The 100 – S06E09

Épisode 9 – What You Take With You – 18/20
Oh lala, que d’émotions en pagaille encore cette semaine. S’il y a des choses que j’ai vu venir de (très) loin, je trouve que cet épisode apporte encore une fois pas mal de rebondissements bien sentis. L’évolution des personnages y est très juste du début à la fin, et pourtant il y a pas mal de personnages dans l’épisode. D’ailleurs, on ne voit pas tout le monde, mais personne n’a eu le temps de me manquer tellement c’est prenant !

> Saison 6


Spoilers

609

I won’t let you die.

Octavia se réveille auprès de Gabriel, qui est en train de travailler sur l’anomalie, et il est hyper frustré de découvrir que tout ce qu’elle a comme réponses à ses questions, c’est « I don’t know ». Bon, apparemment, elle sait qui est Diyoza donc c’est mort pour mon espoir d’un reboot du personnage : j’avais espoir qu’on la retrouve comme en saison 1, mais non.

Cela dit, elle semble en bien meilleure forme que tout ce qu’on a pu voir cette saison. L’anomalie permet apparemment de se laver les cheveux, en plus. Gabriel veut en savoir plus tout de même : il n’hésite pas à la droguer en constituant une petite recette à base d’ingrédients un peu dangereux, comme les vapeurs du soleil rouge, là. Je suis tout de même rassuré de voir que Gabriel aussi a noté que les cheveux d’Octavia étaient plus propres qu’avant !

Pas d’erreur de cohérence, mais il faut tout de même noter qu’O n’est pas trop chaude à l’idée de prendre de la drogue. Pourtant, elle fait confiance à Gabriel – je l’avais dit que ce serait son futur love interest ; on l’a tous vu directement.

Et rapidement, cet épisode a senti bon, très bon : Octavia prend la drogue de Gabriel et… se rend compte qu’il a disparu. À la place, elle se trouve en présence d’une boîte de lumière verte et d’une de lumière rouge. Si je n’ai pas tout suivi aux explications de Gabriel sur l’expérience menée par Octavia, j’ai adoré la voir choisir la boîte de lumière rouge et être attaquée par des papillons… qui la ramène en plein flashback des saisons précédentes – toutes les saisons précédentes. Elle revoit tous ses choix les plus difficiles de survie, et c’est vrai qu’elle en a bavé depuis la mort de Lincoln ; seul événement que je ne crois pas avoir vu.

On la retrouve bien plus tard dans l’épisode – et c’est dommage, j’aurais adoré un épisode complet sur elle comme on a eu pour Clarke – en pleine conversation avec… Pike. Oh, merde, en voilà un dont je me serais passé ! Il lui explique donc que peut-être qu’elle n’a pas à se souvenir de ce qu’il s’est passé durant l’anomalie, puis s’amuse à la torturer psychologiquement à lui parler de Bellamy et de la haine qu’il ressent pour elle, puis de la haine qu’O ressent pour elle-même.

Bref, c’est une bonne manière d’approfondir le personnage pour le coup. Elle demande d’abord le pardon, puis la rédemption. Elle n’est donc pas encore aussi perdue que Jasper… mais bon, elle est encore Bloodreina avec son refrain entêtant : la scène se déroule dans l’arène du bunker après tout. Ainsi donc, Bloodreina débarque pour mettre à mort Pike.

Cette fois, zéro doute possible, il est enfin fait référence à Lincoln : la mise à mort calque littéralement celle de Lincoln, que l’on revoit en flashback. Le but ? Forcer Octavia à prendre conscience que Bloodreina était un peu problématique en son genre. Octavia décide donc de se battre avec cette version d’elle-même, réussissant carrément à la tuer.

Après ça, Octavia se réveille. Elle ne sait toujours pas ce qu’elle a vécu dans l’anomalie, mais elle décide de partir au plus vite pour mériter sa deuxième chance. Il y a toutefois un certain appel à la radio qui l’arrête net dans sa fuite, et purée, j’ai hâte de voir la suite de la saison, comme chaque semaine.

En attendant, en parallèle, Josephine et Bellamy sont toujours en route vers les enfants de Gabriel, même s’ils ne savent pas exactement où ils vont. Josephine affirme qu’elle est de plus en plus affaiblie et Bellamy lui met une petite trace de sang rouge sur le front, pour être sûr qu’elle ne soit pas tuée bien rapidement. C’est intéressant, parce qu’ils sont aussitôt arrêtés par des enfants de Gabriel qui les emmènent dans une cave.

Bellamy donne quelques informations de manière à convaincre ses ravisseurs de contacter directement Gabriel, puis remarque que Josephine est heureuse de savoir Gabriel en vie. Elle lui révèle qu’elle en est amoureuse, comprend que Clarke utilise le Morse pour communiquer avec Bellamy (et se foutre de la tronche de Josephine ahaha) et demande à Bellamy de lui dire ce qu’il a sur le cœur, puisque Clarke l’entend. La scène était vraiment touchante, c’est fou ce que ses acteurs sont bons. Quant à leur alchimie, bon, elle n’est plus à démontrer ; ils sont carrément mariés maintenant.

Joséphine elle-même se rend compte de leur alchimie ; parce qu’elle a les souvenirs de Clarke et le développement de toute leur relation. Non, vraiment, j’ai beaucoup aimé ces scènes entre les deux acteurs, elles font partie des meilleures de la saison je pense.

Malheureusement, toutes les bonnes choses ont une fin : les enfants de Gabriel et découvrent que leur prisonnière a le sang noir. Il ne faut pas beaucoup de temps pour comprendre alors qu’elle fait partie des Premiers, ces vilains ennemis qu’ils veulent tuer coûte que coûte. Ils la détachent pour mieux la décapiter, mais c’est mal connaître Josephine/Clarke : elle parvient bien vite à se libérer pour de bon, mettant K.O quelques hommes au passage. Il est rapidement révélé que Josephine a redonné le contrôle à Clarke : elle laisse les clés à Bellamy et s’enfuit comme elle peut.

