Charmed (2018) – S01E22

Épisode 22 – The Source Awakens – 18/20
Bien. Il faut s’asseoir confortablement et poser son cerveau pour savourer cet épisode qui est possiblement le plus rapide de la saison. Il s’y passe quelque chose toutes les deux ou trois minutes, c’est un tourbillon d’informations et c’est une fin de saison globalement réussie… mais la précipitation provoque quand même quelques troubles et des décisions romantiques pas super justifiées. Rendez-vous l’an prochain pour voir se rouvrir les portes du manoir !

> Saison 1


22.jpg

I’m the problem that needs to be fixed.

Pfiou, c’est déjà la fin de saison et si j’ai trainé un peu à me mettre devant l’épisode, il faut bien que je me rende à l’évidence : j’ai trop envie de le voir pour le procrastiner plus longtemps, même si franchement tout semblait se liguer contre moi pour que je ne le vois pas. Pourtant, cet épisode m’a immédiatement donné grave envie avec sa première scène complétement WTF qui voit Macy se pointer chez elle pour tomber nez à nez avec Marisol, encore en vie. Oula.

Dans le présent, mais probablement avant cette scène, Galvin se réveille dans le lit de Macy, un brin paumé par rapport à tout ce qu’il se passe. Il n’est pas le seul paumé, parce que Mel et Maggie ont un milliard de questions pour Harry qui n’a aucune réponse à leur apporter. Pardon, à nous apporter. Non parce que franchement, moi aussi je suis paumé.

Macy ne l’est pas en tout cas, elle écoute donc ses sœurs être terrifiées à l’idée des pouvoirs démoniaques qui siègent en elle, mais se fait finalement griller par Galvin. C’est juste ce qu’il faut pour que Mel et Maggie comprennent que Macy l’a ressuscité ET lui a effacé ses souvenirs. Mel passe pour la pire des hypocrites à reprocher à Macy d’avoir fermé les yeux sur la volonté de se sacrifier de Galvin (franchement, c’est débile et j’ai kiffé voir Macy la remettre à sa place) et Harry pour un empêcheur de tourner en rond avec les règles de la nature.

Dans l’ensemble, donc, j’aime bien quand Macy est un peu plus méchante et a une surcharge de pouvoir, c’était sympathique à regarder cette tension entre elle et ses sœurs. À court d’arguments, les sœurs reprennent bien vite leur vie comme si de rien n’était. Macy n’a pas oublié cependant que Maggie a dit avoir peur d’elle, d’une part, et qu’elle n’avait jamais peur quand sa mère était encore en vie, d’autre part. Elle prend donc super mal de voir ses sœurs s’enfuir et s’en confie à Harry, toujours un bon être de lumière… mais pas un bon menteur aussi. Le problème, c’est que mentir face à la Source, ce n’est pas la meilleure de ses idées, puisqu’elle est télépathe.

Maggie prétexte un cours de Pilate pour aller voir Parker et ses 36 valises quittant un hôtel avec tout l’héritage de son père. On notera que les figurants sont clairement sous la pluie, mais que nos personnages préférés n’en ont rien à faire, même si Maggie a un joli manteau de fourrure qui ne doit pas kiffer la pluie. En plus, ils sont à côté d’une voiture dont Parker a la clé et qui est garée juste devant l’hôtel, parce que c’est bien pratique, mais ils ne s’en servent pas pour se couvrir de la pluie. Ou pour protéger la valise quand Parker ouvre le coffre, d’ailleurs. ANYWAY. Le plan est de retrouver la page du Livre des Ombres arrachée par Lucy…

Ce qui ne leur prend pas longtemps à faire : elle est dans les affaires que Parker vient d’hériter. De son côté, Mel rencontre Galvin et comprend qu’il est perturbé par sa résurrection. Il se souvient avoir voulu se sacrifier pour sauver des vies, mais c’est tout l’inverse qui se produit. La Mort se rattrape : elle tue deux de ses patients en échange. Quant à Mel et Maggie, elles complotent contre Macy qui le vit très mal.

Elle décide donc de ramener leur mère à la vie, ce qui fonctionne, comme on l’a vu en première scène. Elle oublie juste un détail d’importance : sa mère a accepté de ne jamais la revoir au risque de mourir. Elle meure donc dans les bras de Macy et fait tellement de bruit qu’elle finit par attirer l’attention de Maggie et Mel. Le truc qui n’a aucun sens, c’est que ces deux dernières sont des sorcières dans cette réalité alternative où leur mère est en vie, mais je ne vois pas bien pourquoi. En tout cas, c’est chouette, parce qu’elles identifient Macy comme un démon, surtout quand elle dit être la Source.

