Lucifer – S04E08

Épisode 8 – Super Bad Boyfriend – 16/20
Ah, ça y est, on approche de la fin de saison et ça se sent, car les intrigues m’ont quand même plus convaincu que dans les épisodes précédents. En plus, on sent vraiment qu’on est sur Netflix une fois de plus, mais cette fois parce que l’épisode est calibré comme sur la FOX, avec sept ou huit minutes de plus. Et on les sent passer cette fois, mais c’est une bonne chose car c’est la meilleure partie de l’épisode.

Saison 4 


408.jpg

And I don’t like who I am with you.

Allez, je me remets devant Lucifer ce soir, hésitant encore à finir la saison ou en gardant encore deux autres épisodes pour demain, pour faire durer le plaisir. Je laisse donc le soin à cet épisode de me convaincre de continuer ou pas.

Amenadiel a peut-être gagné contre Remy, mais ça lui laisse quand même des craintes vis-à-vis du futur de son fils. Il demande donc logiquement à Lucifer d’être le parrain. Ridicule. Il prend toutefois son bon conseil d’aller quérir des conseils sur la manière d’élever un enfant auprès… d’inconnus. C’est débile, mais il a l’air d’y croire, se retrouvant à draguer par accident au Lux avec la pire phrase d’accroche du monde.

À défaut d’obtenir des conseils d’une des stripteaseuses du club, il rencontre un adolescent qui venait voir Lucifer pour lui demander une faveur et se retrouve à s’occuper de lui comme un vrai petit papa. Bon, un papa d’un fils qui a mal tourné quand même, parce que le petit demande à rencontrer le diable pour ne pas avoir à s’occuper du dealer qui veut qu’il vende de la drogue. C’est plutôt drôle à voir comme intrigue, et ça fonctionne parce qu’Amenadiel s’attache aussitôt à Caleb, l’ado en question, au point de laisser son collier au dealer pour s’assurer que Caleb reste en sécurité.

Le meurtre de l’épisode s’est déroulé dans un lycée, dans les vestiaires, et ça permet donc à Ella et Dan de se retrouver. On va dire que leur présence au lycée explique qu’ils se comportent comme des adolescents, mais ce n’est pas glorieux à voir, que ce soit quand ils sont tous les deux à reconnaître que leur coucherie était ridicule ou quand Chloe et Lucifer débarquent pour mener l’enquête.

Une enquête au lycée ? Génial, comme si je ne passais pas assez de temps de ma vie au lycée. Je me rends compte que les séries pour ado vont être de plus en plus compliquées à regarder là. L’enquête est on ne peut plus classique, avec tout un tas d’ados à interroger pour trouver qui a tué la victime du jour.

Pas de bol, tout ça mène à l’arrestation de Caleb, le protégé d’Amenadiel. C’est clairement une répercussion de l’intrigue du dealer, mais ça permet à la série de s’aventurer dans le large message des arrestations injustifiées de jeunes noirs aux USA, avec plus de violence que nécessaire. On en a une démonstration, puis on a Dan qui intervient et passe pour un bon samaritain à sauver Amenadiel à temps.

Bien sûr, Caleb est pris au piège d’une machination contre lui, mais ça n’a rien à voir avec son dealer, juste avec la vraie meurtrière, l’ado américaine parfaite de base. Je l’avais vue venir à des kilomètres cette meurtrière, mais pas forcément comme ça. Allez, ça laisse au moins une petite surprise dans l’épisode et ça permet à Amenadiel d’être heureux de s’occuper de Caleb.

Chloe est encore terrifiée par ce qu’elle a appris sur Lucifer, évidemment, et elle décide donc de lui rapporter la prophétie de Kinley au mot près. Cela suffit à convaincre Lucifer qu’il faut qu’il rompe avec Eve qui se concentre surtout sur la partie « premier amour » que sur la partie rupture. Il n’en faut pas beaucoup plus pour qu’elle refuse de rompre, étant amoureuse elle aussi et comprenant, selon elle, qu’il essaye de trouver une manière de fuir par peur de ses sentiments.

Lucifer doit alors trouver un moyen original et, surtout, efficace de rompre avec elle. La réponse toute trouvée ? Une thérapie de couple évidemment. Il l’emmène donc rencontrer Linda et c’est un véritable fiasco pour lui, puisque Eve et Linda se rendent compte qu’elles sont faites pour s’entendre, au point de finir les phrases l’une de l’autre.

Il se retrouve à chercher une nouvelle manière de rompre auprès d’un des témoins interrogés par Chloe, et il décide d’être le pire mari possible. Cela donne un montage plutôt sympathique où Lucifer est atroce avec Eve et une scène encore meilleure où Eve décide d’être à son tour le pire mari du monde. C’était bien drôle à voir… mais Eve se met aussi à vouloir rompre avec Lucifer, clairement, parce qu’elle en a marre d’être éclipsée au profit du travail de celui-ci.

