Luke Cage – S02E06-07

Épisode 6 – The Basement – 10/20
À ce stade, la série ne fait même plus semblant : cet épisode n’est qu’une longue et interminable transition, avec des scènes volontairement bavardes qui retardent autant que possible l’action, gardée pour la fin. Il n’y a pas grand-chose à résumer ou se mettre sous la dent, et ça me confirme que je passe à côté de cette saison. Pourquoi la regarder ? Au risque de me répéter : pour avoir vu l’ensemble de l’univers, pour les quelques crossovers, pour la curiosité.

> Saison 2


06.jpg

You are my Hero for Hire.

1h04 ! Toujours plus ! On reprend quelques instants après la fin de l’épisode précédent, avec les hommes de Bushmasters qui cherchent encore à kidnapper Piranha. Celui-ci s’enfuit sans trop de mal avec Luke qui n’hésite pas à le balancer d’un immeuble à l’autre avant de tabasser leurs assaillants et d’en interroger un qui ne lui est pas très utile, refusant de lui donnant la moindre info et lui disant simplement « Raasclat ». Je ne vous aiderai pas à le comprendre, je suis aussi paumé que Luke sur ce coup-là.

Celui-ci essaie de comprendre dans quoi il est tombé et interroge donc Piranha qui n’a pas grand-chose à lui dire apparemment. Il n’est pas très intéressant comme personnage et la scène est un peu lente parce que Luke est forcé de lui faire une attelle de fortune après lui avoir pété la jambe. J’ai bien conscience que Piranha est là pour jouer un rôle comique, mais ça n’a pas trop pris sur moi franchement.

De son côté, Hernan rentre au club pour mieux découvrir que ses hommes les plus fidèles ne le sont plus vraiment envers Mariah. Celle-ci est avec les flics et tout le monde veut la lâcher. Misty cherche un moyen de la faire craquer, pendant qu’Hernan révèle qu’il a encore quelques flingues bien cachés. Il n’a pas tout vendu, malgré les ordres de Mariah.

Il fait mal son boulot, donc, et ce n’est pas le seul, parce que Misty aussi fait de la merde. Elle a trouvé le corps décapité de Cockroach, certes, mais elle a surtout forcé une serrure pour ça, et son boss ne le prend pas très bien. Tu m’étonnes. Misty reste quand même écouter le début du témoignage de Mariah. Le capitaine de police est très clairement proche d’elle, l’appelant par un surnom plutôt que de manière professionnelle.

L’interrogatoire mène nulle part : Mariah n’est que témoin, elle peut partir quand elle veut et reste uniquement pour faire plaisir à son ancien amant et pour lui apporter des informations qu’il a déjà… enfin, en tout cas, que nous avions déjà. Mariah retourne donc chez elle pour découvrir que Tilda refuse désormais de lui parler. Cela paraît plutôt logique et intelligent de sa part, en même temps, mais Mariah le prend mal. Elle est surtout énervée de voir qu’elle ne peut plus compter que sur Luke pour la protéger des jamaïcains qui n’y sont pas allés de main morte.

Oui, mais bon, Luke passe l’épisode à se planquer et à ne rien faire, de toute manière. Je m’en doutais que cet épisode trainerait, c’est pour ça que je ne l’ai pas regardé hier, et c’est sans regret. En plus, toute la conversation entre lui et Piranha est longue et dénuée de pas mal d’intérêt, finissant par parler du père de Luke. Bon, on a compris qu’on aurait un épisode sur les relations père/fils, pas la peine de nous le rappeler à chaque épisode sans avancer d’un chouilla à ce sujet.

En tout cas, cela finit par motiver Luke à appeler Misty, qui se rend compte que la police est surveillée par les jamaïcains elle aussi. Et ça permet justement aux jamaïcains de débarquer et d’enlever une fois de plus Piranha, même si on ne sait pas pourquoi ils le font. Du coup, c’est juste répétitif de l’épisode précédent. Cela permet une scène d’action sympa qui mène exactement au même résultat. Bref, on est aux trois quarts de l’épisode et on en est toujours au même point qu’au début.

De son côté, Bushmasters découvre que ses attentats ne sont pas très populaires auprès de sa propre communauté (dont le bar est tenu par sa tante, haaaa, voilà qui explique cela) qui considère que ces actions sont de la lâcheté. Il s’énerve donc d’entendre ses hommes lui dire qu’ils ont raté Piranha à cause de Luke et les envoie à la recherche du super-héros, quitte à interroger tout Harlem.

Forcément, Luke a un réseau bien au point qui le prévient immédiatement de ce qu’il se passe, alors même qu’il est planqué. C’est D.W qui l’informe ainsi que deux intrus l’attendent dans la boutique de Pope : il ne le sait pas, mais nous si, il s’agit évidemment d’Hernan et son pote. Ils attendent tranquillement l’arrivée du héros (ou de ses ennemis), flingue en main, dos à dos, et en parlant de la saison 1. C’est plutôt sympa et ça me rappelle ce que j’aime dans le personnage d’Hernan.

Ils finissent par en avoir marre d’attendre et rentent finalement chez eux. C’est l’occasion pour Hernan de s’engueuler et se réconcilier avec Mariah, mais celle-ci jette un froid évident au beau milieu de leur câlin en lui montrant qu’elle ne lui fait plus autant confiance qu’avant. Bon, elle a de quoi être sur ses gardes après la nuit qu’elle a passé. Elle demande aussi à Hernan de s’occuper du bar préféré de Bushmaster quand ils sauront ce qui est arrivé à Piranha.