Macy n’aime pas beaucoup l’attitude de Mel qui veut la virer de la maison, alors elle retourne encore plus loin dans le passé, pour rencontrer à nouveau la nécromancière, Knansie, qui était morte dans son épisode. C’est sympa et ça permet à Macy de trouver un nouveau moyen de réécrire l’histoire. Cet épisode nous embarque dans un scénario vraiment différent de ce que j’en attendais, mais je ne sais pas trop où ils veulent en venir.

En plus, j’imaginais que Macy allait plutôt se débarrasser de Mel comme elle n’aimait pas sa méfiance naturelle, mais non : elle réécrit l’histoire de manière à vivre dans la maison avec sa mère, alors que Maggie est chez les Kappa et que Mel est… chauffeur Uber pour Harry ??

Si ça peut leur faire plaisir. L’avantage, c’est que ça leur permet de se retrouver avec de jolis déjà vus du premier épisode de la série. La scène est plutôt sympa, même si c’est hyper rapide et que Mel et lui se font confiance hyper rapidement. Ils se mettent aussi à saigner du nez puisque forcément leurs souvenirs sont plus forts que la réalité alternative inventée par Macy.

Très rapidement, ils trouvent un remède dans une nouvelle salle spéciale être de lumière, notamment grâce au bracelet de Mel, puis parviennent à récupérer Maggie et la rallier à leur cause – en plus, elle, elle connaît déjà Harry qui est prof dans sa fac. À eux trois, ils décident de faire tomber Macy en la bridant de ses pouvoirs de Source grâce à un prisme magique et la page du Livre des Ombres qu’il leur manque à nouveau.

Pas de bol cependant : Macy les a à l’œil et refuse de les laisser faire, surtout que Mel doit rester aussi loin de sa mère que possible, puisqu’elle est le sacrifice imposé par Knansie. Soit. Tout va super vite, et c’est fluide. En plus, ça ne laisse pas le temps de voir tous les défauts, qui doivent être assez nombreux vu la vitesse d’exécution.

Macy s’en prend cette fois physiquement à Mel, qui est sauvée de justesse par Harry. La Source est donc trop énervée pour les suivre et rentre plutôt au Manoir où son arrivée provoque la mère de Marisol, de manière encore plus ridicule que la première fois. Cela mène à une scène toute touchante où Macy comprend qu’elle est le vrai problème, et pas Mel. Elle décide donc de faire un rapide au revoir à Maggie et Harry, venus pour tenter de la raisonner, et de créer une réalité moù elle n’existe pas.

Ben oui, elle est abandonnée par tout le monde depuis le tout début de sa vie et en plus, elle a perdu son collier donné par sa mère, alors il n’y a plus rien pour la rattacher au monde. Mel et Maggie se retrouvent alors dans une nouvelle réalité où Macy n’a jamais été ramenée à la vie par leur mère. Elles ne sont que moyennement convaincues par ce nouveau monde : certes, Marisol y est en vie, mais tout le reste de la ville semble avoir été plongé dans un chaos dont on ne verra rien que des fenêtres barricadées et des bruits d’émeute.

Pas bien brillant, ce segment voit les deux sœurs et Harry se servir de l’aide de Marisol pour concocter un plan capable de sauver Macy, avant de repartir dans leur timeline sans qu’on ne voit les adieux à leur mère, qui accepte bien vite de mourir parce que c’est sa destinée. Eh bah. Je sais pas, prend le temps de digérer la nouvelle peut-être ?

Bon, non, retour à la fin de l’épisode précédent où Macy explique à ses sœurs qu’elle s’est servie de ses pouvoirs pour sauver tout le monde et qu’elle veut ressusciter Galvin. Quitte à revenir en arrière, elles auraient pu choisir quelques dizaines de minutes plus tôt, y a pas mal à réécrire pour éviter que Macy ne devienne la Source. Non parce que là, elles ont beau essayer de la raisonner, rien n’y fait : Macy n’hésite pas à envoyer valser Mel (littéralement) quand elle comprend qu’elle veut lui retirer ses pouvoirs.

Malgré sa blessure, Mel assure à Macy qu’elle est là pour elle et qu’elle l’aime, dans une scène qui n’est pas sans rappeler un des épisodes précédents. Dépassée par les événements, Macy essaye de se débarrasser de ses sœurs et les envoie pour moins d’une minute à New-York. Moins d’une minute ? Les filles et Harry comprennent que Macy souffre et s’est isolée pour éviter d’être abandonnée. Bon, c’est un peu gros comme théorie/concept, mais ça passe bien dans l’épisode.

