Supergirl – S04E22

Épisode 22 – The Quest for Peace – 16/20
C’était probablement une bonne fin de saison, mais la vérité, c’est que la saison a tellement traîné en longueur que je ne sais plus bien ce que j’en attendais. Les pistes ouvertes pour l’an prochain sont parfois intéressantes, parfois pas du tout motivantes, et je suis prêt à parier qu’ils choisiront d’explorer en priorité celles qui ne me passionnent pas. Du coup, c’est un épisode qui marque bien la fin d’un chapitre interminable de la série tout entamant le suivant. L’épisode fait son travail, ni plus, ni moins… mais moi, j’ai décroché d’un trop grand nombre d’intrigues, je crois.

> Saison 4


22.jpg

Three Luthor in the Oval Office. Only in America.

Allez, c’est enfin la fin de saison, et j’en peux tellement plus de cette saison que je m’y lance à une heure où j’aurais presque mieux fait d’aller me coucher, surtout que j’ai eu droit à pas mal de bug avant de le lancer. Oui, mais bon, j’ai tellement attendu la fin que j’étais content d’y être. Il s’agit en plus d’une de mes dernières critiques longues de la série puisque l’an prochain, je pense reprendre la série en n’en donnant que les avis sans spoilers.

Cet épisode me conforte dans cette envie, parce que même s’il s’y passe plein de choses, ça ne m’a pas passionné outre mesure. 24h plus tôt, Lex a ordonné à Karuss d’aller s’en prendre à la mère de Kara, ce qui est une scène parfaitement inutile pour quiconque a vu l’épisode précédent. Huit heures plus tôt, la soif de pouvoir de Lex était toujours intacte, alors qu’Eve découvrait la mort d’Otis. Forcément, ils n’en avaient rien à faire et ça ne servait pas à grand-chose non plus.

Ce n’est qu’après que ça avançait un peu, avec Lex Luthor dans le bureau du président, une heure avant l’élocution présidentielle le faisant passer pour un héros. C’est de là qu’il ordonne l’attaque contre Karuss, alors qu’elle est en train de se battre contre Supergirl. Il n’y a donc qu’une heure entre ça et la scène de l’épisode précédent ?

Pendant que les Kara se battent, Lex sauve le monde dont il a ordonné la destruction en détournant tout un tas de missiles. C’est facile à faire, et ça se passe sur un bon Frank Sinatra qui met au moins dans l’ambiance. Une fois qu’il a retourné les missiles contre l’envoyeur, il prend le temps de tuer Karuss… pour mieux passer pour un héros.

Près de dix minutes passent donc pour en revenir au même point, avec Kara qui pense avoir le dessus sur Lex puisqu’il la croit morte et Lex qui converse tranquillement avec… Karuss. Ouep, il ne l’a pas encore tuée, finalement, parce que les scénaristes ont encore besoin d’un petit sacrifice final pour elle, évidemment.

De son côté, Lockwood est toujours en manque, mais il a encore quelques doses du sérum sur lui. C’est une bonne chose, parce qu’en reprendre lui permet de se sauver la vie face aux clones d’Eve envoyées par Lex pour le tuer maintenant que le président l’a nommé… à la place de Lockwood, justement. Les copies d’Eve se font rapidement maîtrisées, donc, ce qui permet à Ben de savoir où se rendre pour retrouver Lex : une petite île qui va être au cœur du combat de fin de saison.

Oui, mais avant ça, Lena est catastrophée par ces nouvelles atroces sur son frère, mais elle est aussi invitée à la Maison Blanche, au grand désespoir de Kara qui a peur pour son identité secrète. Sans surprise, une fois là-bas, Lena retrouve sa mère dans le bureau ovale. « Only in America » nous précise Lex. Quelqu’un se sacrifie pour lui expliquer qu’il n’y a pas de bureau ovale ailleurs dans le monde ? Le Président ? Mystère. Lex s’installe au bureau du président comme si c’était parfaitement normal. Allez comprendre.

Lex y présente tranquillement tout son plan, qui consiste à tuer Superman… ce qu’Eve ne savait pas. Elle commence à comprendre le vrai visage de Lex en tout cas, sans se rendre compte qu’elle est en couple avec un cinglé dont la mère l’est tout autant, puisqu’elle envisage d’empoisonner son fils et regrette qu’ils ne boivent pas son thé.

C’est qu’il n’est pas idiot celui-ci, il connaît sa mère et lui fait remarquer qu’il a compris son plan. Il lui sert plutôt du champagne à la place, alors que Lena essaye encore de raisonner son frère sur la débilité de son plan machiavélique qui consiste à utiliser un missile lancé depuis son île où il a réuni plein d’extraterrestres.