Les cliffhangers sont loin d’être aussi dingue que ce que j’espérais : grosso modo, Misty démissionne (il était temps, même si la logique aurait été qu’elle soit virée) et Luke confronte enfin Bushmaster pour un petit combat dont l’issue est claire : le perdant doit quitter Harlem. Avant cela, il a laissé Piranha à l’Eglise avec son père. Bushmaster essaie quand même de convaincre Luke de le rejoindre dans une vie criminelle pour récupérer le pouvoir de Mariah, mais non. On finit par un bon combat bien chorégraphié sur un pont en brique. Bref, cela fait de jolis plans… Bushmaster perd, évidemment, mais refuse de se laisser battre : il utilise une poudre pour paralyser Luke et le jeter à l’eau tant qu’il ne peut pas bouger. C’est problématique.


Épisode 7 – On and On – 09/20
Je ne suis pas très sympathique dans la notation, parce que la fin d’épisode est vraiment pas mal foutu, même si c’est partiellement risible. Le truc, c’est juste que j’ai mis un temps fou à voir l’épisode, faisant des pauses en cours de route tellement il ne parvenait pas à garder mon attention. C’est franchement dommage, d’autant qu’on entre dans la deuxième partie de saison, supposée être meilleure.

> Saison 2


07

Bailey, the world better be on fire

Sans surprise, Luke ne se noie pas pour de vrai. Il parvient à sortir de l’eau et se rendre à l’Eglise, où il s’effondre finalement. OK, pourquoi pas. La série a tenté de nous provoquer quelques feels avec des flashbacks bien senti pendant sa noyade, mais ça n’a pas vraiment pris. Il se réveille donc à l’Eglise pour découvrir que Piranha n’y est pas resté et se prendre la tête avec son père, une fois de plus.

Misty n’a plus rien à faire donc… elle met des paniers sur un terrain de basket vide où son capitaine débarque pour la convaincre de l’aider à bosser avec lui, en-dehors des règles. C’est débile. D’où il a besoin d’elle ? Il vient de passer tout le début de la saison à l’engueuler de bosser dans son coin sans respecter la loi et il débarque pour lui proposer de faire ça ? Et elle refuse ? Qu’est-ce que c’est que cette construction de personnage ?

De son côté, Mariah n’est plus vraiment d’humeur à respecter les lois quoiqu’il arrive : elle est très clairement paniquée par tout ce qui lui arrive et se met à s’en prendre à ses hommes, dont elle doute de la loyauté. Elle veut absolument retrouver Piranha avant qu’il ne soit trop tard. Comme tout le monde : l’idée est simple, Piranha a le pouvoir de décider ce qu’il adviendra des possessions de Mariah. Et tout le monde le sait, même Misty, qui fait équipe avec Luke.

Cela les mène rapidement dans un garage où ils se battent contre des hommes de main qui en redemandent toujours plus. Ils sont tous cons dans ces séries à s’attaquer en permanence aux héros. Luke Cage est connu dans toute la ville, Mariah a un bras métallique… évidemment qu’ils vont se faire dégommer. Et le tout pour quoi ? Pour protéger la tête coupée de Piranha. Oups.

Ils appellent alors la police, ce qui permet à Misty de comprendre que son capitaine veut s’arranger pour gérer un marché avec Mariah. Cet épisode se réintéresse aussi à la relation Mariah/Tilda, et à l’argent que la mère possède et entend léguer à sa fille pour la faire changer d’avis. Elle n’a juste pas de bol parce que Bushmasters a l’argent maintenant, et elle est un peu forcée par le capitaine à faire un choix. Il lui rappelle qu’il connaît l’identité du vrai père de Tilda. Manquait plus que ça.

Mariah se débarrasse de lui, puis découvre qu’elle n’a plus d’argent et prend la décision de s’enfuir, en couvrant Tilda et en prévenant Hernan, qui était quant à lui occupé à chercher le traitre, tout en étant clairement en train de lui parler. Et c’est là, les amis, que j’ai complétement décroché de l’épisode. Je pensais naïvement que la deuxième partie de saison serait meilleure, plus prenante, rapide, mieux écrite et plus claire… C’est finalement tout le contraire.

Alors, certes, Luke est beaucoup moins chiant depuis que Claire est parti. J’aime bien la relation d’amitié qui le lie à Misty… mais c’est à peu près tout. Tout le reste manque clairement de cohérence quand même, y compris le personnage de Misty. Bon, et donc, tout ça nous mène sans surprise à un peu de ménage dans le casting, hein. Hernan suit le traitre, Darius, et se rend compte qu’il parle bien à la police. Darius n’hésite pas à tuer le capitaine quand il comprend qu’il est dans la merde.

Hernan fait semblant de le couvrir malgré tout, comme ils sont potes depuis bien longtemps… mais c’est pour mieux de manière hyper prévisible. Misty qui était draguer un type dans un bar, allons savoir pourquoi, apprend alors la mort de son supérieur et se barre.

Pendant ce temps, Luke a la fameuse conversation tant attendue avec son père, ce qui permet quelques flashbacks de quand il était en prison et de la dernière fois qu’il a vu sa mère. Tout ça mène à des réconciliations précipitées et peu crédibles.

Du côté du meilleur de l’épisode, il y a donc la fin qui est réussie. Le capitaine est mort et on invite Misty sur la scène de crime parce que pourquoi pas. Bushmaster surprend aussi Mariah et Tilda dans leur fuite. Il blablate un peu, puis fout le feu à la maison. Ouep, Mariah perd vraiment tout pour le coup. Il lui laisse quand même sa fille et le choix pour celle-ci de sauver ou non sa mère, avec Luke qui débarque aussi.

Hernan voit la maison brûler depuis le toit du club, repris par Bushmaster, ne se doutant probablement pas que Luke Cage est en train de sauver Mariah, qui lui demande alors sa protection. Pfiou, je suis épuisé. J’ai bien ri, au moins.

> Saison 2

Publicités

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.