De retour dans le grenier, Mel et Maggie finissent par déstabiliser Macy qui perd le contrôle de ses nouveaux pouvoirs et menace de mort ses sœurs sans même comprendre comment elle fait – au point qu’elle les met en danger de mort. Et c’est là que Mel et Maggie assurent à nouveau qu’elles resteront auprès de Macy quoiqu’il arrive. Quoiqu’il arrive. QUOIQU’IL ARRIVE.

Un brin répétitif, certes, mais efficace dans la construction : Macy comprend que ses sœurs l’aiment et reprend le contrôle de ses pouvoirs, acceptant qu’on lui retire ses pouvoirs. Et tant pis si Galvin reste mort – tiens, ça me rappelle une autre fin de saison 1, tout ça. Les sœurs font alors un sort convoquant les Dieux du Temps, des Emotions et de l’Espace pour faire en sorte que les pouvoirs de la Source quittent définitivement Maggie.

C’est rapide, mais efficace là encore, comme le reste de l’épisode : les sœurs se retrouvent avec un pendentif brisé en trois contentant les pouvoirs de la Source. Elles décident de cacher les trois morceaux du pendentif grâce à Harry et de se faire effacer la mémoire. Mouais, Harry s’en souvient : ce pendentif reviendra si la série dure assez longtemps.

Après tout ça, les sœurs se rendent sur la tombe de leur mère dans les looks les plus improbables possibles (Mel garde sa veste en cuir et son pantalon noir malgré sa robe ; Macy a une robe à fleurs étranges mais franchement pas si mal par rapport à la tenue de Maggie digne de Carrie Bradshaw). Le plus frappant dans cette scène n’est pourtant ni leur look, ni le contenu larmoyant/moqueur de la scène qui voit les sœurs réunies… mais bien le fait qu’il reste assez de temps dans l’épisode pour conclure la saison et nous amener à un nouveau cliffhanger.

Maggie veut retourner voir Parker… mais celui-ci veut quitter la ville. On pourrait le comprendre si c’était la robe de Maggie qui le faisait fuir, mais non, elle a pris le temps de se changer pour une deuxième robe de dingue bien plus jolie. Parker s’en va donc à cause de ses pouvoirs de démon, et c’est ridicule comme décision je trouve. En plus, ça laisse Maggie en larmes.

Ce n’est pas beaucoup mieux du côté de Mel : elle laisse tomber Niko dans un au revoir qui se fait sans la moindre réplique, parce qu’elle « lui doit bien ça ». HEIN ? Dans quel monde Niko laisse tomber Mel comme ça, sans chercher à la revoir, alors qu’elle était prête à laisser tomber son mariage pour elle ? Non mais n’importe quoi. Et dans le même genre de n’importe quoi, Macy a entendu les pensées d’Harry quand elle était la Source, et apparemment, il est amoureux d’elle, même si ce n’est pas dit explicitement.

Après tout ça, les sœurs se changent une dernière fois pour l’enterrement de Galvin. Quand elles en reviennent, toujours accompagnées d’Harry, c’est pour mieux que Chloe redébarque dans leur vie, avec tout un tas de personnages secondaires de la saison ou de figurants jamais vus (eh coucou Les Orphelins Baudelaire !). La communauté magique a donc pris possession du manoir des sœurs : en l’absence de Fondateurs, il faut quelqu’un pour les gérer et le choix naturel se porte sur les sœurs sorcières qui ont été capables de se débarrasser de la Source.

Pfiou. Et c’est une fin de saison qui se termine par un clin d’œil à l’original, avec un plan quasi identique à celui des premières saisons de Charmed. La porte est fermée grâce au pouvoir de Macy, et franchement, cette porte close donne un sentiment de conclusion qui pourrait tout aussi bien être celui d’une fin de série. Hâte de voir comment ils rebondiront après tout ça, même si les seules pistes ouvertes sont celles des relations entre les sœurs.

22-2.jpg

EN BREF – Si je ne suis vraiment pas un partisan des reboots sur le papier, celui-ci réussit l’exploit de me raccrocher totalement à l’univers de la série d’origine dont il m’a poussé à faire le rewatch complet. Si les clins d’oeil à la mythologie de la série-mère sont extrêmement nombreux, le reboot fait le choix de s’en détacher complétement du côté de son intrigue.

Ce qui fonctionne le mieux dans cette première saison, c’est probablement la rapidité avec laquelle tout est évoqué et fait. C’est super efficace car les épisodes ne nous laissent pas le temps de nous poser. Il se passe un milliard de choses, mais tout est toujours lié et la série nous propose une histoire complexe et complète sur une première saison qui débute déjà sur les chapeaux de roue.