Elle est aidée par la garde du corps de Josephine qu’elle retrouve vite et… n’hésite pas à assommer. Et alors qu’elle se met à halluciner Josephine, révélant qu’elle a appris à conduire une moto grâce à elle, elle utilise la radio pour contacter directement Gabriel et lui dire qu’elle vient le voir, avec Josephine dans sa tête. C’est l’appel radio qu’entend Octavia alors qu’elle cherchait à s’enfuir.

Loin au-dessus de tout ça, dans l’espace, Kane est de retour à la vie, mais pas dans son corps à lui. Il s’admire donc dans le miroir, découvrant ses cicatrices et parlant avec une Abby persuadée d’avoir pris la bonne décision. Elle lui explique que c’est un cadeau, mais bon, c’est surtout à elle-même qu’elle se fait un cadeau là, elle récupère son amant, et dans un corps plus jeune svp.

Pas de bol pour elle, Marcus a du mal à se faire à son nouveau corps. Quand il l’embrasse, il lui trouve ainsi un goût différent. Si j’aime bien le nouvel acteur, je trouve qu’il a effectivement des nuances de jeu très différente de celles de Marcus.

Après une petite nuit de sommeil, Raven est toujours aussi véhémente vis-à-vis de cette situation, et Kane comprend bien vite que le corps qu’il a reçu n’était pas tout à fait au courant de ce qu’il attendait quand il rencontre sa femme. Bien sûr, la femme sait que Gavin n’est plus, mais Marcus est tout de même assez choqué de son sort. Il n’hésite pas à s’en prendre aux représentants de Sanctum, puis à faire équipe avec Raven pour… Ramener Indra à la vie, ALLELUIA !

J’en avais marre qu’elle soit endormie, elle manquait ! Bizarrement, elle s’ajuste assez rapidement à ce nouveau monde et au nouveau Kane. Celui-ci ne veut pas que d’autres sacrifices se fassent et Raven met rapidement au plan pour empêcher que ça n’arrive : il y a besoin de gravité zéro pour que le sang devienne noir ; alors il suffit simplement de rendre la conversion impossible.

Et au passage, il est décidé de sacrifier Marcus, et Gabe. C’est pas très cool pour Gabe, je pensais qu’ils trouveraient un moyen de le sauver et de simplement tuer Marcus, moi. Mais non, Marcus a toutefois la meilleure fin possible : il peut dire au revoir à Abby et la convaincre que sa décision est certes douloureuse, mais est la meilleure. Il décide donc de se suicider en embarquant avec lui dans l’espace de quoi créer le sang noir. Adieu les espoirs de paix avec Sanctum, adieu Marcus Kane. Oh, la production prend le temps de lui faire un adieu correct : c’est Henry Ian Cusick qui joue la dernière scène du personnage, même s’il est toujours dans le corps de Gabe.

Du coup, c’est bien plus déchirant de voir Abby lui faire ses adieux, contrainte de le perdre, ou d’avoir Raven triste de le perdre ou, PIRE, Indra. Elle est donc revenue dans la série juste pour dire adieu à Kane, et c’est super triste de se dire qu’on perd ce duo efficace. Le personnage de Kane ne me manquera pas : je suis triste qu’il meurt, oui, mais il ne m’a pas manqué pendant les huit premiers épisodes… En plus, je trouve ça bien qu’il finisse en flottant dans l’espace, ça fait très justice divine tout ça : fallait pas tuer plein de gens à bord de l’arche, coco.

C’est bizarre de dire au revoir à ce personnage, mais bizarrement, j’ai l’impression qu’il avait bien fait son temps.

> Saison 6

6 réflexions au sujet de « The 100 – S06E09 »

  1. Quelle scène finale avec l’acteur de Marcus qui est là pour faire ses adieux. Le fait d’être dérivé dans l’espace colle bien avec le personnage, comme s’il retournait dans son état « naturel ». Ca va peut-être permettre à Abby de passer à autre chose, elle me gonflait à tout tenter pour le ramener alors qu’elle devait bien se douter qu’il ne l’accepterait pas.
    Cool de se retrouver dans la tête d’Octavia en compagnie de Pike, ça permet de revenir sur toute sa culpabilité et son envie de rédemption, j’ai vraiment hâte de voir le prochain épisode pour voir ses retrouvailles avec Clarke et pourquoi pas avec Bellamy.
    Je pensais que Josephine aurait un peu plus de temps pour taquiner Bellamy mais les scènes entre les deux étaient vraiment super !

    J'aime

    1. Oui, c’était vraiment très chouette comme fin pour Marcus, même si c’est triste. Après, j’aurais préféré qu’on sacrifie Abby à Marcus, parce que des deux, c’est encore elle qui m’insupporte le plus !
      Tout pareil pour le reste. Pour Josephine/Bellamy, je pense qu’ils ont eu peur de se retrouver à court d’idée, il aurait fallu finir sur un combat entre les deux après, et on n’a pas trop envie de voir ça.

      J'aime

  2. Ça m’a fait tout bizarre de voir une Octavia toute choupie en début d’épisode, le visage tout jeune et doux, on n’est plus habitués ! 😀 Et la fin de Marcus est parfaite, tout à fait en adéquation avec le personnage. Et maintenant j’ai hâte de voir les conséquences de la destruction du sérum. Tout ça n’annonce rien de bon pour Maddie qui reste la seule nouvelle humaine au Sanctum avec du sang noir.

    J'aime

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.