De son côté, Maze se lance dans le speed-dating, pour trouver quelqu’un avec qui avoir une relation plus sérieuse. L’idée est sympa, et c’est assez drôle, puisqu’elle enchaîne les rencards foireux (21 quand même, même si on en voit que deux) qui permettent des scènes comiques… et rapprochent finalement Maze d’Eve, puisque la démone lui demande des conseils de drague. Et tombe dans le panneau du jeu de séduction.

Comme en plus Eve se confie sur ses problèmes de couple, j’ai presque envie de les shipper ces deux-là, et Dan aussi clairement. C’est complétement bourré qu’il tombe donc sur Maze, pour lui dire qu’il voit son petit jeu de séduction avec Eve. En fait, il cherche surtout à se faire tabasser par Maze, parce qu’il a appris d’Ella qu’il était dans la merde au boulot : évidemment qu’avoir lâché l’info que Lucifer avait brisé le dos d’une de ses victimes n’était pas une bonne idée et allait lui revenir à la tronche. Et embrasser Ella ne l’aide pas à faire disparaître ce problème. Du tout. Pas plus qu’essayer d’attaquer Maze, qui est assez maligne pour s’en rendre compte.

Si cette intrigue est laissée de côté, elle finit de manière vraiment intéressante avec Lucifer qui rompt enfin avec Eve, lui expliquant qu’il n’aime qui il devient à son contact. Alléluia, moi non plus. Ce n’est toutefois pas la fin de l’épisode et c’est là qu’on sent que Netflix donne sept ou huit minutes de plus à ses épisodes. Habituellement, l’épisode se serait terminé là, mais sur Netflix, on continue avec un autre twist prévisible : le corps de Caleb est retrouvé par la police.

Amenadiel décide de se venger en tabassant le dealer, avec l’aide de Lucifer. Cela fonctionne bien : l’idée est de faire comprendre à Amenadiel que la Terre n’est pas vraiment un super endroit pour élever un enfant. Sympathique le message de la série dis-donc. Amenadiel finit par prendre la décision de laisser son collier à Caleb, et moi, je trouve quand même dommage cette décision de tuer Caleb.

Cela laisse donc Lucifer assez déprimé, surtout qu’il vient de rompre avec Eve. Il retrouve donc ensuite Chloe au Lux, et je dois dire que ces quelques scènes entre eux me manquaient depuis quelques épisodes. Ils ne finissent pas ensemble pour autant : Lucifer n’aime pas qui il est en présence de Chloe non plus, car elle le change trop. C’est qu’il va falloir se décider à un moment, même si Lucifer finit l’épisode en avouant à Linda qu’il se déteste et qu’il ne comprend pas pourquoi.

Mouais. Ce cliffhanger ne me convainc pas de rester devant les deux épisodes suivants immédiatement. Je n’ai pas envie de me coucher trop tard et je sais que j’aurais envie de voir ces deux épisodes d’un coup… alors bon, ça attendra demain soir. Si tout va bien.

Saison 4 

Publicités

6 réflexions au sujet de « Lucifer – S04E08 »

  1. Ella et Dan en ado, c’est exactement ça ! Depuis cet épisode je shippe bien Maze et Eve, elles se complètent bien. Je suis contente aussi que Lucifer prenne le temps d’une introspection pour arrêter d’être dans le déni et comprendre que la personne qui le déteste le plus est lui-même et surtout qu’il n’est pas obligé d’être pour le moment avec Eve ou Chloé. J’aimerais bien qu’il prenne du temps pour lui même si on se doute que ça ne va pas durer longtemps.

    J'aime

    1. En ados insupportables, en plus !
      Maze et Eve, c’était une bonne idée effectivement ! Oui, je ne pense pas que les scénaristes trainent plus d’un épisode sur l’idée d’un Lucifer voulant rester seul. Il va vite se réconcilier avec lui-même !

      Aimé par 1 personne

  2. L’alchimie entre Eve et Maze était très bonne. Je les shippe bien mais en copines, pas amantes. L’attitude d’Ella et Dan me ferait rire et me plairait bien si Dan n’était pas un gros connard et que ce qu’il a fait à Lucifer va bien sûr lui retomber dessus (je n’ai pas encore les deux derniers épisodes donc je ne sais pas). Amenadiel m’a rendue triste et Lucifer file un mauvais coton (mais les scènes où il essaie de dégoûter Eve étaient drôles).

    J'aime

      1. Oui mais j’ai trouvé qu’elles ne dégageaient rien de sexuel, au contraire d’Eve et d’Ella dans un épisode précédent.

        J'aime

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.