Films vus en 2020 (#22)

Salut les sériephiles,

C’est parti comme chaque mercredi pour un petit article sur mes films vus… la première semaine d’avril toujours, puisque j’en arrive enfin à l’arrivée de Disney + dans ma vie.  Même si je m’approche lentement des deux mois de retard dans ces chroniques, je reprends enfin mon visionnage de films avant de me retrouver dans la panade dans quelques semaines quand je n’aurais plus rien ici. Pour vous, ça devrait paraître inaperçu, mais il y aura donc eu deux semaines sans film cette année… C’est comme ça, et ça faisait du bien du côté des séries !

Comme je me suis clairement embrouillé dans ma numérotation des semaines ces derniers temps, et surtout comme ça ne servait plus à grand-chose de proposer par semaine, je change la numérotation, ce sera plus simple puisque désormais ça correspond à celles des stats de la semaine.

Flight denzel washington don cheadle GIF on GIFER - by Blackcliff

Flight

Ce film est un film assez classique, mais plutôt sympathique. Tout commence par un crash d’avion spectaculaire qui nous scotche au canapé avant de s’enfermer dans une suite plus banale et trop bavarde à mon goût, parce que j’ai eu du mal à accrocher aux personnages, aussi héroïques soient-ils, aussi plein de défauts soient-ils. Eh, ça arrive. Le casting est top, emmené par un Denzel Washington qui n’a plus rien à prouver, contrairement à son personnage, le pilot de l’avion qui garde le contrôle de l’engin autant qu’il le peut.

Le début est à voir pour ses effets spéciaux, la suite est plus dispensable à mon sens… mais je suis très critique ; certains adoreront le film et l’ingratitude de la société qu’il représente plutôt justement. Peu de surprises dans la leçon de vie et d’héroïsme que propose le film, en revanche.

L’Incroyable Voyage

Disney + débarque enfin en France | Just One More EpisodeAh, voilà, arrive enfin Disney + dans ma vie et je commence par quoi ? Par ce film de mon enfance. Il vieillit super mal, surtout que je l’ai revu en VF et qu’il a un petit côté insupportable, mais je suis retombé dans mon plus jeune âge avec grand plaisir. Et pour ceux qui ne connaissent pas encore ce film, il nous raconte l’histoire de deux chiens et d’un chat qui se pensent abandonnés définitivement par leurs maîtres et qui se lancent dans un périple pour retourner dans leur maison, de l’autre côté d’une montagne hostile.

C’est un Disney, mais c’est tourné avec de vrais animaux et même si je n’ai jamais eu de chiens ou chats, j’ai toujours été attaché à ce film pour je ne sais quelle raison ! Je ne m’attendais pas à le retrouver, parce que j’avais oublié que c’était un Disney. À voir.

film: the great debaters | Tumblr

The Great Debaters

Autre film de Denzel Washington très bien noté par la critique et adoré par beaucoup alors qu’il m’a laissé plus perplexe. Je l’ai bien aimé et il a sur le papier absolument tout ce qu’il faut pour me plaire puisqu’il est question d’orateurs, de débats et de jeunes universitaires noirs aux États-Unis dans les années 30, où être noir n’est pas vraiment aussi toléré qu’on aimerait le croire et que ça devrait l’être.

Le film est vraiment très bien, mais pour moi, s’il vaut le détour, c’est surtout pour ses dernières vingt minutes qui sont celles qui m’ont accroché le plus alors que je répondais à mes mails – ouep, c’est dit – devant le reste du film. Par contre la bonne vieille odeur de patriotisme américain là, je m’en serais bien passé, mais bon, ça fait partie du charme Denzel Washington, j’imagine.

kevin zegers gifs Page 4 | WiffleGif

Shadowhunters

Ah, oui, après avoir vu toute la série et avant d’être invité à un podcast consacré à celle-ci, il fallait bien voir ce film. Bien sûr, j’en connaissais déjà l’histoire, mais cette adaptation assez libre du roman est encore plus plein de clichés et répliques totalement ahurissantes. Je l’ai visionné en accéléré avant le podcast 42 minutes – beaucoup – mais by the angel, j’ai quand même eu un sacré paquet de fou rire.

Le pire ? J’ai bien aimé ce côté ridicule qui n’empêche pas l’histoire d’être prenante, alors si j’en ai l’occasion un jour, je suis sûr que je le reverrai… C’est toujours plus rapide que la série, en plus, non ? Je lui préfère la série malgré tout, même si cette Clary est légèrement moins insupportable. Bref, le film a ses bons côtés, la série aussi, les deux valent le coup si on aime ce genre d’histoires et les productions clairement pour adolescents. Faut pas trop les prendre au sérieux.

C’est tout pour aujourd’hui… Pas un grand panel de films, je sais. Ce sera mieux la semaine prochaine, avec un coup de cœur et un détour par des films français plutôt réussis. C’est rare, ça se souligne.

6 réflexions au sujet de « Films vus en 2020 (#22) »

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.