Pendant ce temps, Nia et J’onn sont toujours prisonniers, sur cette île justement, et sont désormais des esclaves. Personne ne prend le temps de retirer le masque de Nia, ça n’a pas trop de sens, et ils organisent une émeute parce que pourquoi pas ? Le but est de désactiver la machine qui bloquait les pouvoirs de Dreamer. Elle peut alors contacter Kara, trop occupée à écrire son article sur Lex, Alex, qui est de nouveau dans la team, et Brainy, toujours aussi détraqué.

Et non, ça ne choque personne que Brainy soit devenu aussi froid. Alors qu’ils partent en mission de sauvetage avec James, ils sont rapidement confrontés à quelques Enfants de la Liberté et Lockwood. Non content d’être trahi par Luthor, cet idiot est encore heureux de pouvoir se battre avec Supergirl sur l’île.

Cela dit, leur combat, que Supergirl gagne clairement est interrompu par Lex qui a appris qu’il y avait problème avec son missile : et oui, Nia, Brainy et surtout J’onn ont uni leur force pour l’empêcher de se lancer. C’était rigolo, parce que J’onn nous fait un grand sacrifice qui m’a totalement laissé de marbre, mais qui fait bien son effet. Et quand Nia se met à l’accompagner, Brainy comprend soudainement qu’il est détraqué et, franchement, l’acteur est excellent à passer d’un état à l’autre. Il est déprimé de voir Nia prête à mourir et cela lui permet de récupérer son état d’esprit et de dire à Nia qu’il l’aime. Alléluia.

Le missile ne peut donc pas s’envoler et il ne reste plus qu’à gérer quelques combats. On a Lena qui se débarrasse vite de la vraie Eve à la Maison Blanche, l’assommant et la laissant donc en vie avant de quitter la Maison Blanche avec sa mère (désormais libérée de prison donc ?), on a Lockwood qui se bat contre James, aidé comme elle peut par Alex et on a Kara qui se bat contre Lex.

Le truc, c’est que malgré l’armure de Lena la protégeant de la Kryptonite, elle est rapidement mal en point. Par chance, J’onn, Brainy et Nia libèrent tous les extra-terrestres de l’île, y compris Karuss qui débarque pile à temps pour sauver Supergirl d’un rayon de Kryptonite qui la tue sur le coup. C’était drôlement long, parce que Lex met trois plombes à arriver, laissant le temps à Karuss de faire ses adieux et de refusionner avec Kara qui se prend alors un boost de pouvoir.

Elle obtient une vision laser capable de mettre Lex KO. Et celui-ci préfère mourir en se laissant tomber et en explosant au sol plutôt que d’être sauvé par Supergirl. Enfin, ça, c’est la théorie. En pratique, il utilise un portail allons savoir comment et finit dans un bureau secret où l’attend Lena, le privant de ses pouvoirs.

C’est plutôt mal, parce que c’est donc elle qui n’hésite pas à tirer sur son frère, qui était persuadé qu’elle n’y arriverait pas. Il la sous-estimait, mais ça veut dire aussi qu’elle est prête à devenir la grande méchante que je voulais qu’elle soit depuis un bon moment. Lex se fait tirer dessus en pleine poitrine, mais il n’a pas l’air de souffrir plus que ça. Il prend donc le temps de lui révéler que Kara est Supergirl, à coup d’images d’archive des anciens épisodes où personne ne pouvait être en train de la filmer. Mais bon.

On peut alors passer à la conclusion de l’épisode, où James a perdu un œil (dans la bataille contre Lockwood, mais je m’en tape les cocos) et où CatCo est de nouveau le journal à la mode, notamment grâce à un article de Kara (qui m’a aussi aidé à trouver un point du Bingo Séries). Tout revient donc à la normale pour les extra-terrestres, parce que la haine contre eux qui sévit depuis une saison est totalement oubliée. La Colonnelle est aussi promue à la place de Lockwood/Lex et réinvestit Supergirl de sa mission de protection du gouvernement.

Côté romantique, Brainy et Nia finissent ensemble, de même qu’Alex et Kelly, ce qui était complétement prévisible. La saison finit sur une soirée jeu de sociétés où Lena se pointe et décide d’agir comme si de rien n’était alors que, bon, il est évident qu’elle est clairement affectée par tout ça. Quant à Kara, elle oublie bien vite qu’elle a promis de lui dire la vérité quand Alex lui dit que ce n’est pas le bon moment, parce que eh, elle a survécu à assez. Mouais.

Et sinon, le fils de Ben est un bon futur politique à l’opposée de son père alors qu’Eve Tessmacher est contactée par ceux pour qui elle travaillait, malgré une perruque et des lunettes noires. L’épisode nous annonce donc l’arrivée d’un nouveau méchant… un martien qui en veut à J’onn. PAS. SION. NANT. J’ai pas hâte.

