Southshore Inn, une websérie WoW sortie du passé par Felicia Day

Salut les sériephiles confinés,

Southshore Inn: Episode 1 - YouTube

Finalement, je n’ai pas lu de BD cette semaine, alors je laisse tomber l’idée des BD chaque samedi. On verra bien selon mes envies quand est-ce que j’y reviendrai. Et comme il fallait bien que je compense avec autre chose, je me suis dit que je pouvais bien vous avouer qu’avec ce confinement, j’étais retombé dans fan mania habituelle de Felicia Day. Ce n’est pas la première fois que je vous parle de cette actrice et que je vous dis que je l’adore. Aujourd’hui, je ne change pas de registre et je vous présente un de ces derniers projets, datant de… euh, 2009, en fait.

En effet, c’est au tout début du confinement qu’elle a annoncé mettre en ligne sur sa chaîne Youtube cinq épisodes d’une sitcom qu’elle avait écrite et tournée il y a tout ce temps, en compagnie de Sandeep Parikh, inoubliable Zabou de The Guild. Je sens votre excitation monter comme la mienne alors calmons les ardeurs : il s’agit d’une sitcom dans l’univers de World of Warcraft, tournée intégralement dans le jeu vidéo.

World Of Warcraft: Legion réalise le rêve de graphiques de ...
Eh, ça donne presque envie de se consacrer plus longuement à cet univers.

Franchement, c’était une suite logique pour Felicia Day après The Guild que d’écrire une série comme cela. Concrètement, il s’agissait d’une sitcom de vingt minutes qui suivait la vie d’un gérant d’auberge un peu boulet et n’arrivant pas à payer ses taxes. Et comme on est dans l’univers de WoW, il y a bien sûr plein de références au jeu et à des créatures que je ne connais pas, n’étant pas gamer. Si vous l’êtes, attention à vous, ça vous donnera envie d’y rejouer tout en étant super nostalgique de l’ancien design du jeu, paraît-il.

Cependant, si vous ne l’êtes pas, ne vous inquiétez pas, l’histoire reste assez fluide pour être vraiment prenante – ça ne m’a pas dérangé outre mesure de ne pas connaître tous les éléments dont il était question. Bon, et concrètement, d’où ça sort tout ça ? Dans un live, Felicia Day et Sandeep Parikh ont expliqué que c’était un vieux projet qu’elle avait écrit dans son coin avant d’essayer de le vendre à une chaîne. C’est cette dernière qui avait proposé de découper l’épisode de 20 minutes en plusieurs mini-épisodes (un truc qui revient à la mode avec Quibi, une plateforme de streaming qui ouvrira lundi aux États-Unis et qui propose donc de découper ses épisodes en morceaux de quelques minutes) et financé le tournage (plus compliqué qu’il n’y paraît d’après Sandeep Parikh) avant de se rendre compte que WoW n’était pas du tout intéressé par le projet car ils en avaient déjà un autre en stock.

Felicia Day and Sandeep Parikh at San Diego Comic-Con – ÜberSciFiGeek
N’empêche qu’avant ça, évidemment que Felicia Day a fait appel à ses amis pour la soutenir dans ce projet. C’est comme ça que Sandeep Parikh s’est retrouvé mêlé à tout ça alors même qu’il n’avait jamais joué à WoW.

A la fermeture de cette chaîne de contenu, Felicia Day a récupéré les droits de ces épisodes et c’est uniquement parce que le confinement s’annonçait long qu’elle s’est décidée à rendre le tout disponible en ligne, pour s’occuper. Oh, s’occuper, elle sait le faire en ce moment : concrètement, le confinement, c’est un peu la base de sa vie – ceux qui ont vu The Guild le savent bien puisque Codex est un personnage inspiré de sa vie), alors évidemment qu’elle est comme un poisson dans l’eau à organiser tout plein de directs (notamment un hier, sur le dernier épisode d’Into the Dark auquel elle a participé).

Les 10 ans de The Guild | Just One More Episode
D’ailleurs, The Guild est la parfaite websérie pour le confinement, je crois.

Voir aussi : Les 10 ans de The Guild

En tout cas, Southshore Inn est un bon moment à passer. Ce n’est pas aussi efficace que Dr Horrible pendant la grève des scénaristes, elle l’a sûrement sorti un peu trop tôt aussi (avant la pénurie de séries à venir d’ici deux ou trois semaines), mais c’est très drôle. Dès que le personnage de Felicia Day arrive, on retrouve immédiatement l’humour et la vivacité d’esprit qui caractérise l’actrice, et c’est génial ! Bien évidemment, la fin est ouverte : il s’agit d’un pilot qui n’aura jamais de suite… mais comme il s’agit d’une sitcom, il n’y a pas non plus de grand suspense. Il est vraiment possible de voir ça comme un mini-dessin animé complet. L’ouverture finale est juste frustrante parce que les personnages sont déjà attachants en vingt minutes.

Après, je ne suis pas forcément le plus objectif qui soit, à être aussi fan de Felicia Day… Je vous conseille quand même ces cinq épisodes, c’est trop sympathique et assez court pour se permettre de passer à côté si vous parlez anglais… Perso, ça m’a occupé de 1h à 1h30 une nuit d’insomnie cette semaine, faute d’un peu trop d’activités physiques, merci le confinement.

zaboo | Tumblr

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.