Je suis curieux de voir à quoi ressemblera la saison 2, mais cette saison 1 était hyper efficace dans le genre qu’elle se proposait d’être, à savoir un très bon divertissement pas prise de tête mais hyper accrocheur. On ne sait jamais à quoi s’attendre quand un épisode débute, même si les intrigues ne sont pas toutes 100% inédites… et ça, chapeau bas. Reboot réussi.

22-3

 

> Saison 1

Publicités

8 réflexions au sujet de « Charmed (2018) – S01E22 »

  1. Bon, j’ai eu un peu peur d’être perdue au départ avec les histoires de réalités alternatives. Surtout quand Mel et Macy ont des pouvoirs alors que Marisol est toujours en vie. Puis j’ai compris qu’il fallait pas se prendre la tête et que Macy se contentait de réécrire la réalité comme bon lui semblait. Ça allait encore plus à 100 à l’heure que d’habitude ! Mais finalement je me suis habituée avec cette série et ça laissait le temps d’avoir une conclusion. D’ailleurs on se demande s’ils avaient pas prévu une vraie fin quand même en cas d’annulation, ça y ressemblait presque.
    Il y avait quelques passages un peu ridicules mais ça passait quand même finalement. Et dans la réalité où Mel est chauffeur Uber, Maggie ne connait pas seulement Harry parce qu’il est prof de fac mais aussi parce qu’il est son être de lumière dans cette réalité (tu ne l’as pas précisé je sais pas si tu avais capté, il le dit à Mel).
    Galvin est donc vraiment mort et ça ne m’étonne pas plus que ça. Tout comme les sentiments de Harry pour Macy, il y avait déjà eu des passages en cours de saison où je pensais qu’ils allaient nous pondre cette storyline.
    Mel qui décide d’abandonner Niko sans une dernière conversation je trouve ça complètement ridicule. Il semble assez clair que Niko ait très envie de lui parler, et franchement de lui pardonner au moins pour pouvoir passer à autre chose. En plus la pauvre actrice n’a même pas une ligne de dialogue pour conclure. Ils pourraient très bien la faire revenir comme pas du tout, c’est assez frustrant. Ça ne laisse pas à Niko l’occasion de tourner la page je trouve.
    Et comme bien sûr elles n’ont pas le droit au bonheur, Maggie aussi se fait larguer. Super.
    La fin était surprenante sinon, je me demande ce que ça va donner. En tout cas c’était une saison globalement très plaisante et je reviendrai 😊
    Et j’ai bien aimé le petit clin d’oeil à l’originale.

    J'aime

    1. Oui, elle reecrit comme « bon lui semble »… Comme les scénaristes le veulent surtout 😂 ouais pour Harry j’ai eu un doute quand il dit être son être de lumière, je ne savais pas s’il parlait de manière générale dans toutes les réalités ou dans celle-ci.
      Galvin tout le monde s’en fout 😂 « il va mourir de nouveau » Euh non il est déjà mort là Macy, suis ta vie un peu 😂 oui pour Harry qui a des sentiments pour Macy, ce n’est pas la première fois que ça se sent. Et avec l’interview que tu m’as envoyé, je me demande ce que ça va donner, j’aimerai que l’actrice dise vrai !

      Pour Mel et Niko, c’est comme d’hab, il nous manque une scène. C’est débile que Niko ne cherche pas à venir parler à Mel en plus, vu son caractère. Mel ce n’est pas la première fois qu’elle prend sa décision, mais bon.
      La fin est d’autant plus surprenante qu’il a fallu sept saisons pour que les Halliwell en arrivent là mdr c’est vrai que ça faisait fin de série, mais à l’exception des saisons 3 (et encore) et 5, la série d’origine a toujours tout boucle comme ça aussi. C’est agréable je trouve !

      J'aime

      1. Oui je t’ai aussi envoyé l’itw de l’actrice parce que je trouvais sa théorie intéressante. Pas sûre qu’ils aillent jusque là.
        C’est clair que connaissant Niko je m’attendais à ce qu’elle lui court après.

        J'aime

  2. Très bonne fin de saison, j’ai hâte de voir que la 2e nous réservera. Et je suis très contente d’avoir regardé cette saison 1 qui a été agréable et fun à voir.

    J'aime

    1. C’est d’autant plus chouette que ça prouve que ce reboot est réussi en parvenant à convaincre de nouveaux fans de le regarder sans avoir vu l’originale 🙂

      J'aime

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.