Celui qui l’a ramené n’hésite pas à passer voir le cadavre de Lex, lâchement abandonné par une Lena sombrant petit à petit dans l’alcool. Et il commence un rituel qui nous le ramènera peut-être à la vie. Manquait plus que ça.

22-2

EN BREF – Je crois qu’on peut parler de saison de trop en ce qui me concerne. C’était déjà le cas l’an dernier, mais là, la série a perdu beaucoup trop de son charme pour continuer à me passionner. Ah, on nous avait dit que Winn repasserait, mais je l’attends toujours, moi. Est-ce que c’est son absence qui plombe à ce point la saison ? Eh, j’aime bien Winn, mais non. Ce qui la plombe, ce sont les multiples sous-intrigues qui se multiplient à l’infini. Il y a des dizaines de pistes qui auraient pu être suivies cette année (la plus frustrante reste celle de l’équipe de super-méchants vite oubliée) pour mener à une fin de saison plus chouette que ça.

Là, la série nous ramène Lex dans un pied de nez peu convaincant avec plein de flashbacks qui ne collent pas du tout à l’ensemble de ce que l’on sait du passé des personnages. Pas grave : c’est Lex Luthor, on doit être content en tant que fan de l’univers. Mouais. Le clone de Kara annoncée en fin de saison 3 ? Il faut attendre plus de douze épisodes pour la voir enfin servir à quelque chose… et être complétement sous-exploitée, comme tous les autres.

C’est sûrement le plus frustrant : tous les méchants sont sous-exploités, certains héros le sont aussi (Alex n’aura servi à rien cette saison, et James n’aura pas servi à grand-chose non plus, mais ça, on a l’habitude) et les rebondissements manquent sérieusement de crédibilité quand on n’est pas à se demander quelles herbes ils ont pu fumer dans la salle des scénaristes (la même que Kara à l’épisode 21 ? Probablement).

Non, franchement, cette saison a perdu beaucoup de son charme et j’ai eu du mal à rester motivé à la regarder. Je reviendrai quand même l’an prochain : j’aime me faire du mal, je suis attaché à certains personnages et après quatre saisons, je ne me vois pas arrêter de la regarder. En revanche, faire vingt-deux critiques supplémentaires… Non, ce sera au-dessus de mes forces, parce qu’à part Lena, aucune intrigue ne me donne envie de me revenir, c’est un gros fail cette fin de saison !

22-3

> Saison 4

Publicités

5 réflexions au sujet de « Supergirl – S04E22 »

  1. Que dire ? Cette fin était moins pire que ce que je pensais mais globalement cette saison est ratée. Les intrigues étaient franchement mauvaises la plupart du temps.
    Aucune surprise sur Lex qui révèle l’identité de Supergirl à Lena, je l’avais dit il y a deux épisodes.
    Et le martien à la fin, j’ai compris que c’était le frère de Jonn ???
    Il est enfin temps pour moi d’avouer que je savais depuis 15 (?) épisodes que Kelly avait été castée pour être le nouvel love interest d’Alex. C’est pour ça que quand elle débarque j’avais pas compris qu’en plus de ça elle était surtout la sœur de James mdr. C’était pas si mauvais comme introduction du couple, ils ont pris le temps et c’était pas trop mal écrit contrairement au reste. Le seul truc qui me gêne c’est que c’est encore un personnage qui va servir à rien a priori, elle bosse même pas avec eux. Et Alex a déjà pas servi à grand chose cette année.
    Bon et ça y est Lena va devenir méchante ? C’est long, c’est long

    J'aime

    1. A la fin j’avoue que j’ai totalement décroché 😂 ça peut être son frère, son cousin ou le fils de la voisine, j’en ai déjà rien à carrer de cette intrigue sérieux 😂 😂 ce perso me soule trop 🙈

      MDR pour Kelly l’abus est total 😂 😂 😂 ils ont pris beaucoup trop de temps alors qu’on savait dès son 1er épisode qu’elle finirait avec Alex. Je suis pas encore convaincu par ce couple franchement, ça fait plus force qu’autre chose. Y a au moins un olsen qui va se faire une Danvers, Jimmy sera heureux 😂

      Pour le coup j’aime le perso de Lena et la lenteur pour la faire devenir méchante. Pour une fois que j’aime un truc lent dans cette série 😂

      J'aime

      1. Pas spécialement convaincue par le couple mais ça aurait pu être pire (franchement la Alex du début de saison qui se souvient même plus des nanas avec qui elle a eu un rendez-vous ??!!!)

        J'aime

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.