste comme ça, elle choisit le mal.

La série est tellement jouée qu’on se rend immédiatement compte que Clary est du mauvais côté, rien qu’à sa démarche. Pourtant, Jace ne voit rien et l’embrasse, donnant la révélation nécessaire à Alec pour qu’il prenne sa décision concernant Magnus.

Pendant ce temps, Magnus passe donc du temps avec sa belle-mère et la découvre amoureuse de Luke. Passionnant. Le pauvre passe donc une soirée de merde qui se termine par Alec lui annonçant qu’il veut rompre parce que l’étincelle dont il est tombé amoureux n’est plus. Voilà qui est fait. Ca a le mérite d’être totalement malhonnête, ma foi, mais c’est présenté de manière à peu près crédible. L’ex sorcier devient donc ex petit-ami sur un dernier baiser bien triste… alors qu’en parallèle, Asmodeus tue la fausse voyante aveugle (bel oxymore, je sais) pour être libéré et parcourir à nouveau les rues de New-York à la recherche de son fils. Franchement, cela commence à faire beaucoup d’ennemis dans les rues à si peu d’épisodes de la fin.

Sans trop de surprise, la série s’attarde aussi sur le couple Isa/Simon, avec ce dernier qui comprend qu’il est seul avec elle dans l’Institut. Après ce que lui a dit sa sœur, il se rend compte qu’il est totalement amoureux, mais leur premier baiser est interrompu par une attaque de l’Institut. En effet, la reine des fées continue de jouer son rôle dans la série et ça ne dit rien de bon : elle envoie une servante tuer Jonathan.

Par chance pour lui, Clary choisit le mauvais côté de la Force : elle assomme donc Jace pour se rendre seule à l’institut et sauver Jonathan, tout content de voir sa petite sœur débarquer pour le sauver. Et on est passé à ça d’un autre baiser incestueux, franchement, cette série ne va pas bien !

Allez, avant de terminer cette critique, il me faut encore parler une dernière fois de Jordan et Maia, que je n’ai pas réussi à caser avant. Cette dernière demande à son ex de devenir son béta. Aha. Ca lui vient bien d’être traité de béta à ce grand benêt, même si dans la mythologie de la série, c’est une bonne chose qui veut juste dire qu’il devient second de la nouvelle meute qu’elle veut construire.

> Saison 3

Publicités

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.